Hy­dro-Qué­bec s’en­tend avec EBI

Des mil­lions en achat d’éner­gie

L'Action D'Autray - - ACTUALITÉS - Louis Pel­le­tier

Hy­dro-Qué­bec vient d’an­non­cer qu’elle re­tient huit sou­mis­sions, pour un to­tal de 60,7 MW, dans le cadre de son ap­pel d’offres d’avril 2009, pour l’achat d’éner­gie pro­duite par co­gé­né­ra­tion à la bio­masse.

Les deux plus im­por­tants pro­jets ont été sou­mis par des pa­pe­tières pour la trans­for­ma­tion de la bio­masse fo­res­tière en éner­gie élec­trique.

EBI Éner­gie de Saint-Tho­mas se classe troi­sième, avec une quan­ti­té contrac­tuelle de 9,4 MW, mais pre­mière par­mi les sou­mis­sion­naires opé­rant des sites d’en­fouis­se­ment.

D’ex­pli­quer le res­pon­sable du dos­sier chez EBI Éner­gie, l’in­gé­nieur Luc Tur­cotte, il s’agit d’un contrat ferme d’une du­rée de 25 ans pour li­vrai­son d’élec­tri­ci­té à comp­ter du pre­mier dé­cembre 2012.

Ce nou­veau dé­fi pour EBI né­ces­si­te­ra des in­ves­tis­se­ments d’au moins 20 mil­lions de dol­lars pour la construc­tion d’une cen­trale de co­gé­né­ra­tion. Les gaz éma­nant des dé­chets en dé­com­po­si­tion dans les cel­lules d’en­fouis­se­ment se­ront brû­lés afin d’être trans­for­més en éner­gie.

Les équi­pe­ments né­ces­saires à cette cen­trale ne pour­ront être li­vrés avant un an. La construc­tion du bâ­ti­ment né­ces­si­te­ra de six à huit mois.

Pour l’en­semble du Qué­bec, ces pro­jets re­pré­sentent des in­ves­tis­se­ments de 219$M.

Luc Tur­cotte Photo le Jour­nal

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.