EN­VI­RON­NE­MENT, ÉCO­NO­MIE ET CUL­TURE

DANS LA MIRE DE PA­TRICK CÔ­TÉ

L'Argenteuil - - ÉLECTIONS PROVINCIALES 2018 - EVELYNE BER­GE­RON evelyne.ber­ge­ron@eap.on.ca

Le can­di­dat pé­quiste a ren­con­tré les mé­dias lo­caux, le mar­di 18 sep­tembre, pour pré­sen­ter ses idées sous ses trois der­niers thèmes : l’en­vi­ron­ne­ment, le dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique ain­si que la langue, la cul­ture et le pa­tri­moine.

Il a no­tam­ment pré­sen­té sa vi­sion d’un grand pro­jet qui re­grou­pe­rait ces trois thèmes, soit la créa­tion d’un parc na­tio­nal de la ri­vière des Ou­taouais. Ce pro­jet se veut une bo­ni­fi­ca­tion de ce­lui pré­sen­té par la MRC d’Ar­gen­teuil au gou­ver­ne­ment du Qué­bec (voir autre texte).

Plus pré­ci­sé­ment en ma­tière d’en­vi­ron­ne­ment, Pa­trick Cô­té pro­pose de di­mi­nuer la pu­bli­ci­té im­pri­mée non sol­li­ci­tée que l’on peut re­trou­ver dans nos boites aux lettres ou en dis­tri­bu­tion (ex. : Pu­bli­sac) en ins­tau­rant un sys­tème qui per­met­trait aux ci­toyens de dé­ci­der s’ils sou­haitent en re­ce­voir ou non.

Il a éga­le­ment par­lé d’as­su­rer une vi­gie du pro­jet de mine à ciel ou­vert à Grenville-sur-la-Rouge, no­tam­ment en sol­li­ci­tant une consul­ta­tion pu­blique en bonne et due forme.

Quant aux pro­po­si­tions na­tio­nales de son par­ti, il a re­le­vé cer­taines grandes lignes telles que le re­fus à de nou­veaux pro­jets d’hy­dro­car­bures et l’ar­rêt des frac­tu­ra­tions hy­drau­liques dans les pro­jets en cours, ain­si que la hausse si­gni­fi­ca­tive des re­de­vances sur l’eau.

Dans le do­maine de la langue, de la cul­ture et du pa­tri­moine, M. Cô­té a no­tam­ment af­fir­mé qu’à titre de dé­pu­té, il or­ga­ni­se­rait des séances de dis­tri­bu­tion de dra­peaux ain­si qu’une tour­née des écoles afin d’ini­tier les élèves à la vie dé­mo­cra­tique. Il ai­me­rait éga­le­ment tra­vailler à la mise en place d’ac­ti­vi­tés in­ter­gé­né­ra­tion­nelles dans les écoles pri­maires, « pour que les en­fants dé­couvrent l’his­toire de leur mi­lieu de vie et dé­ve­loppent un at­ta­che­ment à leur quar­tier et à leur ré­gion », en im­pli­quant des aî­nés. Fi­na­le­ment, sur le plan du dé­ve­lop­pe­ment éco­no­mique, M. Cô­té a rap­pe­lé l’en­ga­ge­ment du Par­ti qué­bé­cois de bran­cher tous les Qué­bé­cois à la fibre op­tique d’ici 2022. Au cha­pitre du dé­ve­lop­pe­ment lo­cal, il s’est en­ga­gé à sou­te­nir le pro­jet Sy­ner­ci­té, un pôle d’in­no­va­tion axé sur les deuxième et troi­sième trans­for­ma­tions de ma­tières re­cy­clées, no­tam­ment en ré­flé­chis­sant à la pos­si­bi­li­té de mettre en place un pro­gramme de for­ma­tion en lien avec le pro­jet. M. Cô­té en­tend aus­si or­ga­ni­ser un 2e Fo­rum éco­no­mique dans Ar­gen­teuil, du­quel, se­lon lui, de nom­breuses so­lu­tions in­té­res­santes pour Ar­gen­teuil pour­raient res­sor­tir. « Tout est une ques­tion de sy­ner­gie, de par­te­na­riat et de tra­vail d’équipe », a-t-il fait va­loir. Fi­na­le­ment, il sou­haite fa­vo­ri­ser le dé­ploie­ment de co­opé­ra­tives en mi­lieux plus éloi­gnés, qui au­ront comme man­dat d’of­frir des ser­vices com­mer­ciaux es­sen­tiels, comme la vente d’es­sence et de pro­duits ali­men­taires. « Plu­sieurs sec­teurs dans Ar­gen­teuil sont dé­vi­ta­li­sés parce que le com­merce tra­di­tion­nel ne fonc­tionne pas, parce qu’il y a une no­tion de pro­fits. Une co­opé­ra­tive peut faire en sorte d’of­frir un ma­ga­sin gé­né­ral à des gens qui doivent fran­chir une tren­taine de ki­lo­mètres pour ache­ter une pinte de lait », a ex­pli­qué le can­di­dat.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.