Une soi­rée aux sa­veurs lo­cales à la hau­teur des at­tentes

L'Argenteuil - - COLLECTIVITÉ - KRISTINA SER­VANT kristina.ser­vant@eap.on.ca

La pre­mière soi­rée gas­tro­no­mique aux sa­veurs d’Ar­gen­teuil, or­ga­ni­sée par la Chambre de com­merce et d’in­dus­trie d’Ar­gen­teuil, s’est te­nue le sa­me­di 18 fé­vrier der­nier à l’église Ste-Anas­ta­sie de La­chute. Une oc­ca­sion par­faite pour dé­cou­vrir les pro­duc­teurs lo­caux.

Au pro­fit des Bons dé­jeu­ners d’Ar­gen­teuil et de la CCIA, le trai­teur Denis Pel­land de l’Épi­cu­rien avait la dif­fi­cile tâche de cui­si­ner uni­que­ment avec des pro­duits lo­caux. Dif­fi­cile puis­qu’il fal­lait trou­ver les ali­ments dis­po­nibles en ce temps de l’an­née. Il de­vait concoc­ter un me­nu qui al­lait mettre l’eau à la bouche aux 120 convives pré­sents. Le trai­teur a réus­si le dé­fi avec un énorme suc­cès puisque tout était dé­li­cieux.

« La CCIA a vou­lu réa­li­ser cette soi­rée dans l’op­tique de faire dé­cou­vrir nos pro­duc­teurs lo­caux, en­cou­ra­ger l’éco­no­mie lo­cale et faire un évè­ne­ment qui se­ra ras­sem­bleur dans notre com­mu­nau­té », a men­tion­né le vice-pré­sident de la CCIA, Vincent Bé­lan­ger, au dé­but de la soi­rée.

Lors de cette soi­rée, la CCIA a pro­fi­té de l’oc­ca­sion pour hom­mage à Su­zanne Al­bert pour son en­ga­ge­ment dans la com­mu­nau­té. Une plaque lui a été re­mise pour l’oc­ca­sion. Un hom­mage lui a éga­le­ment été ren­du.

« Dans la vie, les gens n’agissent pas tous de la même fa­çon, a dé­cla­ré Vincent Bé­lan­ger Nous avons dif­fé­rentes mo­ti­va­tions qui nous servent de mo­teur. Pour les en­tre­pre­neurs, c’est la même chose. Cer­taines per­sonnes cherchent le pres­tige so­cial, être re­con­nu par les autres. D’autres veulent un re­tour sur in­ves­tis­se­ment. Aus­si la mo­ti­va­tion, la re­con­nais­sance ou le sa­voir pour cer­taines per­sonnes sont très im­por­tants dans la vie. D’autres re­cherchent l’es­thé­tique, par­fois les gens cherchent à avoir de gros vé­hi­cules. Par contre, cer­taines per­sonnes ont d’autres mo­ti­va­tions com­plè­te­ment dif­fé­rentes telles que l’al­truisme, ils aiment le don de soi, se sen­tir utile, in­ves­tir leur temps et leur éner­gie dans des causes qu’ils croient utiles. Ils ont une grande gé­né­ro­si­té et va­lo­risent l’en­traide et la bien­veillance. »

L’his­to­rien Ro­bert Si­mard a ani­mé la soi­rée entre les ser­vices, Fi­dèle à son style, il a li­vré des anec­dotes sur la ré­gion et ra­con­té avec pas­sion l’his­toire d’Ar­gen­teuil.

Les ali­ments pro­ve­naient des pro­duc­teurs lo­caux sui­vants : Ferme La Lon­ge­raie, Laine et agneau d’Ar­gen­teuil, Le do­maine des cerfs, Ferme Grand Duc, La ferme co­opé­ra­tive Aux champs qui chantent, Les en­tre­prises Agri-Choux, Ferme Belle Roche, Aux Cas­sis d’Ar­gen­teuil, Bou­lan­ge­rie Rouge Ri­ver, Le trou­peau bé­nit, Qué­bec Sa­fran, Les L’his­to­rien Ro­bert Si­mard a ra­con­té l’his­toire d’Ar­gen­teuil, lors de la pre­mière soi­rée gas­tro­no­mique Aux sa­veurs d’ici.

su­cre­ries d’Ar­gen­teuil, Cho­co­lats L’Éveil du prin­temps, Miel­le­rie du Des­tin.

Étant don­né que la col­lecte de fonds se pour­sui­vait pour un autre sept jours, le mon-

tant glo­bal n’a pas été dé­voi­lé. Ce­pen­dant, une somme de 850 $ a été amas­sée au cours de la soi­rée, lors de la vente de billets de ti­rage pour les pa­niers-ca­deaux.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.