Un dé­but ro­buste pour les Spor­tifs

L'Action - - ARTS ET CULTURE - MÉ­LIS­SA BLOUIN

HO­CKEY. Les Spor­tifs de Jo­liette af­fron­taient leur plus grand ri­val, le Con­dor de Saint-cy­rille, les 15 et 16 sep­tembre, pour leurs deux pre­miers matchs hors concours. «Il n’y avait rien de mieux que de com­men­cer contre cette équipe, car elle s’est amé­lio­rée of­fen­si­ve­ment et c’est avec ce ca­libre qu’on doit se me­su­rer dès le dé­part», a af­fir­mé l’en­traî­neur-chef des Spor­tifs, Mi­chel Des­champs.

La ri­va­li­té ne s’est pas at­té­nuée entre les deux for­ma­tions, au contraire, la ve­nue de Ke­vin Au­ger et d’an­toine Gui­mond avec les Spor­tifs, deux an­ciens joueurs du Con­dor, n’a fait qu’aug­men­ter celle-ci. «C’était une drôle de fin de se­maine, mais je m’y at­ten­dais », a com­men­té Au­ger.

Une forte hos­ti­li­té s’est ins­tal­lée entre lui et Joël Roch ven­dre­di et elle a at­teint son pa­roxysme sa­me­di au Centre Mar­cel-bo­nin. Les deux joueurs ont je­té les gants dès les pre­mières mi­nutes du match. D’ailleurs, pour son jeu phy­sique, mais sur­tout pour son tra­vail achar­né tout au long de la soi­rée, Au­ger a char­mé plu­sieurs spec­ta­teurs de Jo­liette.

« Quand j’étais pour le Con­dor ils me dé­tes­taient, alors tant mieux s’ils m’aiment main­te­nant ! C’est le fun d’avoir la foule de Jo­liette de son cô­té et que les par­ti­sans crient mon nom, mais po­si­ti­ve­ment cette fois », a ri­go­lé le joueur de Ter­re­bonne. Ce der­nier a été in­fli­gé d’une bles­sure à la che­ville en fin de match alors qu’une mê­lée a écla­té de­vant le fi­let de Nick Ma­jeau, mais il était confiant de gué­rir ra­pi­de­ment.

Les spec­ta­teurs semblent éga­le­ment avoir ap­pré­cié le trio que for­mait Au­ger avec An­toine Gui­mond et Sé­bas­tien Trem­blay. Ces trois joueurs ont li­vré des com­bats au cours de la soi­rée de sa­me­di. D’ailleurs, même s’il n’y avait pas de réels «ba­gar­reurs» dans l’ali­gne­ment, les Spor­tifs se sont très bien dé­fen­dus.

« J’ai tou­jours pri­vi­lé­gié des joueurs de ho­ckey qui sont ca­pables de se dé­fendre et c’est ce que j’at­tends de tout le monde. Quand tu mets le chan­dail des Spor­tifs, tu viens sou­te­nir tes co­équi­piers. C’est ce que Sa­voie a fait et c’est im­por­tant de le sou­li­gner », a com­men­té Des­champs.

Il s’est aus­si dit im­pres­sion­né par Sa­muel Ca­det et Nicolas Rien­deau, qui ont aus­si je­té les gants. « Ca­det a fait un bon com­bat, il voit ce qui se passe et il veut faire sa place et Rien­deau a été très agres­sif dans son jeu. »

LES FRÈRES ÉTHIER

Cette par­tie à do­mi­cile s’est conclue par la marque de 5 à 2 pour les Spor­tifs de Jo­liette. «Le score n’in­dique pas vrai­ment l’al­lure du match, car il a été très ser­ré», a pré­ci­sé Des­champs. C’est le Con­dor qui a ou­vert le poin­tage, en deuxième pé­riode seule­ment, avec le but d’alexis Millette.

En­vi­ron une mi­nute plus tard, le dé­fen­seur des Spor­tifs Mi­chael Éthier a mar­qué son pre­mier but as­sis­té de son frère Jor­dan. «Nous avons cinq ans de dif­fé­rence, donc nous n’avions ja­mais pu jouer en­semble dans une ligue com­pé­ti­tive. C’est la pre­mière fois et c’est le fun! Je le connais par coeur comme joueur », a com­men­té Mi­chael.

À mi-che­min en troi­sième pé­riode Da­vid Pou­lin a ins­crit son troi­sième but de la pré­sai­son et cinq mi­nutes plus tard, le Con­dor a éga­li­sé. Alors qu’il res­tait moins de trois mi­nutes de jeu, Les Spor­tifs ont ins­crit trois buts sans ré­plique. Da­vid Pou­lin a pro­fi­té d’un avan­tage nu­mé­rique pour mar­quer son deuxième de la soi­rée.

Les frères Éthier ont de nou­veau dé­mon­tré leur com­pli­ci­té. Cette fois, c’est Jor­dan qui a mar­qué as­sis­té de Mi­chael. Fi­na­le­ment, An­toine Gui­mond a mar­qué le cin­quième but des Spor­tifs à 30 se­condes de la fin du match grâce à une passe de Ju­lien Bel­hu­meur. De­vant le fi­let des Spor­tifs, Mi­chaël Bou­dreault a ar­rê­té 6 tirs sur 7 et Nick Ma­jeau 15 sur 16.

UN PRE­MIER MATCH DIF­FI­CILE

La veille, les Spor­tifs ont es­suyé une dé­faite de 7 à 4 à Saint-cy­rille. «C’était un pre­mier match pour nous, alors que le Con­dor en avait dé­jà joué un. Nous étions rouillés, il y avait beau­coup de nou­veaux joueurs et la chi­mie n’était pas en­core ins­tal­lée. Le dé­but de match a été très dif­fi­cile », a ex­pli­qué Des­champs.

En ef­fet, le Con­dor a ins­crit quatre buts consé­cu­tifs en pre­mière pé­riode et c’est seule­ment après 14 min de jeu que Ju­lien Le­page a ré­pli­qué, en avan­tage nu­mé­rique, ins­cri­vant les Spor­tifs au poin­tage. En deuxième pé­riode, le Con­dor a mar­qué de nou­veau le pre­mier but et les Spor­tifs ont ré­pli­qué en fin de pé­riode avec un but de Pou­lin.

Ga­ven As­pi­rot a ré­duit l’écart et a fait de la marque 5 à 3 en dé­but de troi­sième pé­riode, mais une di­zaine de mi­nutes plus tard, le Con­dor a ré­pli­qué avec deux autres buts. Fi­na­le­ment, en toute fin de match, Da­vid Pou­lin a mar­qué en avan­tage nu­mé­rique. Au cours de cette soi­rée, Fran­cis Ma­gnan, An­toine Gui­mond, Ke­vin Au­ger et Nicolas Rien­deau ont je­té les gants.

(Pho­to gracieuseté - Guillaume Mo­rin)

Les Spor­tifs ont rem­por­té leur match à do­mi­cile.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.