L’équipe ca­na­dienne s’illustre à Val Saint-côme

Coupe du monde FIS de ski acro­ba­tique

L'Action - - ACTUALITÉS - FRAN­CIS TRU­DEAU

SKI ACRO­BA­TIQUE. Mi­kaël King­sbu­ry et Jus­tine Du­four-la­pointe ont conser­vé leur titre de cham­pions de la Coupe du monde FIS de Val Saint-côme le sa­me­di 21 jan­vier en rem­por­tant leur épreuve res­pec­tive.

Après un week-end dé­ce­vant à Lake Pla­cid aux États-unis, les Ca­na­diens ont re­bon­di, par­ti­cu­liè­re­ment chez les femmes, où trois Ca­na­diennes sont mon­tées sur le po­dium. Outre Jus­tine, on compte An­di Naude (2e) et Ch­loé Du­four-la­pointe (3e). Pour sa part, Au­drey Ro­bi­chaud a ter­mi­né au qua­trième rang, à un cen­tième de point de la troi­sième place.

« Être en haut de la piste et d’en­tendre qu’en­core une fois cette an­née, il risque d’avoir un po­dium 100 % ca­na­dien, la pres­sion est là. Je ne vou­lais pas la man­quer cette chance-là. On a tout don­né, mais en­core là, je crois que c’est en par­tie grâce au pou­voir de la foule. On est chez nous, ils nous re­gardent et on veut qu’ils soient fiers de nous », ex­plique Jus­tine Du­four-la­pointe.

De son cô­té, sa soeur, Ch­loé, s’est dite sou­la­gée d’en­fin mon­ter sur le po­dium cette an­née. « C’était un de mes ob­jec­tifs de me re­trou­ver sur le po­dium lors de chaque épreuve pour la cons­tance et au­jourd’hui je suis contente d’être là. C’est comme un coup d’en­voi, car on dé­but une longue sé­rie d’épreuves de Coupe du monde et je suis prête pour ça », af­firme-t-elle.

La bos­seuse Alex-anne Ga­gnon, na­tive de Ter­re­bonne, a quant à elle ter­mi­né au 10e éche­lon avec un score de 74.78. L’aî­née des soeurs Du­four-la­pointe, Maxime, a lour­de­ment chu­té après son pre­mier saut lors de la de­mi-fi­nale, ne lui per­met­tant pas de se qua­li­fier pour la su­per fi­nale.

UNE TROI­SIÈME VIC­TOIRE CONSÉ­CU­TIVE POUR KING­SBU­RY À VSC

La com­pé­ti­tion a été un peu plus dif­fi­cile sa­me­di pour les Ca­na­diens. Seule­ment deux bos­seurs ont réus­si à se qua­li­fier pour la su­per fi­nale, soit Mi­kaël King­sbu­ry et Phi­lippe Mar­quis. King­sbu­ry a connu une jour­née pra­ti­que­ment sans faille, ter­mi­nant la de­mi-fi­nale au pre­mier rang et rem­por­tant la su­per fi­nale avec un score de 86.44. Il s’agis­sait de sa troi­sième vic­toire consé­cu­tive à Val Saint-côme.

Il a de­van­cé le Fran­çais Sa­cha Theo­cha­ris et le jeune Sué­dois d’à peine 16 ans Wal­ter Wall­berg. De son cô­té, Phi­lippe Mar­quis a ter­mi­né au 6e rang, con­nais­sant une der­nière des­cente un peu plus dif­fi­cile.

« Ça fait vrai­ment du bien d’avoir été constant toute la jour­née. Je ne vou­lais pas m’éner­ver à al­ler trop vite. Je suis content de mes sauts et de m’être ren­du en bas à toutes mes des­centes », sou­ligne King­sbu­ry.

Ce der­nier s’est dit très à l’aise de skier à Val Saint-côme de­vant ses proches. « C’est sûr que c’est l’fun et c’est mo­ti­vant, mais lorsque je suis en haut de la piste, je ne m’en rends même pas compte. Que je sois au Ja­pon ou ici, pour moi c’est pa­reil, car je suis dans ma bulle. Par contre, on n’est pas les fa­vo­ris par­tout dans le monde et quand on est à la mai­son, c’est l’fun d’en­tendre tout le monde crier pour toi. Ça rend ça en­core plus spé­cial de ga­gner», sou­tient l’ath­lète de Deux-mon­tagnes.

Mal­heu­reu­se­ment pour le bos­seur lo­cal Marc-an­toine Ga­gnon, sa jour­née de com­pé­ti­tion s’est ter­mi­née lors des qua­li­fi­ca­tions alors qu’il a fi­ni au 18e rang, à deux places de la fi­nale. « J’ai fait des pe­tites er­reurs qui ont coû­té cher. Le saut du bas, j’étais un pe­tit peu trop désaxé. Ce sont vrai­ment de pe­tits dé­tails, il n’y a pas grand-chose à chan­ger à ma des­cente. C’est sûr que j’au­rais ai­mé ça faire la fi­nale. Par contre, j’aime mieux faire une des­cente comme celle d’au­jourd’hui, que celle de Lake Pla­cid », ex­plique Ga­gnon.

Le bos­seur de Ter­re­bonne es­time qu’il est tout de même sa­tis­fait de sa des­cente au­jourd’hui. Même si ses proches étaient pré­sents sur place, il n’a pas sen­ti une pres­sion sup­plé­men­taire. «J’ai tou­jours bien fait ici à Val Saint-côme. En haut de la piste, je ne pen­sais pas à ça. Je par­lais avec mon coach et je sa­vais quoi faire et ç’a pas­sé proche. »

De leurs cô­tés, les autres ath­lètes mas­cu­lins de la ré­gion, Si­mon Le­mieux et Ga­briel Du­fresne, tous deux de Re­pen­ti­gny, ont ter­mi­né res­pec­ti­ve­ment au 32e et au 40e rang.

(Pho­to TC Me­dia – Ch­ris­tian Ri­chard)

En­core une fois cette an­née, les bos­seurs ca­na­diens se sont illus­trés à Val Saint-côme.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.