Une pre­mière équipe se ma­ni­feste pour les élec­tions à Ma­tha

Nor­mand Cham­pagne quitte la po­li­tique mu­ni­ci­pale

L'Action - - ACTUALITÉS - CA­RO­LINE MOR­NEAU

ÉLEC­TIONS MU­NI­CI­PALES. Mar­tin Ron­deau, pour l’ins­tant seul can­di­dat à la mai­rie de Saint-jean-de-ma­tha en pré­vi­sion des élec­tions de no­vembre, pro­cé­dait le 24 août à la pré­sen­ta­tion de son équipe. Le maire sor­tant Nor­mand Cham­pagne a confir­mé qu’il ne se re­pré­sen­te­ra pas.

Nor­mand Cham­pagne est maire de la mu­ni­ci­pa­li­té de­puis 22 ans, en plus d’avoir oeu­vré comme con­seiller du­rant deux ans. Joint par L’ac­tion, il men­tionne que sa dé­ci­sion de quit­ter la po­li­tique mu­ni­ci­pale après un der­nier man­dat de quatre ans était dé­jà prise, lors des élec­tions de 2013.

« Je sa­vais que c’était mon der­nier man­dat. Il est temps que je laisse la place à quel­qu’un d’autre », dit-il, ajou­tant qu’il n’a pas l’in­ten­tion d’ap­puyer un can­di­dat en par­ti­cu­lier aux pro­chaines élec­tions.

«Les ci­toyens de Saint-jean-de-ma­tha ont tou­jours su faire les bons choix, je leur fais confiance pour dé­ci­der qui se­ra le pro­chain maire. »

DES VI­SAGES CONNUS

Mar­tin Ron­deau est avo­cat de for­ma­tion. Du­rant vingt ans, il a as­su­mé deux fonc­tions dis­tinctes, soit celles d’avo­cat et d’en­sei­gnant en droit. Ces der­nières an­nées, con­cen­tré sur l’en­sei­gne­ment.

Bien qu’il en soit à sa pre­mière ex­pé­rience en po­li­tique mu­ni­ci­pale, il sou­tient avoir plus d’une corde à son arc pour bien re­pré­sen­ter les ci­toyens de Saint-jean-de-ma­tha. Il s’est no­tam­ment im­pli­qué au­près de la fa­brique de la mu­ni­ci­pa­li­té ain­si que pour l’or­ga­nisme de ju­me­lage entre Sainte-élisabeth et le Ma­li, Des mains pour de­main.

« Je suis né ici, je connais la mu­ni­ci­pa­li­té et je m’im­plique dans plu­sieurs sec­teurs du mi­lieu com­mu­nau­taire. Je m’im­plique dé­jà beau­coup pour mon mi­lieu », ex­plique-t-il.

Son équipe de six conseillers ras­semble des vi­sages connus au vil­lage, dont ceux de il s’est plu­tôt Pierre-mi­chel Ga­dou­ry, con­seiller mu­ni­ci­pal de­puis plus de 20 ans, et d’an­nie Bé­lan­ger qui sol­li­ci­te­ra un deuxième man­dat en no­vembre. À cette équipe s’ajoutent le grand che­va­lier Syl­vain Ro­berge, l’in­fir­mière de car­rière main­te­nant re­trai­tée, Ni­cole Beau­so­leil, le père de fa­mille et con­seiller pé­da­go­gique, Luc Le­febvre, ain­si que ce­lui qui dé­tient de l’ex­pé­rience dans le mi­lieu des af­faires, Luc Ayotte.

«Je crois vrai­ment avoir une équipe qui re­pré­sente la voix des ci­toyens », af­firme l’as­pi­rant maire.

Ses prin­ci­pales in­ten­tions: pro­mou­voir le dé­ve­lop­pe­ment agroa­li­men­taire et tou­ris­tique ain­si que la vie cultu­relle, éta­blir un meilleur sys­tème de com­mu­ni­ca­tion et de consul­ta­tion entre l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale et les ci­toyens et pré­ser­ver le pa­tri­moine bâ­ti et pay­sa­ger, no­tam­ment.

« On veut chan­ger l’ap­proche, on veut faire des consul­ta­tions pu­bliques, in­ci­ter la po­pu­la­tion à se faire en­tendre, à don­ner ses idées. Sur­tout, on veut faire de Saint-jean-de-ma­tha une des­ti­na­tion. »

(Pho­to TC Media – Ca­ro­line Mor­neau)

Le can­di­dat à la mai­rie de Saint-jean-de-ma­tha, Mar­tin Ron­deau (de­vant), est ici en­tou­ré de son équipe.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.