Éva­cua­tions à Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil

L'Argenteuil - - LA UNE - KRIS­TI­NA SER­VANT kris­ti­na.ser­vant@eap.on.ca

La si­tua­tion à Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil et à Ca­rillon s’est dé­té­rio­rée au cours de la se­maine der­nière, for­çant l’éva­cua­tion d’une cen­taine de ré­si­dents.

De­puis le 17 avril der­nier, la ré­gion d’Ar­gen­teuil est du­re­ment tou­chée par les inon­da­tions cau­sées par la crue des eaux prin­ta­nières. De nom­breuses éva­cua­tions ont eu lieu, no­tam­ment à Saint-An­dréd’-Ar­gen­teuil, où les ré­si­dents sont tou­chés par une deuxième crue des eaux.

Le 17 avril der­nier, la ri­vière du Nord et la ri­vière des Ou­taouais sor­taient de leur lit créant des inon­da­tions dans cer­tains sec­teurs de la ville de La­chute et de Saint-An­dréd’-Ar­gen­teuil. Les sec­teurs les plus tou­chés étaient la Ter­rasse Ro­billard et Pointe-au-sable à Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil et les sec­teurs du Pe­tit Ca­na­da et le che­min Lau­rin à La­chute.

Un ser­vice de na­vette était of­fert aux ré­si­dents de Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil tou­chés par les inon­da­tions, puisque la plu­part des voi­tures ne pou­vaient plus cir­cu­ler à cer­tains en­droits des sec­teurs inon­dés. Dans la se­maine du 23 avril, la si­tua­tion s’était ré­ta­blie dans cer­tains sec­teurs et les ré­si­dents com­men­çaient leur net­toyage.

Mal­heu­reu­se­ment, la si­tua­tion s’est vite dé­té­rio­rée dans le sec­teur de Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil, au cours de la nuit du di­manche 30 avril, où le ni­veau de l’eau a en­core mon­té. Le 1er mai, la mu­ni­ci­pa­li­té émet­tait un com­mu­ni­qué fai­sant étant de la si­tua­tion.

En date du 2 mai, une cin­quan­taine de mai­sons étaient iso­lées de la voie pu­blique dans la pe­tite mu­ni­ci­pa­li­té et les pré­vi­sions du bar­rage de Ca­rillon in­quié­taient les ri­ve­rains : le dé­bit de l’eau de­vait at­teindre un ni­veau ja­mais in­éga­lé en 40 ans. Deux jours après, Syl­vain Mo­dé­rie, chef des pom­piers de Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil, confiait à TVA Nou­velles que c’était main­te­nant 160 ré­si­dences inon­dées et que 80 per­sonnes avaient été éva­cuées.

Le 5 mai, l’eau com­men­çait à at­teindre la route 344 et une rue a été com­plè­te­ment fer­mée à la cir­cu­la­tion dans le sec­teur de la Ter­rasse Ro­billard. La plu­part des éva­cués ont été pris en main par la Croix-Rouge, dé­pê­chée sur les lieux. Les éva­cua­tions étaient vo­lon­taires, mais les gens avaient de la dif­fi­cul­té à lais­ser leurs biens à la mai­son et ain­si ris­quer de tout perdre dans ces inon­da­tions his­to­riques. C’est éga­le­ment à ce mo­ment que le gou­ver­ne­ment du Qué­bec a de­man­dé de l’aide au­près des Forces ar­mées ca­na­diennes pour se­cou­rir les si­nis­trés.

Le 7 mai, la mu­ni­ci­pa­li­té de Saint-An­dréd’-Ar­gen­teuil tra­vaillait sans re­lâche avec les ins­tances gou­ver­ne­men­tales, soit les dé­pu­tés, les mi­nis­tères de la Sé­cu­ri­té pu­blique

et des Trans­ports, la Sû­re­té du Qué­bec et par­te­naires ré­gio­naux, afin ré­duire le plus pos­sible les im­pacts re­liés à cette crue des eaux. Le ni­veau des eaux à cette date at­tei­gnait 2,45 mètres. Des di­zaines de mil­liers de sacs de sable ont été dis­tri­bués et ins­tal­lés grâce à la grande gé­né­ro­si­té des ci­toyens et des mu­ni­ci­pa­li­tés avoi­si­nantes. Les pre­miers mi­li­taires de l’Ar­mée ca­na­dienne sont ar­ri­vés en fin d’après-mi­di.

