TROIS AR­TISTES DE LA RÉ­GION

À SE­CON­DAIRE EN SPEC­TACLE

L'Argenteuil - - ARTS SPORTS - FRÉ­DÉ­RIC HOUN­TOND­JI fre­de­ric.houn­tond­ji@eap.on.ca

Da­ni­ka Des­forges, Élo­die Daoust et Anaïs Fin­lay­son-Le­duc, toutes élèves du Sé­mi­naire du Sa­créCoeur de Gren­ville-sur-la-Rouge, ont par­ti­ci­pé à la fi­nale ré­gio­nale de Se­con­daire en spec­tacle, le sa­me­di 14 avril, à l’Aca­dé­mie Sain­teT­hé­rèse à Ro­se­mère.

Avant leur pres­ta­tion, les trois élèves se di­saient confiantes et pro­met­taient d’épous­tou­flantes pres­ta­tions, afin que le Sé­mi­naire se dé­marque à cet évé­ne­ment au­quel par­ti­ci­pe­ront sept autres écoles se­con­daires de la ré­gion des Lau­ren­tides. Mal­heu­reu­se­ment, au­cune d’entre elles n’a réus­si à rem­por­ter de prix lors de cette soi­rée.

Élo­die Daoust a chan­té Je vole de Louane, une re­prise de Mi­chel Sar­dou. « J’ai choi­si cette chan­son parce que je la trouve très belle, ça va­rie beau­coup dans les notes. Pour la pré­pa­ra­tion, j’ai chan­té au spec­tacle de Noël aux fi­nales lo­cales. J’ai aus­si chan­té aux fu­né­railles de mon grand-oncle. J’ai dé­jà chan­té plu­sieurs fois de­vant le pu­blic », a-t-elle men­tion­né. Anaïs Fin­lay­son-Le­duc a por­té son choix sur Comment je di­rais de Re­née Wil­kin. Pour elle, qui a com­men­cé à chan­ter à l’âge de trois ans, par­ti­ci­per à la fi­nale de Se­con­daire en spec­tacle était la réa­li­sa­tion d’un rêve.

« C’est une ex­pé­rience qui ar­rive juste une fois dans la vie. Ça fait long­temps que je vou­lais y par­ti­ci­per, c’est un rêve qui se réa­lise », a re­con­nu Anaïs, dont le père tra­vaille dans l’or­ga­ni­sa­tion de Se­con­daire en spec­tacle.

Quant à Da­ni­ka Des­forges, elle se di­sait confiante et fière de faire par­tie des am­bas­sa­drices de son école à l’évé­ne­ment. Elle s’était bien pré­pa­rée dans le stu­dio de danse du sé­mi­naire. Elle a pris part au spec­tacle de danse contem­po­raine sur une chan­son d’Adele, Say So­me­thing Co­ver.

« Je suis là pour l’ex­pé­rience, pour m’amu­ser et re­pré­sen­ter mon école. J’ai tout le temps l’es­prit à la danse et à la scène », a-t-elle sou­li­gné. per­mettre aux élèves de pou­voir vivre à leur tour dif­fé­rentes ac­ti­vi­tés cultu­relles. Dans la jour­née, Théâtre en 9 temps se­ra pré­sen­té aux élèves du Centre de for­ma­tion gé­né­rale aux adultes Le Pa­ral­lèle. Des places sont aus­si dis­po­nibles pour cette re­pré­sen­ta­tion d’après-mi­di. Re­pré­sen­ta­tions à 13 h et à 20 h à la Lé­gion royale ca­na­dienne à La­chute. Ren­sei­gne­ments et billets : www.

thea­trear­gen­teuil.org. L’in­té­rêt en­vers le ba­se­ball chez les jeunes de la ré­gion est en pro­gres­sion.

Au mo­ment d’écrire ces lignes, l’As­so­cia­tion du ba­se­ball mi­neur de La­chute (ABML) comp­tait 133 ins­crip­tions de joueurs âgés de 4 à 15 ans. Et on pré­voit que d’autres jeunes joueurs of­fi­cia­li­se­ront leur par­ti­ci­pa­tion à la sai­son 2018 au cours des pro­chaines se­maines.

Le phé­no­mène n’est pas par­ti­cu­lier à Argenteuil. Se­lon les pu­bli­ca­tions de Ba­se­ball Qué­bec sur sa page Fa­ce­book, les ins­crip­tions sont en hausse dans de nom­breuses as­so­cia­tions lo­cales à tra­vers la pro­vince.

À La­chute, les en­traî­ne­ments en gym­nase ont dé­bu­té le 7 avril der­nier. Si la mé­téo le per­met, les joueurs de­vraient en­va­hir les ter­rains du Parc Ri­che­lieu de La­chute au dé­but du mois de mai.

Pour la sai­son 2018, l’ABML en­tend comp­ter dix équipes com­pé­ti­tives, soit quatre dans la ca­té­go­rie atome et deux dans les ca­té­go­ries mous­tique, pee-wee et ban­tam. C’est trois équipes de plus que l’an der­nier. À celles-ci s’ajoutent les tout-pe­tits de 4 à 7 ans du pro­gramme Ral­lye Cap.

Les ins­crip­tions sont tou­jours pos­sibles pour les ca­té­go­ries pee-wee et ban­tam, ain­si que pour le pro­gramme Ral­lye Cap. L’ABML in­vite les per­sonnes in­té­res­sées à vi­si­ter sa page Fa­ce­book (As­so­cia­tion du Ba­se­ball mi­neur de La­chute-Argenteuil).

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.