Pro­tec­tion quan­tique

L’actualité - - VIE NUMÉRIQUE MAXIME JOHNSON -

Une nou­velle com­pé­tence est re­cher­chée dans les cur­ri­cu­lum vi­tae des ex­perts char­gés de pro­té­ger les in­fra­struc­tures in­for­ma­tiques du pays : la cryp­to­gra­phie post­quan­tique.

Les or­di­na­teurs quan­tiques com­mencent à ap­pa­raître dans les grandes en­tre­prises tech­no­lo­giques et les agences gou­ver­ne­men­tales, comme la NA­SA. Ces ap­pa­reils mettent à pro­fit la phy­sique quan­tique pour ré­soudre des pro­blèmes avec une ef­fi­ca­ci­té re­dou­table, jus­qu’à

100 mil­lions de fois su­pé­rieure à celle d’un or­di­na­teur per­son­nel clas­sique dans cer­tains cas. Une puis­sance suf­fi­sante pour rompre le chif­fre­ment qui pro­tège nos don­nées et nos com­mu­ni­ca­tions. Ce se­rait donc ca­tas­tro­phique si elle tom­bait entre de mau­vaises mains. La cryp­to­gra­phie post­quan­tique vise à em­pê­cher de telles at­taques, en re­pen­sant les al­go­rithmes de la sé­cu­ri­té in­for­ma­tique d’au­jourd’hui pour qu’ils nous pro­tègent contre ces or­di­na­teurs sur­puis­sants. À consi­dé­rer comme su­jet d’étude de votre pro­chain doc­to­rat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.