EL PRIMERO CH­RO­NO­MAS­TER 1969

L'APPART - - Zenith -

Com­pagne des dé­fis de­puis sa créa­tion, Ze­nith est tou­jours al­lée là où sa pas­sion pour l’aven­ture hu­maine la gui­dait. Au­jourd’hui elle de­vient chronométreur of­fi­ciel du Tour Au­to Op­tic 2000, pro­po­sant un ren­dez-vous in­con­tour­nable aux ama­teurs de courses au­to­mo­biles clas­siques. La marque à l’étoile prend le pa­ri de la per­for­mance sur cir­cuit et, comme les voi­tures his­to­riques dont elle va me­su­rer les temps, prouve une fois en­core que vi­tesse et pré­ci­sion peuvent par­fai­te­ment s’ha­biller d’élé­gance.

NOU­VEAU TER­RI­TOIRE D’EX­PLO­RA­TION

Sur terre, sur les mers et dans les airs, voire dans la stra­to­sphère, Ze­nith a de tout temps ac­com­pa­gné les aven­tu­riers de l’es­prit, les au­da­cieux de l’ex­ploit, les dé­cou­vreurs de l’im­pos­sible, ceux qui re­poussent tou­jours les li­mites hu­maines. Louis Blé­riot, Léon Morane, Mo­han­das Ka­ram­chand Gand­hi, Roald Amund­sen, Felix Baum­gart­ner, l’écu­rie pro­fes­sion­nelle de course à la voile Spin­drift ra­cing... cha­cun a in­car­né à sa fa­çon l’es­prit cher à Ze­nith, né de la vi­sion de Georges Favre-ja­cot, fon­da­teur de la Ma­nu­fac­ture, et qui per­dure plus que ja­mais au­jourd’hui en­core: l’es­prit d’en­tre­prendre.

Cette fois, la marque à l’étoile a pris place à bord de voi­tures clas­siques en de­ve­nant par­te­naire of­fi­ciel du Tour Au­to Op­tic 2000, course de qua­li­té re­con­nue pour l’au­then­ti­ci­té et la va­rié­té des voi­tures his­to­riques qui y par­ti­cipent.

CHRONOMETREUR OF­FI­CIEL DU TOUR AU­TO

De­puis l’an der­nier, la Ma­nu­fac­ture lo­cloise est fière d’as­su­rer le chro­no­mé­trage of­fi­ciel de cinq courses pres­ti­gieuses or­ga­ni­sées par Pe­ter Au­to: le Val­le­lun­ga-clas­sic, sur l’au­to­dro­mo Pie­ro Ta­ruf­fi, en Ita­lie (28-29 mars); le Spa-clas­sic, sur le cir­cuit belge de Spa-fran­cor­champs (22-24 mai); le Grand Prix de l’age d’or, sur le cir­cuit fran­çais de Di­jon-pre­nois (5-8 juin), la Mon­za His­to­ric, en Ita­lie (10-12 juillet) et les Dix Mille Tours du Cas­tel­let, sur le cir­cuit Paul Ri­card, éga­le­ment en France (2-4 oc­tobre). Si les concur­rents peuvent vivre les courses à leur rythme, cha­cune d’elles est une vé­ri­table épreuve spor­tive du­rant la­quelle près de trois cents voi­tures de com­pé­ti­tion re­pré­sen­ta­tives de l’his­toire de la course au­to­mo­bile s’af­frontent sur les meilleurs cir­cuits eu­ro­péens, comme SpaF­ran­cor­champs, consi­dé­ré par plus d’un pi­lote comme le plus beau tra­cé du monde.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.