En marche contre l’oléo­duc

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - STÉ­PHANE FORTIER sté­phane.fortier@eap.on.ca

Afin de pro­tes­ter contre le pro­jet d’Oléo­duc Éner­gie Est qui doit pas­ser sous la ri­vière des Ou­taouais, des mar­cheurs ont par­cou­ru 122 ki­lo­mètres sur un tra­cé s’éche­lon­nant de Saint-An­dré d’Ar­gen­teuil jus­qu’à Ga­ti­neau et Ot­ta­wa.

Cette marche, qui a dé­bu­té le 15 août et s’est ter­mi­née sur la Col­line par­le­men­taire le 20 août, se vou­lait sym­bo­lique et son par­cours cor­res­pon­dait, d’une cer­taine ma­nière, à ce­lui de l’oléo­duc. « L’oléo­duc va tra­ver­ser la ri­vière des Ou­taouais et ils veulent uti­li­ser un ga­zo­duc de l’On­ta­rio, vieux de 40 ans, et le trans­for­mer en oléo­duc. On s’en­tend que trans­por­ter du gaz et du pé­trole, ce n’est pas du tout la même chose », a fait re­mar­quer Ge­ne­viève Na­deau, l’une des porte-pa­role du groupe avec Be­noît Re­naud.

Ge­ne­viève Na­deau croit que la vé­tus­té de la conduite aug­mente de beau­coup les risques de dé­sastre pour l’en­vi­ron­ne­ment. « Et nous ne pou­vons rien sa­voir des tra­vaux me­nant à la tran­si­tion de ce ga­zo­duc puisque TransCa­na­da Éner­gie Est sont peu ba­vards, s’in­quiète Mme Na­deau. Et ici, au Qué­bec, on a très peu d’in­for­ma­tion sur ce qui se passe de l’autre cô­té de la ri­vière », s’est-elle em­pres­sé d’ajou­ter.

In­for­mer la po­pu­la­tion La marche avait comme but prin­ci­pal d’in­for­mer la po­pu­la­tion sur les risques que pour­rait oc­ca­sion­ner le nou­vel oléo­duc. « Il y a un risque cer­tain pour la ri­vière. On parle ici d’un oléo­duc qui tra­ver­se­rait plu­sieurs af­fluents la ri­vière des Ou­taouais dans le but d’ache­mi­ner 1,1 mil­lion de ba­rils de pé­trole al­ber­tain et amé­ri­cain, par jour, vers Saint-Jean au Nou­veau-Bruns­wick », a rap­pe­lé Mme Na­deau. Se­lon elle et ses col­lègues mar­cheurs, les consé­quences d’un dé­ver­se­ment se­raient ca­tas­tro­phiques, pas seule­ment au ni­veau en­vi­ron­ne­men­tal, avec un ef­fet di­rect sur l’eau, nos sources d’eau po­table et la biodiversité, mais aus­si éco­no­mique (coûts du net­toyage). « Mais il faut aus­si dé­non­cer les sables bi­tu­mi­neux qui sont res­pon­sables du fait que le Ca­na­da ne par­vient pas à at­teindre ses ob­jec­tifs en ma­tière de ré­duc­tion des gaz à ef­fet de serre », a-t-elle spé­ci­fié en guise de conclu­sion. Une ving­taine de mar­cheurs s’étaient don­né ren­dez-vous dans les rues de Gren­ville afin de pro­tes­ter contre l’Oléo­duc Éner­gie Est dans l’Ou­taouais

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.