MODE

L'APPART - - Sommaire -

Alexandre Vau­thier la­bel­li­sé Haute Cou­ture.

Pas­sion­né et dé­ter­mi­né, Alexandre Vau­thier in­tègre ra­pi­de­ment, à la sor­tie de ses études de style, le stu­dio Thier­ry Mu­gler qui re­pré­sente, à ses yeux, le maître ab­so­lu de l’ar­chi­tec­ture du vê­te­ment. Cette belle op­por­tu­ni­té se trans­forme en une ef­fi­cace for­ma­tion de quatre ans, au sein des ate­liers cou­ture, qui ne fait qu’at­ti­ser son exal­ta­tion.

Par la suite il in­tègre la mai­son Jean Paul Gaul­tier, en tant que Head de­si­gner de la Col­lec­tion Cou­ture en­core nais­sante. Cette riche ex­pé­rience de 8 an­nées conso­lide en lui l’en­vie de se réa­li­ser et de lais­ser sa per­son­na­li­té s’ex­pri­mer plei­ne­ment au ser­vice de sa propre Mai­son. Ses col­la­bo­ra­tions pro­fes­sion­nelles au Ja­pon et ses nom­breux voyages aux Etats-unis en­ri­chissent son uni­vers créa­tif dé­jà très fort et lui sug­gèrent les pré­mices d’une pre­mière col­lec­tion.

Son be­soin in­né de ri­gueur et de pré­ci­sion et la ra­di­ca­li­té des coupes s’ex­priment au tra­vers d’un style ins­pi­ré de sa culture fran­çaise et de ses in­fluences an­glo­saxonnes. Ce mix de­vient un la­bo­ra­toire dans le­quel il peut tra­vailler les codes im­muables de l’élé­gance, et les trans­po­ser dans sa vi­sion de la mo­der­ni­té. Le 28 Jan­vier 2009 à La Mai­son des Mé­tal­los il présente pour la pre­mière fois son tra­vail lors de la se­maine de la cou­ture à Pa­ris. Roi­sin Mur­phy, convain­cue de son ta­lent, lui ap­porte très tôt son sou­tien en ac­cep­tant de par­ti­ci­per à son pre­mier dé­fi­lé, sur le po­dium, et porte ré­gu­liè­re­ment ses vê­te­ments lors d’apparitions pu­bliques.

ALEXANDRE VAU­THIER LA­BEL­LI­SÉ HAUTE COU­TURE

L’ap­pel­la­tion «haute cou­ture» spé­ci­fi­ci­té fran­çaise, a été ac­cor­dée à Alexandre Vau­thier, qui re­joint ain­si 13 autres mai­sons dans ce cercle très res­treint, a an­non­cé mar­di la Chambre syn­di­cale de la haute cou­ture.

«La Com­mis­sion de Clas­se­ment Cou­ture Créa­tion, réunie le 16 dé­cembre 2014 au mi­nis­tère de l’in­dus­trie, a ac­cor­dé l’ap­pel­la­tion haute cou­ture à la mai­son Alexandre Vau­thier», in­dique un com­mu­ni­qué. La «haute cou­ture» est une ap­pel­la­tion ju­ri­di­que­ment pro­té­gée, ré­ser­vée aux en­tre­prises fi­gu­rant sur une liste éta­blie chaque an­née par cette com­mis­sion.

Elles doivent ré­pondre à une sé­rie de cri­tères, dont le tra­vail à la main réa­li­sé dans des ate­liers du cou­tu­rier et un nombre mi­ni­mal de 25 mo­dèles pré­sen­tés par col­lec­tion.

Au to­tal, 14 mai­sons bé­né­fi­cient dé­sor­mais de l’ap­pel­la­tion haute cou­ture: outre Alexandre Vau­thier, il s’agit d’ade­line An­dré, Alexis Mabille, Ate­lier Gus­ta­vo­lins, Bou­chra Jar­rar, Cha­nel, Ch­ris­tian Dior, Frank Sor­bier, Giam­bat­tis­ta Val­li, Gi­ven­chy, Jean Paul Gaul­tier, Mai­son Mar­tin Mar­gie­la, Mau­ri­zio Ga­lante, Sté­phane Rol­land.

En outre, quinze mai­sons ont le sta­tut de «membres cor­res­pon­dants» ou de «membres in­vi­tés», et peuvent pré­sen­ter des dé­fi­lés dans le ca­len­drier de la haute cou­ture à Pa­ris, en jan­vier et juillet. La mai­son Alexandre Vau­thier était ain­si présente dans ce ca­len­drier de­puis jan­vier 2011. Elle conçoit par ailleurs des col­lec­tions de prêt-à-por­ter.

«Je suis ex­trê­me­ment ho­no­ré d’être re­con­nu par mes pairs et de faire, do­ré­na­vant, of­fi­ciel­le­ment par­tie de cette pres­ti­gieuse fa­mille», a ré­agi Alexandre Vau­thier, dans une dé­cla­ra­tion trans­mise à L’AFP. L alexan­dre­vau­thier.com

COL­LEC­TION P.E 2015

COL­LEC­TION P.E 2015

COL­LEC­TION P.E 2015

COL­LEC­TION P.E 2015

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.