KRIS­TI­NA SER­VANT

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - Kris­ti­na.ser­vant@eap.on.ca

Le maire de La­chute, Carl Pé­lo­quin a re­çu un cer­ti­fi­cat de re­con­nais­sance de la part de l’or­ga­nisme B’Nai Brith Ca­na­da pour sa prise de po­si­tion en­vers l’évè­ne­ment Les filles dé­couvrent l’avia­tion.

L’or­ga­nisme B’Nai Brith Ca­na­da, qui dé­fend les juifs de par­tout dans le monde et qui lutte contre l’an­ti­sé­mi­tisme et le ra­cisme, a te­nu à re­mettre un cer­ti­fi­cat de re­con­nais­sance à la Ville de La­chute et à son maire, Carl Pé­lo­quin, suite à ses ef­forts pour em­pê­cher une cé­ré­mo­nie en l’hon­neur d’une pi­lote na­zie, lors de la jour­née Les filles dé­couvrent l’avia­tion qui se dé­rou­lait en mars der­nier à La­chute.

Rap­pe­lons que la pre­mière femme pi­lote d’hé­li­co­ptère, Han­nah Reitsch, de­vait être ho­no­rée par l’Ins­ti­tut des Femmes de l’Air du Monde dans le cadre de cette jour­née. Or, Han­nah Reitsch fai­sait par­tie des Na­zis.

Suite à cette an­nonce, la Ville de La­chute et la MRC d’Ar­gen­teuil ont fait pres­sion pour que cette cé­ré­mo­nie soit an­nu­lée. L’évè­ne­ment a quand même eu lieu, sans men­tion de la pi­lote.

« Nous te­nons à ré­ité­rer que ja­mais nous n’of­fri­rons un sou­tien lo­gis­tique ni ne per- L’or­ga­nisme B’Nai Brith Ca­na­da a re­mis un cer­ti­fi­cat de re­con­nais­sance à la ville de La­chute et à son maire, Carl Pé­lo­quin, suite à sa prise de po­si­tion lors d’un évè­ne­ment te­nu en mars der­nier. Sur la pho­to, le maire de La­chute Carl Pé­lo­quin re­çoit le cer­ti­fi­cat

de la part du di­rec­teur ré­gio­nal de B’Nai Brith Ca­na­da, Har­vey Le­vine.

met­trons la te­nue d’un évè­ne­ment qui vante les mé­rites d’une per­sonne as­so­ciée au na­zisme ou à quel­conque autre mou­ve­ment ex­tré­miste » avait dé­cla­ré en mars der­nier le maire Pé­lo­quin.

C’est cette prise de po­si­tion qui a va­lu à la Ville de La­chute un cer­ti­fi­cat de re­con­nais­sance de la part de l’or­ga­nisme juif.

« Nous fé­li­ci­tons la Ville et le maire Carl Pé­lo­quin de leurs ef­forts pour em­pê­cher la men­tion de Reitsch lors de la cé­ré­mo­nie et d’avoir fait preuve d’une sen­si­bi­li­té in­croyable pour les sur­vi­vants de l’Ho­lo­causte, leurs fa­milles et tous les autres qui ont souf­fert face aux Na­zis » a dé­cla­ré Har­vey Le­vine, le di­rec­teur ré­gio­nal de B’Nai Brith Ca­na­da au Qué­bec.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.