Fer­me­ture du Centre Ro­bert Pi­ché– El­phège Rous­sel

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - KRISTINA SERVANT kristina.servant@eap.on.ca

Le Centre Ro­bert Pi­ché–El­phège Rous­sel, qui avait re­pris les ser­vices du centre de dés­in­toxi­ca­tion Mé­la­ric en avril 2016 de­vra fer­mer ses portes et re­lo­ca­li­ser ses usa­gers au cours des pro­chaines se­maines.

Par voie de com­mu­ni­qué, la di­rec­tion du Centre Ro­bert Pi­ché – El­phège Rous­sel et le Centre de san­té et de ser­vices so­ciaux des Lau­ren­tides (CISSS) ont an­non­cé la dé­ci­sion conjointe de re­lo­ca­li­ser gra­duel­le­ment les usa­gers en rai­son de di­verses dif­fi­cul­tés que connaît le centre.

Mal­gré un fi­nan­ce­ment im­por­tant de la part du gou­ver­ne­ment et d’un sou­tien ré­gu­lier de la part du CISSS des Lau­ren­tides, l’ad­mi­nis­tra­tion du centre n’a pas été en me­sure d’as­su­rer la via­bi­li­té fi­nan­cière, no­tam­ment at­tri­buable à la vé­tus­té du bâ­ti­ment qui est à l’ori­gine de nom­breuses pres­sions fi­nan­cières.

« Puisque nous ne se­rons plus en me­sure de pour­suivre nos ser­vices en­core bien long­temps, nous en sommes mal­heu­reu­se­ment ar­ri­vés à la conclu­sion que nous de­vons di­ri­ger nos usa­gers vers d’autres res­sources afin d’as­su­rer la conti­nui­té de leurs ser­vices en thé­ra­pie » a dé­cla­ré par voie de com­mu­ni­qué le pré­sident du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion du centre, le com­man­dant Ro­bert Pi­ché. Il ajoute éga­le­ment que la dé­ci­sion n’a pas été fa­cile à prendre, mais qu’elle est la meilleure

dans les cir­cons­tances.

Rap­pe­lons que le centre de dés­in­toxi­ca­tion Mé­la­ric avait dû fer­mer ses portes une pre­mière fois en jan­vier 2016 après 32 ans de ser­vices. La rai­son de la fer­me­ture était at­tri­buable au manque de li­qui­di­tés per­met­tant de conti­nuer d’of­frir des ser­vices aux ré­si­dents. À cette époque, l’ad­mi­nis­tra­tion du centre met­tait le blâme sur l’in­ac­tion du gou­ver­ne­ment Couillard lors de ses ten­ta­tives de sau­ve­tage et de la ré­forme de l’aide so­ciale fai­sant ré­duire le chèque de pres­ta­tion de ses bé­né­fi­ciaires.

Lors de cette fer­me­ture su­bite en 2016, les 75 ré­si­dents toxi­co­manes ou al­coo­liques avaient dû être dé­pla­cés. Par­mi ceux-ci, 43 étaient sur les lieux par ordre ju­di­ciaire et avaient dû re­tour­ner dans leur centre de dé­ten­tion res­pec­tif, quant aux 32 autres, ils ont été trans­fé­ré vers un autre centre ou ont re­tour­né à la mai­son.

L’ad­mi­nis­tra­tion du centre n’a pas été en me­sure d’as­su­rer la via­bi­li­té fi­nan­cière, mal­gré l’aide fi­nan­cière du gou­ver­ne­ment et du CISS des Lau­ren­tides.

Le Centre Ro­bert Pi­ché – El­phège Rous­sel si­tué à l’an­cien em­pla­ce­ment de Mé­la­ric à Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil de­vra fer­mer ses portes au cours des pro­chaines se­maines et re­lo­ca­li­ser ses usa­gers ac­tuels.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.