Des amé­na­ge­ments « éco­res­pon­sables » au­tour de la mine de gra­phite?

L'Action - - ACTUALITÉS - CA­RO­LINE MOR­NEAU

«Le but, c’est de mon­trer aux gens qu’on peut rendre le site in­té­res­sant vi­suel­le­ment, le dy­na­mi­ser. On veut prou­ver aus­si que l’ex­ploi­ta­tion du gra­phite a des visées éco­res­pon­sables. Cette res­source ser­vi­ra à fa­bri­quer des batteries au li­thium pour ali­men­ter les voi­tures élec­triques, mais peut aus­si ser­vir à autre chose », ex­plique Karl Tru­deau, chef des opé­ra­tions à Nou­veau Monde.

Dans cette optique, ajoute-t-il, son équipe sou­haite éven­tuel­le­ment amé­na­ger, à Saint-mi­chel, des quar­tiers qui fonc­tionnent à l’éner­gie verte, avec des pan­neaux so­laires et des bornes à re­charge élec­trique.

« Bien sûr, on ne dé­ve­lop­pe­ra rien sans en par­ler à la po­pu­la­tion. Il y au­ra d’ailleurs une consul­ta­tion pu­blique sur le pro­jet en no­vembre. C’est un plan primaire qui pour­rait être ap­pe­lé à chan­ger d’ici 2020. »

Concrè­te­ment, le pro­jet s’ar­ti­cu­le­rait se­lon quatre vo­lets dis­tincts, soit le re­gard sur la na­ture, l’his­toire, la dé­cou­verte et le de­ve­nir. On pré­voit dans un pre­mier temps amé­na­ger un site avec des bel­vé­dères, des sen­tiers pé­destres, des quais et une zone de proxi­mi­té avec l’eau pour la

EN­VI­RON­NE­MENT. La com­pa­gnie Nou­veau Monde, qui est der­rière le pro­jet de mine de gra­phite à ciel ou­vert à Saint-mi­chel-des-saints, a pré­sen­té à L’ac­tion un plan des amé­na­ge­ments qu’elle sou­haite mettre en place au­tour du site d’ex­trac­tion. Des sen­tiers pé­destres, des bel­vé­dères, un quar­tier à élec­tri­ci­té so­laire, les pro­mo­teurs es­pèrent y créer un « vé­ri­table éco­sys­tème ».

pêche. Un autre site pré­sen­te­rait des sen­tiers d’in­ter­pré­ta­tion sur l’his­toire de la foresterie lo­cale. Le vo­let « dé­cou­verte » ser­vi­rait quant à lui à ex­pli­quer les par­ti­cu­la­ri­tés géo­lo­giques lo­cales par l’en­tre­mise d’un amé­na­ge­ment in­ter­ac­tif et in­for­ma­tif (bel­vé­dères, pan­neaux d’in­ter­pré­ta­tion, vi­sites gui­dées). Il s’agi­rait d’ex­pli­quer à la po­pu­la­tion en quoi consiste l’ex­ploi­ta­tion mi­nière. Fi­na­le­ment, le vo­let « de­ve­nir » pro­po­se­rait des quar­tiers qui fonc­tionnent à l’éner­gie so­laire. Les pro­mo­teurs en­vi­sagent même la créa­tion d’un ci­né­ma en plein air qui se­rait aus­si ali­men­té à l’éner­gie verte.

«Ce ne sont que des idées pour l’ins­tant. On veut en dis­cu­ter avec les gens, mais ce qui est sûr, c’est qu’on veut trou­ver un moyen de rendre le site en­tou­rant la mine in­té­res­sant vi­suel­le­ment.»

UNE USINE DE DÉ­MONS­TRA­TION

En 2018, par ailleurs, Nou­veau Monde a l’in­ten­tion d’amé­na­ger une usine de dé­mons­tra­tion dans les lo­caux de l’an­cienne usine Loui­sia­na Pa­ci­fic, pré­sen­te­ment in­uti­li­sés. Le pro­jet vi­se­rait à dé­mon­trer que le pro­jet de mine est sé­rieux et viable et qu’il est pos­sible, se­lon Karl Tru­deau, de faire de la trans­for­ma­tion à même Saint-mi­chel. Le pro­jet tem­po­raire de dé­mons­tra­tion crée­rait de l’em­ploi à court terme. Il im­pli­que­rait par ailleurs des coûts de 10 à 15 mil­lions de dol­lars, éva­luent les pro­mo­teurs, pour l’ac­qui­si­tion des équi­pe­ments, le ré­amé­na­ge­ment des di­vi­sions et le dé­ve­lop­pe­ment d’un la­bo­ra­toire.

«C’est une usine qu’on mon­te­rait et qu’on dé­mon­te­rait en­suite. Ce se­ra un peu comme un pro­jet-pi­lote. On pense aus­si éven­tuel­le­ment développer un centre de re­cherche, dans les bu­reaux qui se trouvent en haut de Loui­sia­na Pa­ci­fic. On vou­drait que des cher­cheurs en géo­lo­gie y tra­vaillent ain­si que des étu­diants uni­ver­si­taires. »

Rap­pe­lons que le pro­jet de mine de gra­phite, éva­lué à 145 M$, vise à ex­traire une fosse à ciel ou­vert de plus de 2 km de lon­gueur, à moins de 5 km de Saint-mi­chel-des-saints. Des géo­logues au­raient dé­cou­vert plus de 80 mil­lions de tonnes de mi­ne­rais dans une zone si­tuée au sud-ouest du vil­lage. Des tra­vaux ex­plo­ra­toires y sont ef­fec­tués de­puis plus de deux ans. Le site d’ex­trac­tion per­met­trait la créa­tion de 150 em­plois di­rects et in­di­rects en Haute-ma­ta­wi­nie sur en­vi­ron 25 ans.

(Pho­to gra­cieu­se­té)

Des sen­tiers pé­destres, des bel­vé­dères, un quar­tier à élec­tri­ci­té so­laire, les pro­mo­teurs es­pèrent créer un « vé­ri­table éco­sys­tème » au­tour de la mine.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.