EX­PLO­SION D’UN LA­BO­RA­TOIRE DE DROGUES À MIRABEL

L'Argenteuil - - LA UNE - FRÉ­DÉ­RIC HOUNTONDJI fre­de­ric.hountondji@eap.on.ca

Un la­bo­ra­toire clan­des­tin de drogues de syn­thèse a été dé­cou­vert sur le che­min Bour­bon­nière à Mirabel à la suite d’une ex­plo­sion dans la­quelle le pro­prié­taire pré­su­mé a été gra­ve­ment brû­lé.

Les faits se sont pro­duits le di­manche 28 oc­tobre, alors que la po­lice et les sa­peurs-pom­piers de Mirabel ont été sol­li­ci­tés pour ve­nir éteindre un in­cen­die.

« Dans l’in­cen­die, un homme de 47 ans a été gra­ve­ment brû­lé, mais on ne craint pas pour sa vie. Par la suite, les ser­vices d’in­cen­die, en étei­gnant le feu, s’aper­çoivent qu’il y a pos­si­ble­ment un la­bo­ra­toire de drogues de syn­thèse à l’in­té­rieur du ga­rage », a lais­sé en­tendre Marc Tes­sier, porte-pa­role de la Sû­re­té du Qué­bec. Le dos­sier a alors été re­mis à la po­lice qui a pro­cé­dé au dé­man­tè­le­ment du la­bo­ra­toire. L’opé­ra­tion, qua­li­fiée de « dé­li­cate » par le sergent Tes­sier, de­vrait du­rer deux jours, soit mar­di et mer­cre­di.

SUBS­TANCES CHI­MIQUES

« A l’in­té­rieur, il y avait beau­coup de subs­tances chi­miques non iden­ti­fiées. C’est pour ça que nos tech­ni­ciens en ex­plo­sifs et notre ser­vice d’iden­ti­té ju­di­ciaire sont pré­sents. Il y au­ra éga­le­ment les par­te­naires chi­mistes de San­té Ca­na­da qui se­ront là pour dé­ter­mi­ner le genre de pro­duit », a ex­pli­qué, mar­di, le porte-pa­role de la po­lice avant de pré­ci­ser qu’il n’a pas été né­ces­saire d’éva­cuer les ré­si­dents. Il a aus­si in­di­qué que l’homme qui a su­bi des brû­lures dans l’in­cen­die était à l’hô­pi­tal et ré­pon­dra aux ques­tions des en­quê­teurs quand son état de san­té le lui per­met­tra.

Quant à ses voi­sins du che­min Bour­bon­nière, ils at­tendent pour sa­voir ce qui a bien pu se pas­ser dans leur sec­teur.

« Vers 4 h du ma­tin, j’ai en­ten­du un gros « bam » sur le toit de ma mai­son. J’ai fait le tour de ma mai­son sans sa­voir ce qui était ar­ri­vé. C’est le len­de­main que ma voi­sine m’a dit qu’il y avait eu une ex­plo­sion dans un ga­rage. Je suis al­lé sur les lieux, mais les po­li­ciers ne veulent pas par­ler. Ils disent que c’est sous en­quête », a té­moi­gné Gilles Bros­seau, un ré­sident du sec­teur de­puis vingt ans.

« VERS 4 H DU MA­TIN, J’AI EN­TEN­DU UN GROS « BAM » SUR LE TOIT DE MA MAI­SON. J’AI FAIT LE TOUR DE MA MAI­SON SANS SA­VOIR CE QUI ÉTAIT AR­RI­VÉ.

—pho­to Fré­dé­ric Hountondji

La Sû­re­té du Qué­bec a eu re­cours à un im­por­tant dé­ploie­ment de ma­té­riel pour s’at­ta­quer au la­bo­ra­toire de drogues du che­min Bour­don­nière, même un hé­li­co­ptère a été uti­li­sé pour prendre des images aé­riennes de la scène.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.