La per­sé­vé­rance des Spor­tifs a por­té fruit

L'Action - - VIE COMMUNAUTAIRE - MÉ­LIS­SA BLOUIN

HO­CKEY. Les Spor­tifs ont lais­sé leurs par­ti­sans sans voix sa­me­di der­nier en rem­por­tant une vic­toire spec­ta­cu­laire. Après 13 min de jeu en troi­sième pé­riode, la marque était de 4 à 2 pour le Mé­ca­narc de Don­na­co­na et les par­ti­sans sem­blaient avoir per­du es­poir, mais Les Spor­tifs eux, n’ont ja­mais ces­sé d’y croire. Au cours des sept der­nières mi­nutes de jeu, ils ont mar­qué cinq buts pour fi­na­le­ment rem­por­ter ce match cru­cial par la marque de 7 à 4.

« Je suis très fier des gars. Ils ont res­pec­té le plan de match à la lettre, même quand ça al­lait mal, ils ont tous fait leur rôle, ont été dis­ci­pli­nés, dé­ter­mi­nés et sont res­tés confiants. C’était bien de voir la chi­mie et l’éner­gie qu’il y avait au­jourd’hui », a com­men­té le nou­vel en­traî­neur-chef des Spor­tifs, Da­niel Pha­rand.

Il s’agis­sait de sa pre­mière par­tie der­rière le banc, « j’étais plus ner­veux que quand je joue, mais en même temps, j’étais tel­le­ment pré­pa­ré ». Pha­rand a tout d’abord vou­lu que l’équipe re­tourne aux bases et re­trouve son iden­ti­té. Il a de­man­dé aux joueurs de se concen­trer sur les va­leurs des Spor­tifs par exemple, de contri­buer au plai­sir de chaque in­di­vi­du pré­sent dans l’aré­na en jouant du ho­ckey com­pé­ti­tif, de jouer avec pas­sion et de for­mer une fa­mille.

« L’im­por­tant c’est que les gars s’amé­liorent après chaque pré­sence sur la glace et ce­la a bien fonc­tion­né ce soir. Nous sommes par­tis plus tran­quille­ment en pre­mière et nous avons fait des ajus­te­ments entre la deux et la trois, no­tam­ment de se res­ser­rer dé­fen­si­ve­ment et de ne pas lais­ser d’ad­ver­saires libres dans notre zone. Ils l’ont fait et en troi­sième nous avons été forts du dé­but à la fin. »

En ef­fet, tous les joueurs ont ef­fec­tué leur tra­vail de fa­çon gran­diose. Le pre­mier trio a tout par­ti­cu­liè­re­ment contri­bué à cette vic­toire en mar­quant quatre des buts de l’équipe et Ju­lien Ca­ba­na a joué de fa­çon re­mar­quable contre son an­cienne for­ma­tion.

RÉ­SU­MÉ

Les deux pre­mières pé­riodes pour­raient se ré­su­mer pour Les Spor­tifs par une tonne de belles chances qui ne se sont pas conclues. L’équipe de Jo­liette est em­bar­quée sur la glace avec une belle confiance, mais après 10 min 41 s de jeu, Le Mé­ca­narc a pro­fi­té d’une mê­lée de­vant le fi­let des Spor­tifs pour ins­crire un pre­mier but lé­gè­re­ment contro­ver­sé. Le pre­mier trio de Jo­liette a aus­si­tôt ré­pli­qué.

« J’ai in­ter­cep­té une passe au vol, j’ai dé­joué le dé­fen­seur et le gar­dien par la suite en lan­çant entre ses jam­bières», a dé­cla­ré la pre­mière étoile du match, Da­vid Pou­lin, qui a ré­col­té 2 buts et 2 passes au cours de la soi­rée. Les joueurs de Jo­liette ont en­suite ef­fec­tué un ex­cellent tra­vail en in­fé­rio­ri­té et Nick Ma­jeau a réa­li­sé de nom­breux ar­rêts clés.

