À la re­cherche d’Ho­che­la­ga

L’actualité - - DÉCRYPTAGE -

Dé­cou­vrir, sous l’as­phalte du centre-ville de Mon­tréal, les ves­tiges de ce qui pour­rait être le my­thique vil­lage iro­quoien d’Ho­che­la­ga, voi­là qui a pi­men­té la vie d’ar­chéo­logues qué­bé­cois à l’été 2018.

Ce vil­lage, vi­si­té par l’ex­plo­ra­teur Jacques Car­tier en 1535, « c’est un peu le Saint-Graal des ar­chéo­logues qué­bé­cois », ex­plique Ch­ris­tian Gates St-Pierre, pro­fes­seur ad­joint au Dé­par­te­ment d’an­thro­po­lo­gie de l’Uni­ver­si­té de Mon­tréal et res­pon­sable du Pro­jet Ho­che­la­ga, qui vise à do­cu­men­ter la pré­sence iro­quoienne sur l’île de Mon­tréal.

L’ex­ci­ta­tion des ar­chéo­logues a mon­té d’un cran lorsque, à l’été, une équipe a mis au jour di­vers ar­té­facts près de l’in­ter­sec­tion des rues Peel et Sher­brooke. « Ce pour­rait être la conti­nua­tion du site Daw­son, c’est-à-dire les restes d’un vil­lage iro­quoien dé­cou­vert tout près, en 1859, au coin des rues Met­calfe et Mai­son­neuve », ra­conte Ro­land Trem­blay, ar­chéo­logue à la so­cié­té Eth­no­scop, qui, à la de­mande de la Ville, pro­cède à des fouilles de­puis la construc­tion de la pro­me­nade Fleu­veMon­tagne, un cir­cuit pié­ton­nier inau­gu­ré en 2016.

S’agit-il du lieu qui sym­bo­lise la pre­mière ren­contre of­fi­cielle entre les Amé­rin­diens et les Eu­ro­péens ? Se­lon Jacques Car­tier, « c’était un grand vil­lage, une sorte de chef-lieu qui re­grou­pait au moins 50 mai­sons longues où lo­geaient de 1 500 à 2 000 per­sonnes », dit Ch­ris­tian Gates St-Pierre. L’ar­chéo­logue Ro­land Trem­blay tra­vaille à da­ter les ar­té­facts trou­vés au centre-ville. « Les pre­miers ré­sul­tats in­diquent qu’ils re­mon­te­raient aux an­nées 1375-1400, soit plus d’un siècle avant la ve­nue de Car­tier. Mais ce n’est pas of­fi­ciel­le­ment ex­clu. Le tra­vail de da­ta­tion se pour­suit… On ne sait ja­mais ! » (An­nick Poi­tras)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.