L’Ac­cal­mie spa nor­dique: un pro­jet de 1,8 M$

un pro­jet de 1,8 mil­lion $

L'Action - - LA UNE - Ge­ne­viève Blais in­fo­la­nau­diere@trans­con­ti­nen­tal.ca

Lors­qu’elle a quit­té Mon­tréal pour s’éta­blir en cam­pagne, Anouk Bris­son ca­res­sait un rêve : ce­lui d’ou­vrir son propre centre de dé­tente. Au­jourd’hui éta­blie à Saint-Fé­lix-de-Va­lois, son dé­sir de­vient réa­li­té.

Dé­but juillet, la jeune en­tre­pre­neure de 34 ans a don­né nais­sance à L’Ac­cal­mie spa nor­dique, un pro­jet de 1,8 mil­lion de dol­lars.

Mais elle ne fait pas ca­va­lier seul. Son conjoint, Phi­lippe Ga­reau, et ses pa­rents, Robert et Ni­cole Bris­son, ont ac­cep­té de re­le­ver le dé­fi.

L’aven­ture a com­men­cé il y a deux ans, quand Anouk, son ami de coeur et ses trois en­fants ont dé­ci­dé de ve­nir s’ins­tal­ler dans La­nau­dière.

« Je ne connais­sais pas très bien la ré­gion, mais je re­cher­chais un site qui ré­pon­dait à des cri­tères très pré­cis. Je vou­lais ou­vrir mon centre dans une mu­ni­ci­pa­li­té qui ne se­rait pas si- tuée à plus d’une heure de Mon­tréal et près de la­quelle on trou­vait une ville plus grande, comme Jo­liette », ex­plique Anouk.

Elle a vi­si­té dif­fé­rents vil­lages de la ré­gion, puis elle a eu un pen­chant pour Saint-Jean-deMa­tha. Comme le zo­nage ne lui per­met­tait pas d’y construire un com­plexe de dé­tente, elle a dû re­gar­der ailleurs.

C’est ain­si qu’elle a dé­cou­vert Saint-Fé­lixde-Va­lois.

« J’ai été char­mée par un site qui, jus­te­ment, était à vendre et res­pec­tait le zo­nage sou­hai­té, dit-elle. À la hau­teur où nous sommes, la ri­vière L’As­somp­tion est en pe­tites cas­cades, l’eau est propre et ac­ces­sible à la bai­gnade. Nous nous trou­vons dans le rang des Forges Ouest, à 1,6 km de la 131. Et même si cette route est re­la­ti­ve­ment proche, nous n’en­ten­dons pas les voi­tures. Nous avons l’im­pres­sion d’être ren­dus au bout du monde. »

L’ou­ver­ture de ce nou­veau centre re­pré­sente un bel ac­com­plis­se­ment pour Anouk qui peut ain­si of­frir à ses clients la tran­quilli­té d’es­prit qu’elle ne pou­vait leur don­ner, dans le sa­lon d’es­thé­tique qu’elle di­ri­geait à Mon­tréal-Nord.

« À la cam­pagne, c’est plus fa­cile de dé­cro­cher », sou­ligne-t-elle.

L’Ac­cal­mie spa nor­dique, c’est 23 employés in­cluant les quatre as­so­ciés, c’est une su­per­fi­cie de 268 000 pieds car­rés, c’est deux bains chauds, un bain froid, un sau­na sec, un bain turc, un ac­cès à la ri­vière et plu­sieurs aires de thé­ra­pie.

Un sentier d’in­ter­pré­ta­tion a éga­le­ment été créé pour les gens qui ap­pré­cient la marche.

« Le ser­vice à la clien­tèle, c’est une prio­ri­té. À par­tir du mo­ment où la per­sonne met le pied dans la place, c’est im­por­tant qu’elle soit bien di­ri­gée, dit Anouk. Nos clients, nous al­lons les gâ­ter. »

L’en­tre­prise at­tire une clien­tèle qui pro­vient ma­jo­ri­tai­re­ment de La­nau­dière et de Mon­tréal.

Les as­so­ciés : Phi­lippe Ga­reau, Anouk Bris­son, Ni­cole Bris­son et Robert Bris­son.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.