Le taux de taxa­tion aug­mente de 1,5 % à Jo­liette après deux ans de gel

L'Action - - ACTUALITÉS - GE­NE­VIÈVE GEOF­FROY

« Concrè­te­ment, le pro­prié­taire d’une ré­si­dence ayant une va­leur de 250 000 $ ver­ra son compte de taxes aug­men­ter de 25 $ », ex­pli­quait le conseiller mu­ni­ci­pal et pré­sident de la com­mis­sion des Fi­nances, Yves Liard, lors de l’adop­tion du bud­get 2018, le 18 dé­cembre 2017.

Les taxes fon­cières re­pré­sentent une des quatre im­por­tantes sources de re­ve­nus de la ville et les re­ve­nus qu’elles de­vraient en­gen­drer en 2018 sont de 23,3 M$.

Le taux de taxa­tion, pour le pro­prié­taire d’une ré­si­dence, aug­men­te­ra d’un sou, soit de 0,85 $ par 100 $ d’éva­lua­tion à 0,86 $ par 100 $ d’éva­lua­tion.

« Nous [af­fi­chons] des taux qui de­meurent très concur­ren­tiels en com­pa­rai­son avec d’autres villes qué­bé­coises de tailles si­mi­laires », avan­çait le maire, Alain Beau­dry, lors de l’adop­tion du bud­get.

AUG­MEN­TA­TION DES DÉ­PENSES

Cette hausse du taux de taxa­tion est due, se­lon le maire Alain Beau­dry, à l’aug­men­ta­tion des dé­penses de la ville, en 2018, dont le bud­get to­tal s’élève à 66,7 M$.

« Le bud­get a aug­men­té de 600 000 $ par rap­port à l’an der­nier », ex­pli­quait-il.

Se­lon Yves Liard, l’aug­men­ta­tion du taux de taxa­tion per­met­tra d’épon­ger en­vi­ron le tiers de cette hausse, soit 198 000 $. Les deux tiers res­tants de­vraient être épon­gés par d’autres ser­vices.

HAUSSE DE LA TA­RI­FI­CA­TION

Cer­tains ta­rifs aug­men­te­ront aus­si en 2018. En tout, leur hausse s’éta­blit à 21 $, ce qui porte une hausse to­tale de 46 $ pour une mai­son de 250 000 $ si on com­bine aus­si la hausse du taux de taxa­tion.

L’aug­men­ta­tion des ta­rifs se dé­taille comme suit: le ta­rif ré­si­den­tiel lié aux or­dures et aux ma­tières ré­si­duelles doit aug­men­ter de 111 $ à 125 $; la ta­ri­fi­ca­tion de l’eau po­table a été ajus­tée à 5 $ par ré­si­dence et le ta­rif d’as­sai­nis­se­ment des eaux doit croître de 2 $ pour s’éta­blir à 48 $.

La ta­ri­fi­ca­tion re­pré­sente aus­si une des quatre sources im­por­tantes de re­ve­nus de la Ville de Jo­liette dont les re­ve­nus pré­vus sont éta­blis à 7 M$ en 2018.

Les paie­ments te­nant lieu de taxes et les trans­ferts en pro­ve­nance des gou­ver­ne­ments pré­vus doivent s’éle­ver à 3,1 M$ pour l’an­née, alors que les recettes générées par la dis­tri­bu­tion d’élec­tri­ci­té de­vraient être de 25,5 M$. À ces sommes doivent s’ajou­ter 7,1 M$ is­sus, par exemple d’in­té­rêts, du sta­tion­ne­ment et de la cour mu­ni­ci­pale.

JO­LIETTE. Après avoir bé­né­fi­cié d’un gel du taux de taxa­tion pen­dant deux an­nées consé­cu­tives, les ci­toyens de la Ville de Jo­liette ver­ront leur compte de taxes mu­ni­ci­pales aug­men­ter de 1,5 % en 2018.

2017 2018 0,85 $ 0,86 $

Taux de base (ré­si­den­tiel)

0,96 $ 0,97 $

Taux de six lo­ge­ments et plus

1,81 $ 1,84 $

Im­meuble non ré­si­den­tiel

2,21 $ 2,24 $

Im­meuble in­dus­triel

(Photo L’ac­tion – Ge­ne­viève Geof­froy)

Le conseil mu­ni­ci­pal de Jo­liette a adop­té le bud­get 2018 le 18 dé­cembre 2017.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.