Uber vous au­ra à l’oeil

L’actualité - - LE VISUEL -

Uber a dé­po­sé en juin une de­mande de bre­vet pour conce­voir un al­go­rithme qui dé­tec­te­ra si des pas­sa­gers sont en état d’ébrié­té. Au moyen de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle, le sys­tème ana­ly­se­ra la dé­marche des uti­li­sa­teurs ain­si que leurs vi­tesse et pré­ci­sion de frappe dans l’ap­pli­ca­tion, par exemple. Si on dé­cèle un pas­sa­ger « anor­mal », ce­lui-ci pour­ra être ju­me­lé à un chauf­feur par­ti­cu­lier, et des lieux de mon­tée ou de des­cente dif­fé­rents pour­ront être sug­gé­rés pour une plus grande sé­cu­ri­té. Uber af­firme que cette tech­no­lo­gie met­tra fin aux « in­ci­dents de sé­cu­ri­té ou conflits per­son­nels pou­vant se pro­duire lorsque les uti­li­sa­teurs et/ou les four­nis­seurs se com­portent de fa­çon in­ha­bi­tuelle ». Des cri­tiques craignent tou­te­fois que cette in­for­ma­tion ne soit uti­li­sée par des agres­seurs à l’af­fût de vic­times vul­né­rables, d’au­tant plus que, se­lon une en­quête de CNN, 100 conduc­teurs d’Uber ont été ac­cu­sés de sé­vices et d’agressions sexuels au cours des quatre der­nières an­nées aux États-Unis. Uber n’au­rait pas l’in­ten­tion d’ajou­ter cet ou­til à son ap­pli­ca­tion à court terme. (An­nick Poi­tras)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.