Dé­mys­ti­fier l’an­xié­té de per­for­mance liée à l’école

L'Action - - ACTUALITÉS - GE­NE­VIÈVE GEOF­FROY

REN­TRÉE SCO­LAIRE. Quelles sont les causes de l’an­xié­té de per­for­mance ? Comment les pa­rents peuvent-ils ai­der leur en­fant à la di­mi­nuer ? Nan­cy Le­gendre, psy­cho­logue à la Cli­nique Psy­cho-san­té tra­vaillant beau­coup avec les en­fants, et Ca­role Lane, chef pro­fes­sion­nelle en psy­cho­lo­gie au CHU Sainte-jus­tine, ont ac­cep­té de ré­pondre à nos ques­tions.

colle, « elle risque de faire beau­coup de bri­co­lage », ont plai­san­té ses pa­rents.

De son cô­té, la jeune fille ne s’en plaint pas puis­qu’elle adore cette ac­ti­vi­té, « je suis ca­pable de faire des élé­phants toute seule », a-t-elle dé­cla­ré avec une grande fier­té. Elle était éga­le­ment très sa­tis­faite de son sac à dos rose avec des fleurs et des oi­seaux. Pour ce qui est de son habillement lors de ce jour im­por­tant, « c’est ma­man qui va dé­ci­der ! »

« Cet été, elle pou­vait choi­sir comment elle s’ha­billait tous les jours et me de­man­dait sou­vent si elle pou­vait mettre des robes, mais là, ils nous ont men­tion­né que les robes du di­manche n’étaient pas ap­pro­priées et qu’ils de­vaient être ha­billés conve­na­ble­ment pour jouer, alors c’est ma­man qui dé­cide », a ajou­té Mme Char­trand.

Dé­jà, An­na-may connaît quelques amis qui se­ront dans sa classe. Elle a bien hâte de com­men­cer l’école et de pou­voir éven­tuel­le­ment ap­prendre à lire, écrire, lire l’heure, de pou­voir faire de l’édu­ca­tion phy­sique et de s’amu­ser dans la cour d’école. Se­lon ses pa­rents, l’as­pect qui se­ra plus dif­fi­cile pour elle se­ra de res­ter as­sise !

Du cô­té de sa mère, même si ce n’est pas une réelle ap­pré­hen­sion, elle sait que par­fois les élèves plus vieux peuvent être tan­nants dans l’autobus et craint qu’il y ait de l’intimidation qui se fasse en­vers les plus jeunes. Quant à son père, il est cons­cient que sa fille se­ra ex­po­sée à un plus grand groupe d’en­fants et à de nou­velles in­fluences, « c’est sûr qu’il peut sor­tir du bon comme du mau­vais de ce­la, mais nous al­lons voir le mo­ment ve­nu ! »

TC MEDIA : IL Y A DES EN­FANTS QUI PEUVENT VIVRE DE L’AN­XIÉ­TÉ DE PER­FOR­MANCE LIÉE À L’ÉCOLE ?

Nan­cy Le­gendre : Les en­fants vi­vant de l’an­xié­té de per­for­mance ne se donnent pas le droit à l’er­reur […] L’an­xié­té de per­for­mance peut être vé­cue au pri­maire, au se­con­daire, au cé­gep, à l’uni­ver­si­té, etc.

Ca­role Lane : Les en­fants vi­vant de l’an­xié­té de per­for­mance sont gé­né­ra­le­ment dé­jà vul­né­rables au point de vue de l’an­xié­té. Pour eux, la réus­site sco­laire de­vient une source de très grande an­xié­té. Par exemple, ce n’est pas le dé­sir de réus­sir qui prime, mais la peur de l’échec.

TC MEDIA : QUELLES SONT LES CAUSES ET COMMENT SE TRA­DUIT CETTE AN­XIÉ­TÉ DE PER­FOR­MANCE ?

Nan­cy Le­gendre : L’an­xié­té de per­for­mance se tra­duit par une peur de faire des er­reurs, ce qui peut ame­ner l’en­fant à ne pas faire la tâche de­man­dée. Par exemple, beau­coup d’op­po­si­tion de la part de l’en­fant peut ca­cher la peur de se com­pro­mettre, de faire des er­reurs et d’être per­çu né­ga­ti­ve­ment, d’être cri­ti­qué ou ri­di­cu­li­sé.

Ca­role Lane : Chaque cas est unique. Chaque être hu­main vient au monde avec une dis­po­si­tion bio­lo­gique d’être plus ou moins vul­né­rable à l’an­xié­té. En­suite, il y a plu­sieurs fac­teurs. Chaque en­fant c’est son his­toire, son mil­lage, c’est ce qu’il faut re­gar­der.

TC MEDIA : COMMENT LES PA­RENTS PEUVENT-ILS AI­DER LEUR EN­FANT À RÉ­DUIRE OU GÉ­RER SON AN­XIÉ­TÉ DE PER­FOR­MANCE ?

Nan­cy Le­gendre: Le meilleur re­mède pour contrer l’an­xié­té chez l’en­fant, c’est le plai­sir, sus­ci­ter la cu­rio­si­té chez lui, ne pas de­ve­nir contrai­gnant. Il faut ame­ner l’en­fant à faire de son mieux. Ce n’est pas tant le ré­sul­tat qui compte que le che­mi­ne­ment.

Ca­role Lane : Il faut res­pec­ter les forces et les li­mites de l’en­fant. Le pa­rent peut va­lo­ri­ser d’autres sphères de la vie de son en­fant, par exemple l’in­ci­ter à faire des ac­ti­vi­tés où la per­for­mance et la com­pé­ti­tion ne sont pas en jeu.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

An­na-may et ses pa­rents Ka­rine Char­trand et Jim­my Staf­ford.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.