LA MONTRE DE L’EX­PLO­RA­TEUR

L'APPART - - Rolex -

SPÉ­CI­FI­CI­TÉS • Montre de ter­rain par­ti­cu­liè­re­ment ro­buste et fiable. • Ex­cel­lente li­si­bi­li­té. • Af­fi­chage 24 heures et se­cond fuseau ho­raire. • Af­fi­chage CHROMALIGHT à ma­tière lu­mi­nes­cente

longue du­rée. • Chro­no­mètre suisse of­fi­ciel­le­ment cer­ti­fié COSC. • Mou­ve­ment mé­ca­nique à re­mon­tage au­to­ma­tique,

Ma­nu­fac­ture Ro­lex, ca­libre 3187. • Spi­ral PARACHROM bleu pa­ra­ma­gné­tique. • Amor­tis­seurs de chocs PARAFLEX. • Boî­tier OYS­TER étanche jus­qu’à 100 mètres.

LA MONTRE DU PI­LOTE La Gmt-mas­ter II porte haut son sta­tut de montre de pi­lote au long cours. Pré­cise, fiable et fonc­tion­nelle, elle a été conçue pour per­mettre aux pi­lotes de ligne de lire l’heure dans deux fu­seaux ho­raires si­mul­ta­né­ment.

SPÉ­CI­FI­CI­TÉS • Af­fi­chage 24 heures et se­cond fuseau ho­raire. • Lu­nette tour­nante gra­duée 24 heures avec disque

Cerachrom noir ou bi­co­lore pra­ti­que­ment in­rayable. • Chro­no­mètre suisse of­fi­ciel­le­ment cer­ti­fié COSC. • Mou­ve­ment mé­ca­nique à re­mon­tage au­to­ma­tique,

Ma­nu­fac­ture Ro­lex, ca­libre 3186. • Spi­ral Parachrom bleu pa­ra­ma­gné­tique. • Boî­tier Oys­ter étanche jus­qu’à 100 mètres.

LA SCIENCE À L’HON­NEUR Montre du pro­grès tech­nique et des scien­ti­fiques par ex­cel­lence, l’oys­ter Per­pe­tual MILGAUSS ré­con­ci­lie champs ma­gné­tiques de forte in­ten­si­té et pré­ci­sion chro­no­mé­trique.

SPÉ­CI­FI­CI­TÉS • Ré­sis­tance aux in­ter­fé­rences ma­gné­tiques jus­qu’à

1000 gauss. • Chro­no­mètre suisse of­fi­ciel­le­ment cer­ti­fié COSC. • Mou­ve­ment mé­ca­nique à re­mon­tage au­to­ma­tique,

Ma­nu­fac­ture Ro­lex, ca­libre 3131. • Ecran ma­gné­tique au­tour du mou­ve­ment. • Spi­ral PARACHROM bleu pa­ra­ma­gné­tique. • Roue d’ancre pa­ra­ma­gné­tique. • Boî­tier OYS­TER étanche jus­qu’à 100 mètres.

SPÉ­CI­FI­CI­TÉS • Compte à re­bours pro­gram­mable à mé­moire

mé­ca­nique et syn­chro­ni­sa­tion au vol. • Lu­nette RING COMMAND pour la pro­gram­ma­tion du

compte à re­bours. • Chro­no­mètre suisse of­fi­ciel­le­ment cer­ti­fié COSC. • Mou­ve­ment chro­no­graphe mé­ca­nique à re­mon­tage

au­to­ma­tique, Ma­nu­fac­ture Ro­lex, ca­libre 4161. • Roue à co­lonnes et em­brayage ver­ti­cal pour un

dé­mar­rage ins­tan­ta­né du compte à re­bours. • Spi­ral PARACHROM bleu pa­ra­ma­gné­tique. • Boî­tier OYS­TER étanche jus­qu’à 100 mètres.

Si­tuée à la pointe sud-est, à l’em­bou­chure de la ri­vière Si-kiang, Hong Kong oc­cupe une su­per­fi­cie de 1104 km² dont 80 km² pour l’île de Hong Kong. An­cien ro­cher pra­ti­que­ment dé­sert, cette île à la si­tua­tion stra­té­gique fut cé­dée aux Bri­tan­niques en 1842 par la dy­nas­tie Qing, à l’is­sue de la pre­mière guerre de l’opium. En 1860, les Bri­tan­niques conquièrent Kow­loon puis, en 1899, ils ob­tiennent le gou­ver­ne­ment de 263 îles et d’une pe­tite par­tie du ter­ri­toire au nord de Kow­loon, qu’ils ap­pe­lèrent les Nou­veaux Ter­ri­toires consti­tuant alors la to­ta­li­té de Hong Kong tel qu’on le nomme au­jourd’hui.

