Hausse des coûts de la SQ : Qué­bec en as­su­me­ra une par­tie

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - EVE­LYNE BER­GE­RON eve­lyne.ber­ge­ron@eap.on.ca

Alors que plu­sieurs mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec adoptent leurs pré­vi­sions bud­gé­taires, le gou­ver­ne­ment du Qué­bec an­nonce une aide fi­nan­cière de 22,8 M$.

Qué­bec a an­non­cé, mer­cre­di der­nier, qu’il as­su­me­rait les deux tiers de la hausse an­nuelle pré­vue pour les ser­vices de la Sû­re­té du Qué­bec (SQ), éva­luée à 32 M$ pour l’an­née 2018, dans le but d’al­lé­ger le far­deau fis­cal des mu­ni­ci­pa­li­tés. Cette hausse s’ex­plique par l’aug­men­ta­tion de sa­laire pré­vue dans la conven­tion col­lec­tive des po­li­ciers de la SQ 2015-2022.

Cette an­nonce ré­jouit la Fé­dé­ra­tion qué­bé­coise des mu­ni­ci­pa­li­tés (FQM) qui se mo­bi­lise, de­puis deux ans, pour faire pres­sion sur le gou­ver­ne­ment afin qu’il y ait un par­tage éga­li­taire des coûts pour les ser­vices po­li­ciers entre les deux pa­liers de gou­ver­ne­ment. L’aide fi­nan­cière an­non­cée porte ce par­tage des coûts au ra­tio de 53 % pour les mu­ni­ci­pa­li­tés contre 47 % pour le gou­ver­ne­ment.

Si l’an­nonce est chau­de­ment ac­cueillie par les mu­ni­ci­pa­li­tés, la FQM sou­lève tout de même un bé­mol. « Cet équi­libre que l’on re­trouve cette an­née, même s’il est très bien­ve­nu, est tem­po­raire. Il s’agit d’une me­sure ponc­tuelle et nous se­rons sou­mis à la même pres­sion l’an pro­chain. Il faut ins­crire dans le rè­gle­ment le prin­cipe du par­tage éga­li­taire des sommes payables à la SQ et in­sé­rer un prin­cipe de cran d’ar­rêt qui li­mi­te­rait la hausse des sommes payables à l’in­fla­tion », a dé­cla­ré par voie de com­mu­ni­qué le pré­sident de la FQM, Ri­chard Le­houx.

À ce­la, le mi­nistre de la Sé­cu­ri­té pu­blique, Mar­tin Coi­teux, s’est en­ga­gé à pour­suivre ra­pi­de­ment les dis­cus­sions avec les mu­ni­ci­pa­li­tés « afin de tra­vailler sur une so­lu­tion de fac­tu­ra­tion pour les pro­chaines an­nées, qui vien­drait à la fois don­ner une meilleure pré­vi­si­bi­li­té aux mu­ni­ci­pa­li­tés, tout en res­pec­tant leur ca­pa­ci­té de payer. »

Joint au té­lé­phone, le pré­fet de la MRC d’Ar­gen­teuil et membre du conseil d’ad­mi­nis­tra­tion de la FQM, Scott Pearce, dit ap­pré­cier l’aide fi­nan­cière du gou­ver­ne­ment, même s’il sou­ligne que celle-ci est an­non­cée un peu trop tar­di­ve­ment, plu­sieurs mu­ni­ci­pa­li­tés ayant dé­jà adop­té leurs pré­vi­sions bud­gé­taires. M. Pearce dé­plore tou­te­fois que les mu­ni­ci­pa­li­tés du Qué­bec se soient vu re­fu­ser une place à la table des né­go­cia­tions Pho­to : Sû­re­té du Qué­bec

avec l’As­so­cia­tion des po­li­ciers et po­li­cières du Qué­bec lors du re­nou­vel­le­ment de la conven­tion col­lec­tive. « Les mu­ni­ci­pa­li­tés paient, mais ne peuvent pas faire par­tie des né­go­cia­tions », a-t-il dé­cla­ré.

« Cet équi­libre que l’on re­trouve cette an­née, même s’il est très bien­ve­nu, est tem­po­raire. Il s’agit d’une me­sure ponc­tuelle et nous se­rons sou­mis à la même pres­sion l’an pro­chain. »

La­chute l’avait pré­vu

Du cô­té de la Ville de La­chute, l’an­nonce de cette aide fi­nan­cière ne de­vrait pas avoir de grandes in­ci­dences sur le bud­get adop­té lun­di der­nier. Le di­rec­teur gé­né­ral, Be­noit Gravel, in­dique que la Ville, sans en avoir la confir­ma­tion, pos­sé­dait de bonnes in­for­ma­tions lui per­met­tant d’an­ti­ci­per de fa­çon réa­liste la hausse de sa fac­ture pour les ser­vices de la SQ. Les ser­vices po­li­ciers re­pré­sentent une aug­men­ta­tion de 0,6 % dans le cal­cul des taxes mu­ni­ci­pales de la Ville de La­chute pour l’an­née 2018.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.