Le 8 mai, la mu­ni­ci­pa­li­té confir­mait, par voie de com­mu­ni­qué, que les inon­da­tions au­raient at­teint leur som­met et que le ni­veau de l’eau de­vrait bais­ser gra­duel­le­ment au cours de la se­maine, puisque les pré­ci­pi­ta­tions pré­vues de­vraient être faibles et que le ni­veau du dé­bit d’eau de­vrait être plus faible à Ca­rillon. À cette date, plus de 230 ré­si­dences étaient inon­dées et la plu­part des ré­si­dents avaient été re­lo­ca­li­sés par la Croix-Rouge. Plu­sieurs sacs de sable étaient mis à la dis­po­si­tion des ci­toyens dans dif­fé­rents en­droits de la ville. Le chef du Par­ti qué­bé­cois, Jean-Fran­çois Li­sée, est même ve­nu consta­ter les dé­gâts et a même fait quelques sacs de sable. Le dé­bit d’eau à cette date at­tei­gnait la pointe re­cord de 8 900 m3/se­conde.

Au 9 mai, la si­tua­tion sem­blait se sta­bi­li­ser avec l’ar­ri­vée du so­leil. L’ar­mée était tou­jours sur les lieux pour prê­ter main-forte aux si­nis­trés. Le pre­mier mi­nistre du Qué­bec, Phi­lippe Couillard, est éga­le­ment ve­nu dans la ré­gion pour vi­si­ter les nom­breux lieux tou­chés par les inon­da­tions.

Un point de presse a été don­né par la mu­ni­ci­pa­li­té le mer­cre­di 10 mai. Les der­niers chiffres in­diquent 255 ré­si­dences tou­chées, ce qui re­pré­sente 15 % des ré­si­dences to­tales de Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil, 209 ré­si­dences éva­cuées, 46 ré­si­dences non-éva­cuées et un to­tal de 427 ci­toyens éva­cués. Bien que la

dé­crue soit amor­cée, le re­tour à la nor­male se­ra en­core long.

Ac­tuel­le­ment, il est im­pos­sible de pré­dire à quel mo­ment les si­nis­trés pour­ront ré­in­té­grer leur ré­si­dence. De l’aide psy­cho­so­ciaux du CISSS des Lau­ren­tides est of­ferte aux ci­toyens af­fec­tés par les évè­ne­ments. L’ar­mée n’est pré­sen­te­ment plus sur le ter­ri­toire, mais de­meure dis­po­nible en cas de be­soin. Le dé­bit d’eau au bar­rage de Ca­rillon tend à di­mi­nuer puis­qu’il a été en­re­gis­tré à 8 400 m3/se­conde le 10 mai et de­vrait pour­suivre sa des­cente au cours des pro­chains jours. En date du 10 mai, 33 000 sacs de sable ont été dis­tri­bués aux ci­toyens tou­chés.

Ca­rillon

Le sec­teur de Ca­rillon n’est pas en reste. Le ni­veau de l’eau ne cesse de mon­ter et me­nace main­te­nant le Mu­sée ré­gio­nal d’Ar­gen­teuil. Le 5 mai, le ter­rain du Mu­sée était inon­dé et l’équipe de Parcs Ca­na­da tra­vaillait sans ré­pit pour as­su­rer la sé­cu­ri­té du bâ­ti­ment. L’équipe a construit un mur de blocs de bé­ton pour em­pê­cher l’eau de tou­cher aux fon­da­tions et des pompes tra­vaillent 24 heures sur 24 pour éva­cuer l’eau qui passe par-des­sus le mur.

Le 7 mai, la si­tua­tion était cri­tique au Mu­sée puisque l’eau avait réus­si à pé­né­trer au sous-sol. Les ar­té­facts en­tre­po­sés au sous­sol étaient tou­jours en sé­cu­ri­té et ont été dé­pla­cés au pre­mier étage. Tout juste à cô­té, les ré­si­dents de la mai­son près du tra­ver­sier com­men­çaient à éva­cuer cer­tains biens comme des meubles. L’eau com­men­çait à at­teindre le ni­veau de la rue à cet en­droit. Le 9 mai, Parcs Ca­na­da a fait ap­pel à l’Ar­mée pour ve­nir so­li­di­fier le mur de bé­ton, des sacs de sable ont été ins­tal­lés afin de pro­té­ger le mur et les fon­da­tions du bâ­ti­ment, construit en 1830.

—pho­to Kris­ti­na Ser vant

Le Mu­sée ré­gio­nal d’Ar­gen­teuil (MRA) a pris des pré­cau­tions afin de li­mi­ter les dé­gâts.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.