Fête d’hal­lo­ween à Saint-ga­briel

L'Action D'Autray - - MIEUX VIVRE -

Ré­cem­ment, trois ci­toyennes du pôle Bran­don ont mé­ri­té le prix Dis­tinc­tion « dé­ve­lop­pe­ment lo­cal et tou­ris­tique » re­mis par le CLD. Leur ini­tia­tive, la Fête de l’Hal­lo­ween à Saint-Ga­briel s’est avé­rée un exemple par­fait d’un pro­jet de dé­ve­lop­pe­ment lo­cal, c’est-à-dire un pro­jet par et pour la com­mu­nau­té. Grâce à l’im­pli­ca­tion re­mar­quable des bé­né­voles An­nick Gé­li­nas, Amé­lie Le­fran­çois et Ani Du­mais, la po­pu­la­tion a pu pro­fi­ter d’une pro­gram­ma­tion com­plète d’ac­ti­vi­tés pour sou­li­gner l’Hal­lo­ween. Elles ont réus­si un vé­ri­table tour de force en re­ce­vant l’ap­pui de Ville Saint-Ga­briel, Saint-Ga­briel-de-Bran­don, des com­merces et des restaurants du centre-ville de même que de plus de 50 bé­né­voles. À la suite du vé­ri­table suc­cès connu lors de la pre­mière édi­tion avec le Parc de l’horreur, les or­ga­ni­sa­trices ont vu juste en pro­po­sant Le Par­cours, un cir­cuit ani­mé où les ci­toyens sillon­naient le vil­lage en ren­con­trant des per­son­nages in­usi­tés. Pour l’oc­ca­sion, des restaurants lo­caux of­fraient des me­nus hor­ri­fiés pro­po­sant des ex­pé­riences gus­ta­tives hors du com­mun. Sans ou­blier que des cen­taines de zom­bies s’étaient don­né ren­dez-vous face à l’église don­nant des ré­sul­tats ter­ri­fiants. Tout in­dique que les pro­mo­trices sou­haitent pré­sen­ter une troi­sième édi­tion fort pro­met­teuse et ain­si vous faire vivre une ex­pé­rience in­ou­bliable. Une chose est claire, l’Hal­lo­ween c’est à SaintGa­briel que ça se passe!

L’avez-vous re­mar­qué ? La boîte de car­ton dans la­quelle on vous live votre pou­let StHu­bert est en­tiè­re­ment faite de car­ton re­cy­clé. On ne de­vrait pour­tant pas s’en éton­ner. Il y a main­te­nant quatre ans que la chaîne a pris le vi­rage vert avec ses four­nis­seurs. « On a une res­pon­sa­bi­li­té so­ciale », nous di­ra Pierre-Alexandre Dé­lisle, pro­prié­taire des rô­tis­se­ries St-Hu­bert de Jo­liette et Ber­thier avec ses pa­rents. « Les en­tre­prises avec une aus­si grande consom­ma­tion soit de car­ton, ou de nour­ri­ture, ont une très grande res­pon­sa­bi­li­té en­vers l’en­vi­ron­ne­ment », ajoute-t-il.

Pho­to : Ré­jean Tur­geon

Pierre-Alexandre Dé­lisle, pro­prié­taire des rô­tis­se­ries St-Hu­bert de Ber­thier­ville et Jo­liette avec ses pa­rents.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.