Der­nier hom­mage au gen­darme Ri­cher Du­buc

Plus de 500 po­li­ciers et pre­miers ré­pon­dants aux fu­né­railles

L'Action - - ACTUALITÉS - LOUISE BÉ­DARD

CÉ­RÉ­MO­NIE. Plus de 500 po­li­ciers de la Gen­dar­me­rie royale du Ca­na­da et de corps de po­lice ca­na­diens et amé­ri­cains ain­si que des in­ter­ve­nants de ser­vices d’ur­gence ont consti­tué le cor­tège aux fu­né­railles du gen­darme Ri­cher Du­buc cé­lé­brées le 18 mars à la Gar­ni­son Saint-jean.

M. Du­buc est dé­cé­dé le 7 mars des suites de ses bles­sures su­bies la veille dans un ac­ci­dent. Il al­lait prê­ter as­sis­tance à ses col­lègues à la fron­tière. Son vé­hi­cule a heur­té l’ar­rière d’un trac­teur qui rou­lait tout comme lui sur la route 202, à Saint-ber­nard-de-la­colle.

Membre de la GRC de­puis sept ans, M. Du­buc avait joint en jan­vier l’équipe in­té­grée de la po­lice des fron­tières de la GRC, au poste Cham­plain si­tué à Saint-jean-sur-ri­che­lieu. Il avait au­pa­ra­vant été po­li­cier au dé­ta­che­ment de Co­diac, au Nou­veau-bruns­wick.

COR­TÈGE

Les fu­né­railles ré­gi­men­taires ont été pré­cé­dées par la marche dans les rues de Saint-jean de plu­sieurs col­lègues de la GRC, de po­li­ciers de la garde d’hon­neur de la Sû­re­té du Qué­bec, de re­pré­sen­tants de l’on­ta­rio Pro­vin­cial Po­lice, de membres de ser­vices de po­lice mu­ni­ci­paux dont ceux de Saint-jean-sur-ri­che­lieu, Mon­tréal, Qué­bec et To­ron­to.

Dans le cor­tège, on no­tait aus­si la pré­sence d’agents du US Bor­der Pa­trol ain­si que d’autres po­li­ciers amé­ri­cains. Par­mi eux, des agents du Min­nea­po­lis De­part­ment dont est membre le frère du dé­funt, le ser­gent Die­lan Du­buc.

D’an­ciens col­lègues am­bu­lan­ciers pa­ra­mé­di­caux de M. Du­buc étaient aus­si du nombre ain­si que des pom­piers et des re­pré­sen­tants d’autres ser­vices d’ur­gence. La GRC n’a pas four­ni la liste des or­ga­ni­sa­tions re­pré­sen­tées.

Une au­to­pa­trouille du Ser­vice de po­lice de Saint-jean était en tête du cor­tège. Elle était sui­vie de la fan­fare de la GRC. Deux ca­va­liers, dans la tra­di­tion de la « po­lice mon­tée », pré­cé­daient le dra­peau de la GRC.

Le cor­billard était ac­com­pa­gné de plu­sieurs di­zaines de po­li­ciers de la GRC re­vê­tus de leur tu­nique rouge et por­tant le Stet­son. Les col­lègues des autres ser­vices po­li­ciers et d’ur­gence sui­vaient.

Le tam­bour don­nait le rythme à la marche qui s’est dé­rou­lée dans le plus grand si­lence. Seul le bruit des bottes des gen­darmes sur la chaus­sée pou­vait être en­ten­du jus­qu’à ce que le son de la cor­ne­muse ré­sonne.

FU­NÉ­RAILLES

Le cor­tège a ain­si ac­com­pa­gné la dé­pouille du gen­darme Ri­cher jus­qu’au lieu des fu­né­railles, à la Gar­ni­son. Les proches de M. Du­buc, ses col­lègues et amis ain­si que tous les par­ti­ci­pants du cor­tège ont pris place dans le vaste han­gar où avait lieu la cé­ré­mo­nie. À no­ter la pré­sence du com­mis­saire Bob Paul­son de la GRC.

En fin de cé­ré­mo­nie, une haie d’hon­neur a été consti­tuée par les po­li­ciers de la GRC pour ac­com­pa­gner le dé­part du cor­billard.

Si le pu­blic avait été in­vi­té à as­sis­ter aux fu­né­railles, les mé­dias ont été te­nus à dis­tance et ont dû quit­ter les lieux im­mé­dia­te­ment après la fin de la cé­ré­mo­nie. Le porte-pa­role de la GRC a in­di­qué que c’était à la de­mande de la fa­mille.

Le gen­darme Du­buc était ma­rié et père de quatre en­fants. Il a été dé­crit comme «un homme cor­pu­lent avec une per­son­na­li­té à la hau­teur. Ses col­lègues l’ap­pe­laient le gen­til géant, car il était très grand et tou­jours de bonne hu­meur. » Pour ses confrères et consoeurs, il laisse le sou­ve­nir d’une per­sonne qui avait tou­jours le sou­rire au vi­sage et était tou­jours prêt à ai­der.

(Pho­to TC Me­dia – Ju­lien Sa­guez)

Plu­sieurs cen­taines de po­li­ciers et de pre­miers ré­pon­dants ont for­mé le cor­tège.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.