La balle est dans le camp de Qué­bec à Saint-bar­thé­le­my

Tra­vaux rou­tiers suite aux inon­da­tions prin­ta­nières

L'Action D'Autray - - ACTUALITÉS - PIERRE BELLEMARE

MU­NI­CI­PAL. Saint-bar­thé­le­my prend place dans la salle d’at­tente de l’aide fi­nan­cière gou­ver­ne­men­tale pour des tra­vaux rou­tiers suite à la crue prin­ta­nière des eaux. Des por­tions de la Mon­tée Saint-laurent et du rang Du Fleuve sont vi­sées.

La mu­ni­ci­pa­li­té a ef­fec­tué ses de­voirs. Elle a consta­té les dom­mages, pré­pa­ré une éva­lua­tion des tra­vaux et trans­mis les do­cu­ments aux au­to­ri­tés gou­ver­ne­men­tales. Elle an­ti­cipe pou­voir dis­po­ser du pro­gramme d’aide mis en place par Qué­bec suite aux inon­da­tions prin­ta­nières.

SI­TUA­TION

« On est tou­jours en train de la ré­pa­rer. Avec les troubles de cet hi­ver, les inon­da­tions, ça n’a pas ai­dé», ex­plique le maire Jacques Pa­try au su­jet de la por­tion de la Mon­tée Saint-laurent entre la route 138 et le rang Du Fleuve.

Une grande par­tie de cette voie de cir­cu­la­tion a été en­va­hie par l’eau. Du­rant un temps, on n’a pu y cir­cu­ler qu’à bord de vé­hi­cules mi­li­taires.

La por­tion ouest du rang Du Fleuve (in­ter­sec­tion de la Mon­tée Saint-laurent jus­qu’à son ex­tré­mi­té) a aus­si été en­dom­ma­gée. « On a ré­pa­ré le mieux qu’on peut. On a « pat­ché » les trous », men­tionne M. Pa­try.

Il si­gni­fie que la mu­ni­ci­pa­li­té « n’a pas des tonnes d’ar­gent». On pré­fère at­tendre de connaître la po­ten­tielle aide gou­ver­ne­men­tale avant de lan­cer des tra­vaux. C’est aus­si une ques­tion de bonne ad­mi­nis­tra­tion pu­blique.

Ajou­tons que d’autres rues et rangs de la mu­ni­ci­pa­li­té né­ces­sitent des ré­pa­ra­tions. C’est le cas du rang York qui est em­prun­té par des au­to­mo­biles mais aus­si des ca­mions.

Des tra­vaux ont par contre été faits, l’an der­nier. Ce fut le cas de la por­tion d’un peu plus d’un ki­lo­mètre du rang Saint-joa­chim, entre l’in­ter­sec­tion avec la Mon­tée des Lau­ren­tides et son ex­tré­mi­té.

Une pre­mière couche d’as­phalte a aus­si été ap­po­sée sur la rue Ma­rio. La deuxième l’est cet été.

(Pho­to TC Me­dia – Pierre Bellemare)

Les au­to­mo­bi­listes ont pu cir­cu­ler sur la Mon­tée Saint-laurent dans les pre­miers jours des inon­da­tions. Par la suite, seuls les vé­hi­cules mi­li­taires y ont eu ac­cès.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.