Fin de car­rière abrupte pour Ma­thieu Ma­ri­neau

L'Argenteuil - - RÉTROSPECTIVE 2014 -

MON­TRÉAL | Sus­pen­du l’été der­nier, et ce jus­qu’en juillet 2016 par le Centre ca­na­dien pour l’éthique dans le sport (CCES)

L’ath­lète de 23 ans a éco­pé d’une sus­pen­sion de deux ans à la suite d’un test d’urine po­si­tif, une vio­la­tion des règles an­ti­do­page. Le 15 juin der­nier, l’ana­lyse du test, qui a été fait hors com­pé­ti­tion, a ré­vé­lé la pré­sence de SARM S-22, un agent ana­bo­li­sant. Se­lon Ma­thieu Ma­ri­neau et son en­traî­neur, Guy Ma­ri­neau, c’est une in­jec­tion de Dé­po­mé­drol dans le ge­nou, qui avait pour but de réduire l’en­flure et la dou­leur, qui a cau­sé le test po­si­tif. Se­lon le mé­de­cin de fa­mille qui a ad­mi­nis­tré l’in­jec­tion, dont la lettre-té­moi­gnage a été ci­tée à l’au­dience, «une in­fil­tra­tion de vis­co­sup- pléance de type Syn­visc a été dé­ci­dée et ef­fec­tuée suite à un diag­nos­tic de chon­dro­pa­thie des genoux. De ma­nière stan­dard, une dose de Dé­po­mé­drol de 40mg a été ajou­tée afin d’évi­ter une in­flam­ma­tion de la sy­no­viale». Tou­jours se­lon le mé­de­cin, ces pro­duits peuvent ame­ner un ré­sul­tat «faus­se­ment po­si­tif».

Cette thèse a ce­pen­dant été dis­cré­di­tée par la pro­fes­seure Ch­ris­tiane Ayotte, la di­rec­trice du la­bo­ra­toire de contrôle du do­page spor­tif à l’INRSSan­té de Mon­tréal. Dans son rap­port d’opi­nion, elle af­firme que les hy­po­thèses du mé­de­cin sont «sans fon­de­ment scien­ti­fique» et que le Dé­po­mé­drol et le SARM S-22 sont deux pro­duits «qui ont des struc­tures mo­lé­cu­laires et des pro­prié­tés phar­ma­co­lo­giques et phy­sio-chi­miques com­plè­te­ment dif­fé­rentes qui ne sont pas com­pa­rables.»

pour un test po­si­tif, l’hal­té­ro­phile de SaintAn­dré-d’Ar­gen­teuil, Ma­thieu Ma­ri­neau, perd ain­si sa chance de par­ti­ci­per aux Olym­piques de Rio de Ja­nei­ro. Puisque le ju­ge­ment de l’ar­bitre Ro­bert Dé­ca­ry lui in­ter­dit éga­le­ment de s’en­traî­ner avec ses co­équi­piers, la car­rière de Ma­thieu Ma­ri­neau pour­rait bien être ter­mi­née, même si ce der­nier ne ferme pas dé­fi­ni­ti­ve­ment la porte.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.