TOUR AU­TO EDI­TION 150 ANS

L'APPART - - Zenith -

A tra­vers ce défi par­ti­cu­liè­re­ment exi­geant, Ze­nith ré­af­firme ses trois va­leurs fon­da­trices - Au­then­ti­ci­té, Au­dace, Plai­sir -, très proches du monde de la com­pé­ti­tion au­to­mo­bile et des courses my­thiques. Car, telles des montres mé­ca­niques, les voi­tures clas­siques sont sou­vent pro­duites à l’uni­té et à la main, et leur en­tre­tien exigent une at­ten­tion et une mé­ti­cu­lo­si­té ex­trêmes.

«Nos évé­ne­ments cultivent une longue tra­di­tion de par­te­na­riat avec les plus grands hor­lo­gers», a dé­cla­ré Pa­trick Pe­ter, Pré­sident de Pe­ter Au­to. «Pre­mier pi­lote fran­çais de F1 à rem­por­ter le Grand Prix de Mo­na­co en 1955, Mau­rice Trin­ti­gnant por­tait une montre Ze­nith. Je suis donc par­ti­cu­liè­re­ment ho­no­ré au­jourd’hui que Ze­nith, marque his­to­rique ré­pu­tée pour la pré­ci­sion de ses chro­no­mètres et de ses montres de luxe, nous re­joigne sur cinq de nos ren­dez-vous eu­ro­péens.»

La El Primero Ch­ro­no­mas­ter 1969 Tour Au­to Edi­tion est bien sûr une édi­tion spé­ciale li­mi­tée à 500 exem­plaires. Le fond de la boîte en acier porte no­tam­ment deux ins­crip­tions: le lo­go du Tour Au­to (sur la glace) et le numéro de la montre dans la sé­rie. L’écrin spé­cial dis­pose d’un cou­vercle ar­bo­rant le lo­go du Tour Au­to et d’un in­té­rieur bleu pour rap­pe­ler la cou­leur do­mi­nante de la montre.

ze­nith-watches.com

C’est une belle en­dor­mie qui re­vient aux avant-postes de la Haute Hor­lo­ge­rie : la marque An­ge­lus. Pion­nière dès sa créa­tion à la fin du 19e siècle, elle a po­sé de nom­breux ja­lons dans l’his­toire de l’hor­lo­ge­rie suisse, à l’ins­tar de ses fa­meuses pen­du­lettes de voyage af­fi­chant des in­di­ca­tions sur dif­fé­rents ca­drans. Elle s’ins­pire au­jourd’hui de cet hé­ri­tage, de même que du de­si­gn in­dus­triel des an­nées 60-70, pour li­vrer une montre-bra­ce­let d’avant-garde. Pro­po­sée en édi­tion li­mi­tée de 25 pièces, U10 Tour­billon Lu­mière met en scène un tour­billon vo­lant dis­so­cié de l’af­fi­chage de l’heure avec se­conde morte, ain­si qu’un in­di­ca­teur de ré­serve de marche li­néaire sur la car­rure.

Pas moins de sept glaces sa­phir, dont quatre pour su­bli­mer ce tour­billon vo­lant, per­mettent à la lu­mière d’inon­der ce vé­ri­table chef d’oeuvre mé­ca­nique et de créer des ef­fets tri­di­men­sion­nels. Pour­vu d’une ré­serve de marche de 90 heures, le mou­ve­ment or­ches­trant l’en­semble a été en­tiè­re­ment conçu et réa­li­sé par An­ge­lus, au terme de 4 ans de développement.

an­ge­lus-watches.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.