Les La­nau­dois, des gens fi­dèles en amour?

La ten­ta­tion vient du bu­reau

L'Action D'Autray - - ACTUALITÉS - An­dré Na­deau

Avez-vous dé­jà trom­pé votre conjoint ? Voi­là le genre de ques­tion de son­dage ou les ré­sul­tats sont à prendre avec un grain de sel. Les ex­perts en son­dage vous le confirme- ront, c’est le genre de ques­tion où le taux de men­songe est le plus éle­vé. Ce n’est pas don­né à tous d’avoir le cran d’ad­mettre avoir trom­pé son conjoint à un pur in­con­nu. Sur­tout si on rem­plit le ques­tion­naire avec le conjoint dans la même pièce.

Sur cette ques­tion, les La­nau­dois ne se dis­tinguent pas de l’en­semble des Qué­bé­cois. On trouve 14 % des La­nau­dois pour ad­mettre avoir dé­jà trom­pé leur conjoint. C’est la tranche d’âge de 35 à 49 ans qui af­fiche le plus haut taux avec 16%, alors que ceux qui se disent les plus fi­dèles sont les jeunes de 18 à 25 ans avec un taux d’adul­tère d’à peine 10%.

Les plus volages, ou les plus francs di­ront cer­tains, se re­trouvent dans la MRC des Mou­lins alors qu’une per­sonne sur cinq avoue avoir dé­jà tri­ché son conjoint. La MRC de L’As­somp­tion suit avec un taux de 18%. À l’in­verse, c’est dans les MRC de Jo­liette et Ma­ta­wi­nie qu’on trouve le taux le plus bas à 11%.

Au Québec, c’est dans le Pla­teau-MontRoyal qu’on se dé­clare les plus aven­tu­reux avec 28 % des ré­pon­dants qui disent avoir trom­pé leur conjoint. À l’in­verse, les gens de la ré­gion de Na­pier­ville en Mon­té­ré­gie sont les plus fi­dèles ou les plus dis­crets avec un taux de seule­ment 1%.

C’est au tra­vail que ça se passe

Pe­tite ré­vé­la­tion du son­dage : on constate qu’en ma­tière d’aven­ture ex­tracon­ju­gale, c’est au tra­vail que la ten­ta­tion est la plus forte. Alors que 14 % des La­nau­dois af­firment avoir dé­jà trom­pé leur conjoint, 10% ad­mettent avoir eu une aven­ture ex­tracon­ju­gale avec un ou une col­lègue de tra­vail. C’est dans la MRC L’As­somp­tion qu’on est le plus nom­breux à avouer une re­la­tion avec un col­lègue à 15 % et c’est dans les MRC de Jo­liette et Ma­ta­wi­nie que l’ap­pel des sens ré­sonne le moins au bu­reau avec un taux de 6%.

Les gens de 25 à 34 ans sont moins nom­breux que leurs aî­nés à je­ter leur dé­vo­lu sur le voi­sin ou la voi­sine de bu­reau. Dé­tails à sou­li­gner, dans la ré­gion de Ples­sis­ville et Prin­ce­ville, per­sonne n’a eu une re­la­tion ex­tracon­ju­gale avec un col­lègue.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.