En deuxième pé­riode, Les Spor­tifs ont do­mi­né au cha­pitre des tirs au but par la marque de 17 à 12, mais Don­na­co­na s’est mon­trée plus op­por­tu­niste. Le Mé­ca­narc a tout d’abord bri­sé l’éga­li­té après 1 min 24 s de jeu et a ré­ci­di­vé, cinq mi­nutes plus tard, en fai­sant de la marque 3 à 1. Pier-luc Pri­mard a en­suite bri­sé le mo­ral des par­ti­sans en mar­quant le qua­trième but des siens, mais Les Spor­tifs n’ont pas bais­sé les bras. À 16 se­condes de la fin de la pé­riode, Da­vid Pou­lin a mar­qué son deuxième but, as­sis­té d’éthier et de Pa­quin.

LA PER­SÉ­VÉ­RANCE PAIE

En troi­sième pé­riode, les es­prits ont com­men­cé à s’échauf­fer da­van­tage et Les Spor­tifs se sont mon­trés réel­le­ment do­mi­nants. Après huit mi­nutes de jeu, Ju­lien Ca­ba­na a li­vré une so­lide mise en échec et ce­la a joué sur l’émo­ti­vi­té de Don­na­co­na. Puis, Les Spor­tifs ont mar­qué un but, qui a fi­na­le­ment été re­fu­sé puisque les ar­bitres ont ju­gé que le fi­let avait été dé­pla­cé avant, et c’est à ce mo­ment que Maxime Cou­tu­rier a com­mis un geste an­ti­spor­tif en­vers Da­nick Poi­rier et a été sor­ti du match.

Ju­lien Bel­hu­meur a pro­fi­té de l’avan­tage nu­mé­rique pour ins­crire le troi­sième but des Spor­tifs as­sis­té d’oli­vier Do­no­van et de Ju­lien Ca­ba­na. «Je ne joue pas ha­bi­tuel­le­ment en avan­tage nu­mé­rique, mais j’avais un fee­ling. J’ai de­man­dé à Ger­main Ma­jeau d’y al­ler, j’ai fait une passe à Bel­hu­meur et il a fait un lan­cer frap­per in­croyable », a com­men­té Ca­ba­na.

Les Spor­tifs sont tout sim­ple­ment de­ve­nus trop forts après ce der­nier but et rien ne pou­vait plus les ar­rê­ter. Jor­dan Éthier, Oli­vier Ri­chard et Luc Pa­quin, ont cha­cun ins­crit un but en l’es­pace de deux mi­nutes. La marque était de 6 à 4 pour Jo­liette. Fi­na­le­ment, à 23 s de la fin du match, Do­no­van a mar­qué dans un fi­let dé­sert as­sis­té d’alexandre Ga­gnon et de Ju­lien Ca­ba­na.

Il s’agis­sait d’ailleurs d’une par­tie très émo­tive pour ce der­nier qui a pas­sé les cinq der­nières sai­sons de sa car­rière avec Don­na­co­na. «Je suis vrai­ment fier de la par­tie. En plus cette game avait un pe­tit cô­té spé­cial puisque ce­la fait en­vi­ron quatre ans que ma mère ne m’avait pas vu jouer et elle était là ac­com­pa­gnée de toute ma fa­mille. C’était un beau fee­ling d’au­tant plus que j’ai ré­col­té deux passes!»

L’équipe de Jo­liette est pré­sen­te­ment sixième au clas­se­ment et doit res­ter en cette po­si­tion, ou mon­ter, si elle veut évi­ter la pre­mière ronde des sé­ries éli­mi­na­toires. Elle dis­pu­te­ra la der­nière par­tie de sa sai­son ré­gu­lière ce ven­dre­di à Wind­sor.

(Pho­to TC Me­dia- ar­chives)

Le ca­pi­taine Da­vid Pou­lin a ré­col­té la pre­mière étoile du match.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.