La ten­dance se main­tient à Saint-Cuthbert

L'Action D'Autray - - ACTUALITÉS - Pierre Bel­le­mare

Une di­mi­nu­tion d’un peu plus de 150,000 $ des dé­penses se tra­duit tout de même par une hausse de la fac­ture des contri­buables de Saint-Cuthbert, cette an­née. La mu­ni­ci­pa­li­té ob­tient en­vi­ron 220,000 $ de moins en re­cettes de trans­fert et doit al­ler cher­cher ce manque à ga­gner quelque part.

Ce­la même si elle puise 100,000 $ dans son sur­plus ac­cu­mu­lé pour di­mi­nuer l’im­pact de la hausse, la troi­sième en au­tant d’an­nées. Cette ponc­tion est su­pé­rieure de 20,000 $ à l’an pas­sé pour le bud­get de 2,128,004 $ (2,281,750 $ en 2009) adop­té à l’una­ni­mi­té par les membres du con­seil mu­ni­ci­pal du maire Bru­no Vad­nais à la séance ex­tra­or­di­naire du 21 dé­cembre.

Élé­ments

La taxe fon­cière gé­né­rale se fixe ain­si à 0,82 $, une aug­men­ta­tion de quatre cents. Celle exi­gée pour les ser­vices de la Sû­re­té du Qué­bec passe de 0,14 $ à 0,15 $ tan­dis que celle pré­le­vée pour la pro­tec­tion contre les in­cen­dies ne bouge pas (0,13 $).

Il n’y a pas de chan­ge­ment pour les ta­ri­fi­ca­tions du ser­vice d’eau (200$ par uni­té de lo­ge­ment), de la cueillette des or­dures (190$ pour les ré­si­dences) et de la vi­dange des fosses sep­tiques et de leur in­ven­taire (85$ par ha­bi­ta­tion).

Tous ces élé­ments doivent rap­por­ter 1,689,724$, soit près de 80% de toutes les en­trées d’ar­gent. Outre des trans­ferts (268,790$) et de l’ap­pro­pria­tion du sur­plus (100,000$), le reste va pro­ve­nir des autres re­ve­nus de sources lo­cales, des com­pen­sa­tions te­nant lieu de taxes et de ce qu’on dé­signe comme les autres re­ve­nus.

En contre­par­tie, le poste du trans­port rou­tier est ce­lui au­quel on consacre le plus im­por­tant mon­tant (535,310$). C’est en­vi­ron 65,000$ de plus que l’an pas­sé.

Trois autres uti­lisent plus de 300,000$. Ce sont ceux de l’hy­giène du mi­lieu (438,350$), de l’ad­mi­nis­tra­tion gé­né­rale (411,460$) et de la sé­cu­ri­té pu­blique (335,000$). L’aug­men­ta­tion est de l’ordre de 20,000$ dans le pre­mier cas, de 40,000$ dans le deuxième et d’un peu moins de 30,000$ dans le der­nier.

Par contre, on dé­bourse quelque 310,000$ de moins pour les in­ves­tis­se­ments (83,700$ com­pa­ra­ti­ve­ment à 392,500$).

Les contri­buables peuvent payer leur fac­ture en quatre ver­se­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.