MICHEL GUÉ­RARD

GUIDE MI­CHE­LIN 2015

L'APPART - - Michel Guérard - LES PRÉS D'EU­GÉ­NIE - MICHEL GUÉ­RARD 40320 Eu­gé­nie les Bains  Landes  05 58 05 06 07 L mi­chel­gue­rard.com

Michel Gué­rard est né à Vé­theuil (95 Val d’oise), le 27 mars 1933. Il est is­su d’une fa­mille de bou­chers-éle­veurs. Il passe la pé­riode de la guerre, l’oc­cu­pa­tion et la Li­bé­ra­tion en Nor­man­die, où il fait ses études se­con­daires, à Rouen, à par­tir de 1947.

Michel Gué­rard sou­hai­tait s’en­ga­ger dans des études de Mé­de­cine, mais la con­jonc­ture de sor­tie de guerre en dé­cide au­tre­ment. Il de­vient ap­pren­ti pâ­tis­sier, en 1950, chez Klé­ber Alix, trai­teur à Mantes-la-jo­lie.

En 1956, il est nom­mé chef pâ­tis­sier de l’hô­tel de Crillon, à Paris et de­vient, à 25 ans, en 1958, Meilleur Ou­vrier de France (M.O.F. Pâ­tis­se­rie). On le re­trouve, plus tard, chef pâ­tis­sier au Li­do, et cuisinier des ré­cep­tions pri­vées des pro­prié­taires, la Fa­mille Clé­ri­co. Puis, il aborde la cui­sine dans dif­fé­rents grands éta­blis­se­ments pa­ri­siens, tels le Lu­cas Car­ton, Maxim’s, La Pé­rouse.

En 1965, il crée le Pot-au-feu à As­nières-sur-seine. Il ob­tient, en 1967, sa pre­mière étoile au Guide Mi­che­lin, puis une deuxième en 1971. Le res­tau­rant ren­contre très ra­pi­de­ment un im­mense suc­cès et de­vient un lieu in­con­tour­nable de la gastronomie pa­ri­sienne où se pressent ac­teurs, chan­teurs, hommes po­li­tiques, jour­na­listes, fran­çais et étran­gers.

En 1972, il ac­com­pagne Ré­gine dans la créa­tion d’un ca­ba­ret russe sur les Champs-ely­sées, le Re­gins­kaïa ; puis les Re­gine’s Club, à Paris et New York. De 1970 à 1972, il fait of­fice d’am­bas­sa­deur cu­li­naire de la Cui­sine Fran­çaise aux Etats-unis. Ses com­pa­gnons de voyage sont Paul Bo­cuse pour sa fa­meuse soupe de truffes « VGE », les Frères Trois­gros pour leur my­thique « Sau­mon à l’oseille » et Ro­ger Ver­gé avec sa « Cui­sine du soleil ». Ils sont consi­dé­rés, avec Alain Cha­pel, Alain Sen­de­rens et Jean De­la­veyne, comme les Pères Fon­da­teurs du mou­ve­ment cu­li­naire fran­çais, pré­cur­seur dans le monde en­tier, de la « Nou­velle Cui­sine Fran­çaise ». Sur in­vi­ta­tion du gou­ver­ne­ment de la Ré­pu­blique Po­pu­laire de Chine, Michel Gué­rard par­ti­cipe, en 1978, avec 3 autres Grands Chefs 3 Etoi­lés (Pierre Trois­gros, Alain Cha­pel et Alain Sen­de­rens) à une mis­sion de dé­cou­verte cu­li­naire à tra­vers la Chine et la Cui­sine Chi­noise.

LES PRÉS D’EU­GÉ­NIE ET L’UNI­VERS GUÉ­RARD En 1974, il vient re­joindre son épouse, Ch­ris­tine Bar­thé­lé­my, à Eu­gé­nie-les-bains, pe­tite sta­tion ther­male des Landes. En ap­pré­hen­dant les be­soins de sa nou­velle clien­tèle, Michel Gué­rard crée, en 1975, la Grande Cui­sine Min­ceur®, une cui­sine lé­gère et sa­vou­reuse, ve­nant épau­ler les bien­faits de la cure ther­male dis­pen­sée à Eu­gé­nie-les-bains, dont les eaux mé­di­ci­nales sont in­di­quées pour trai­ter les ma­la­dies mé­ta­bo­liques et l’obé­si­té ain­si que les af­fec­tions rhu­ma­tis­males. Eu­gé­nie-les-bains de­vient alors le Pre­mier Vil­lage Min­ceur de France. Cette in­no­va­tion vaut à Michel Gué­rard de faire la cou­ver­ture du ma­ga­zine amé­ri­cain Time en 1976.

Pa­ral­lè­le­ment, il ob­tient pour sa Grande Cui­sine Gour­mande, ser­vie aux Prés d’eu­gé­nie, une pre­mière étoile en 1974, puis une deuxième en 1975.Le res­tau­rant Les Prés d’eu­gé­nie – Michel Gué­rard est au­réo­lé d’une troi­sième étoile au Guide Mi­che­lin, de­puis 1977. Le com­plexe hô­te­lier et ther­mal des Prés d’eu­gé­nie n’a ces­sé de s’agran­dir et d’em­bel­lir, et il em­ploie, au­jourd’hui, 220 per­sonnes en di­rect.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.