Très vite plaque tour­nante du com­merce in­ter­na­tio­nal, Hong Kong, dont le nom lé­gen­daire si­gni­fie « Port aux Par­fums », est au­jourd’hui un pôle fi­nan­cier et com­mer­cial mon­dial et la ville la plus riche de Chine. Ce mi­nus­cule bout de terre, sur le­quel vi­vaient à peine 30 000 ha­bi­tants, ac­cueille au­jourd’hui 7 mil­lions de per­sonnes ve­nant ma­jo­ri­tai­re­ment de Can­ton et de Shan­ghai.

Re­de­ve­nue chi­noise en 1997, elle conti­nue d’af­fi­cher son iden­ti­té de ville des bu­si­ness­men et des ama­teurs de shop­ping. De l’île de Hong Kong à Kow­loon, le ter­ri­toire qui lui fait face, en pas­sant par les Nou­veaux ter­ri­toires, ses fa­cettes sont mul­tiples : gratte-ciel luxueux, ave­nues bor­dées de néons mais aus­si temples et vil­lages de pê­cheurs font la com­plexi­té de ce ter­ri­toire si par­ti­cu­lier. Sym­bole de réus­site en Asie, Hong Kong est spec­ta­cu­laire mais pas in­ac­ces­sible. L’AP­PART pré­sente «LA COL­LEC­TION» d’hô­tels à Hong Kong en par­te­na­riat avec

LUXU­RY DREAM HO­TELS

The Pe­nin­su­la Hong Kong Hul­lett House Man­da­rin Orien­tal Hong Kong Ritz Carl­ton Hong Kong

UN VÉ­RI­TABLE SYM­BOLE

Sur­plom­bant le port Vic­to­ria, le Man­da­rin Orien­tal est un vé­ri­table sym­bole à Hong Kong. Pre­mier hô­tel de grand luxe de l’île et éta­blis­se­ment phare du Man­da­rin Orien­tal Ho­tel Group, il ac­cueille de­puis 1963 les grands de ce monde. En­tiè­re­ment ré­no­vé en 2006, cet hô­tel my­thique a re­trou­vé son luxe et son éclat d’an­tan. Des cou­loirs ha­billés de noirs des­servent les 501 chambres et suites. Fi­dèles au raf­fi­ne­ment ca­rac­té­ris­tique de la cul­ture orien­tale, ces chambres comptent par­mi les plus luxueuses de la ville. Avec leur ten­ture en soie co­gnac, leurs lam­bris en orme de Chine, les fau­teuils en cuir miel, les somp­tueux ta­pis et les ma­gni­fiques pla­cards ins­pi­rés des malles pa­que­bot, elles re­flètent le style asia­tique contem­po­rain idéa­le­ment mê­lé des der­nières tech­no­lo­gies. Dans l’élé­gante salle de bains de tra­ver­tin et de marbre de Chine, la vaste douche est à l’ita­lienne et les pro­duits de toi­lette sont si­gnés Her­mès. Toutes les suites et les chambres offrent les ser­vices d’un ma­jor­dome d’étage. Dans la suite Man­da­rin, la suite pré­si­den­tielle, sub­til mé­lange d’an­ti­qui­tés pré­cieuses et de meubles luxueux, on bé­né­fi­cie d’une vue ex­cep­tion­nelle sur le port Vic­to­ria et les gratte-ciel de Hong Kong, et d’un spa pour deux per­sonnes, vé­ri­table sanc­tuaire pri­vé dé­dié au bien-être. Autre atout de cet éta­blis­se­ment ex­cep­tion­nel : son im­pec­cable salle de fit­ness, où l’on peut se dé­pen­ser sur des ma­chines der­nier cri, et son spa où les soins pro­di­gués se­lon la tra­di­tion chi­noise sont par­ti­cu­liè­re­ment re­nom­més. Pour se res­tau­rer, le Man­da­rin pro­pose 10 res­tau­rants et bars dont le res­tau­rant du Chef in­ter­na­tio­nal étoi­lé Pierre Ga­gnaire. Al­liance par­faite de pas­sion pa­ri­sienne et de raf­fi­ne­ment hong­kon­gais, ce splen­dide res­tau­rant est l’en­droit rê­vé pour sa­vou­rer une cui­sine fran­çaise d’ex­cep­tion qui change au gré des sai­sons. Ha­billé de noir, sa mo­der­ni­té contraste à l’ex­trême avec le Man Won, le très tra­di­tion­nel res­tau­rant can­to­nais conti­gu, où le rose et le bois fon­cé pré­do­minent. Si­tués au 25e étage, tous deux bé­né­fi­cient d’une at­mo­sphère unique et d’une vue pa­no­ra­mique sur le port Vic­to­ria et la ville de Hong Kong.

LUXU­RY DREAM HO­TELS

6, Place de la Ma­de­leine 75008 Pa­ris  +33 (0)1 75 43 70 26 L luxu­ry­dream­ho­tels.com

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.