Le Tro­queur sème du bon­heur au Cé­gep à Jo­liette

Une bou­tique où le par­tage et l’ou­ver­ture sont à l’hon­neur

L'Action - - ACTUALITÉS - MÉ­LIS­SA BLOUIN

« La se­maine der­nière, une étu­diante est en­trée dans la bou­tique l’air dé­pri­mé. Elle a pris des casse-têtes, des choses pour son gar­çon et m’a fait un gros câ­lin. Elle est re­par­tie vrai­ment heu­reuse et pour moi, c’est ma plus belle ré­com­pense», a men­tion­né Lu­cie Bellerose, membre du pro­gramme CHUM, et res­pon­sable de la bou­tique.

Lu­cie a en­suite ex­pli­qué que n’im­porte qui fré­quen­tant le Cé­gep peut ve­nir se choi­sir un ob­jet. C’est gra­tuit pour les étu­diants, mais les em­ployés doivent faire un don de leur choix en échange. Les sommes amas­sées ser­vi­ront à fi­nan­cer les activités du pro­gramme CHUM ain­si qu’à ache­ter des bons de re­pas à la ca­fé­té­ria pour les étu­diants dé­fa­vo­ri­sés.

Livres, jouets, tou­tous, sacs à main, vins, ma­chine à pâtes, vais­selles, bi­joux, ar­ticles in­for­ma­tiques, le choix était vaste lors de la vi­site de l’ac­tion. « Nous avons un pe­tit en­tre­pôt où il y a le double d’ob­jets qui at­tend. Nous al­lons faire des ro­ta­tions », a ex­pli­qué à son tour le co­or­don­na­teur du pro­gramme CHUM, Éric Char­tier.

De plus, de­vant la bou­tique, un babillard est af­fi­ché et les étu­diants peuvent y ins­crire s’ils sont à la re­cherche, ou s’ils ont à don­ner, un ob­jet trop gros pour le local comme un élec­tro­mé­na­ger ou un meuble. Éven­tuel­le­ment, les res­pon­sables ai­me­raient aus­si in­ci­ter les étu­diants à échan­ger des services grâce à ce babillard.

« Mon ob­jec­tif est vrai­ment de créer un tis­su de so­li­da­ri­té dans le col­lège. Ça fait huit ans que je rêve de ça, c’est trop fa­cile et lo­gique de par­ta­ger la ri­chesse des gens», a com­men­té la conseillère à la vie étu­diante et ins­ti­ga­trice de la bou­tique, Hé­lène Gin­gras. Elle a ajou­té qu’une pro­por­tion im­por­tante de la po­pu­la­tion étu­diante est confron­tée à des en­jeux de pau­vre­té, al­lant jus­qu’à des pro­blèmes chro­niques de sé­cu­ri­té ali­men­taire.

Cette bou­tique est éga­le­ment très pra­tique pour les pa­rents aux études qui ont be­soin de beau­coup de choses et qui en ont beau­coup à don­ner. Comme le temps des Fêtes ap­proche, ils pour­ront se pro­cu­rer des ca­deaux pour leur en­fant. «Par­mi la po­pu­la­tion étu­diante qui re­çoit une aide fi­nan­cière sous forme de prêts et bourses, 25 % a au moins un en­fant à charge », a ren­ché­ri Mme Gin­gras.

EN­TRAIDE. Ou­verte de­puis le 5 oc­tobre der­nier, la bou­tique du Tro­queur au Cé­gep à Jo­liette a dé­jà se­mé bien du bon­heur chez ceux qui l’ont vi­si­tée. Le concept est simple, les élèves et le per­son­nel peuvent y lais­ser des ob­jets, dont ils ne se servent plus, et d’autres élèves peuvent les prendre gra­tui­te­ment. De plus, comme le pro­jet est me­né par le pro­gramme CHUM, il vise l’in­té­gra­tion à la vie col­lé­giale de per­sonnes vi­vant avec une dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle.

DES REN­CONTRES EN­RI­CHIS­SANTES

Le pro­jet va bien au-de­là des ob­jets, puis­qu’il per­met de ren­con­trer des gens, comme Lu­cie, qui vivent avec une dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle et de par­ta­ger avec eux. « Il se crée un lien à tra­vers l’ob­jet. On réa­lise, quand on cesse d’avoir peur de la dif­fé­rence, que ce sont des gens ex­tra­or­di­naires qui nous gardent en­semble et qui nous montrent le monde au­tre­ment», a dé­cla­ré M. Char­tier.

C’est d’ailleurs la mis­sion de l’arche de Jo­liette, qui a pris le re­lais du pro­gramme CHUM de­puis trois ans, que de ré­vé­ler la beau­té des per­sonnes vi­vant avec une dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle et d’hu­ma­ni­ser leur mi­lieu. « Il y a plu­sieurs activités qui se font pour cette clien­tèle, mais nous, par notre pré­sence au Cé­gep, nous vou­lons être tour­nés vers les autres et trans­for­mer le monde. Les membres du pro­gramme ap­pré­cient d’ailleurs d’avoir des res­pon­sa­bi­li­tés et d’être trai­tés comme des adultes, puis­qu’ils en sont. »

En ef­fet, les membres du pro­gramme CHUM réa­lisent plu­sieurs activités pour contri­buer à la vie col­lé­giale comme le re­cy­clage des ca­nettes, le net­toyage des tables, de la ca­fé­té­ria, de la bi­blio­thèque et du dé­par­te­ment des sports.

Quant à l’arche de Jo­liette, elle ac­cueille de­puis 15 ans, dans deux mai­sons qui de­viennent leurs chez soi, des per­sonnes vi­vant avec une dé­fi­cience in­tel­lec­tuelle. Un brunch se tien­dra d’ailleurs au pro­fit de l’or­ga­nisme le 4 no­vembre pro­chain au club de golf de Mont­calm. Pour plus d’in­for­ma­tions ou pour ache­ter vos billets, veuillez contac­ter le 450 759-0408.

(Pho­to TC Me­dia - Mé­lis­sa Blouin)

Lu­cie et Re­bec­ca du pro­gramme CHUM.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.