— HOMME, 45 À 54 ANS —

L’actualité - - PAR ALEC CASTONGUAY -

« Je suis en­core per­plexe car, se­lon mon ex­pé­rience, il y a ra­re­ment des mots qui s’échangent lors de si­tua­tions de sé­duc­tion. Il y a tou­jours une aug­men­ta­tion gra­duelle de l’in­ten­si­té de part et d’autre. Dans de telles si­tua­tions, je me ques­tionne da­van­tage tout le long. Ce n’est pas évident. »

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.