Au moins trois églises de­vront mettre un terme à leur vo­ca­tion

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - EVE­LYNE BER­GE­RON eve­lyne.ber­ge­ron@eap.on.ca

Le sort des églises de la ré­gion d’Ar­gen­teuil se­ra je­té en 2018.

Les dif­fi­cul­tés fi­nan­cières de plu­sieurs pa­roisses, le faible taux de par­ti­ci­pa­tion des ca­tho­liques aux messes, le grand nombre d’églises à en­tre­te­nir, ain­si que le peu de re­lève chez les prêtres et les agents de pas­to­rale sont des faits qui ont pous­sé le dio­cèse à en­tre­prendre un grand chantier de ré­flexion sur le re­nou­veau à ap­por­ter à la mis­sion de l’Église.

Cette ré­forme com­pren­dra in­évi­ta­ble­ment des fer­me­tures d’églises par­tout sur le ter­ri­toire du dio­cèse de Saint-Jé­rôme. Se­lon nos sources, de deux à quatre églises pour­raient être épar­gnées dans la zone pas­to­rale de La­chute, qui com­prend huit églises si­tuées dans la grande ré­gion d’Ar­gen­teuil. La pre­mière pro­po­si­tion pré­sen­tée par le dio­cèse était de main­te­nir les églises Sainte-Anas­ta­sie (La­chute) et Notre-Dame-des-Sept-Dou­leurs (Gren­ville). Après dis­cus­sions et ré­flexion avec des mar­guilliers des dif­fé­rentes pa­roisses, deux autres pro­po­si­tions ont été sou­mises, la pre­mière est d’ajou­ter l’église Saint-An­dré-Apôtre (Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil), la se­conde, d’in­clure aus­si l’église Saint-Phi­lippe (Browns­burg-Cha­tham).

Ain­si, les églises Saint-Jo­seph-de-Ca­rillon (Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil), SaintHer­mas (Mi­ra­bel) et Saint-Louis de France (Browns­burg-Cha­tham) de­vraient vrai­sem­bla­ble­ment être fer­mées et éven­tuel­le­ment

ven­dues par le dio­cèse. Quant à l’église SaintMichel de Went­worth, celle-ci est dé­jà en pro­ces­sus de fer­me­ture, ayant été ven­due en 2014 à la mu­ni­ci­pa­li­té de Went­worth-Nord et les ac­ti­vi­tés de culte étant in­ter­rom­pues de­puis sep­tembre der­nier.

« Il faut s’at­tendre à de grands chan­ge­ments », a in­di­qué De­nise La­chance, co­or­don­na­trice de la zone pas­to­rale de La­chute. On en­tend ici des chan­ge­ments dans la struc­ture pa­rois­siale, dans les ac­ti­vi­tés pas­to­rales, dans les dé­penses, dans les lieux de culte, etc.

Les chiffres le dé­montrent, les ca­tho­liques ne sont plus au ren­dez-vous. Non seule­ment sont-ils de moins en moins nom­breux aux messes du di­manche, mais les ma­riages, les bap­têmes et autres cé­lé­bra­tions re­li­gieuses sont en baisse constante. « Les pa­roisses consacrent da­van­tage d’énergie à ad­mi­nis­trer et en­tre­te­nir leurs églises qu’à rem­plir leur mis­sion pre­mière d’évan­gé­li­sa­tion », re­con­nait le Père Ri­chard Woodbury, prêtre mo­dé­ra­teur à la zone pas­to­rale de La­chute.

« Pour vivre notre mes­sage, de quoi avons-nous be­soin ? a de­man­dé Mgr Mar­tin Trem­blay, vi­caire gé­né­ral au dio­cèse de Saint-Jé­rôme et membre de la Com­mis­sion dio­cé­saine, lors d’une en­tre­vue té­lé­pho­nique. Nous n’avons pas be­soin d’au­tant d’églises qu’il y a 60 ans », a-t-il re­con­nu. Bien qu’il re­con­naisse que des dé­ci­sions dé­chi­rantes de­vront être prises, Mgr Trem­blay in­forme qu’au­cune dé­ci­sion n’est prise pour le mo­ment. « Nous sommes tou­jours à l’étape de ré­flexion et d’ana­lyse », a-t-il in­di­qué.

—pho­tos Bu­reau du cinéma et de té­lé­vi­sion des Lau­ren­tides

L’église Saint-Jo­seph-de-Ca­rillon, à Saint-An­dré-d’Ar­gen­teuil, et l’église Saint-Louis de France, à Browns­burg-Cha­tham, de­vraient vrai­sem­bla­ble­ment faire par­tie de la grande vague de fer­me­ture de lieux de culte par le dio­cèse de Saint-Jé­rôme en 2018.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.