UNIROC ET CA­NA­DA CAR­BON TOU­JOURS FÂCHÉES CONTRE GSLR

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - FRÉ­DÉ­RIC HOUNTONDJI fre­de­ric.hountondji@eap.on.ca

Les en­tre­prises Uniroc et Ca­na­da Car­bon mar­tèlent que la mu­ni­ci­pa­li­té de Gren­ville-sur-la-Rouge « dé­place un pro­blème mi­neur pour en créer un ma­jeur » en dé­ci­dant de les ins­tal­ler dans une nou­velle zone. « La zone AF-03, c’est un grand ter­ri­toire qui est au nord du vil­lage de Gren­ville dans le­quel l’ex­trac­tion, c’est-à-dire les car­rières, les sa­blières, le pro­jet mi­nier de Ca­na­da Car­bon et le pro­jet de car­rière de Ca­na­da Car­bon sont per­mis. La mu­ni­ci­pa­li­té, par un stra­ta­gème et par toutes sortes d’ar­ti­fices, a ten­té de chan­ger son rè­gle­ment de zo­nage pour pro­hi­ber l’ex­trac­tion dans la zone AF-03, prin­ci­pa­le­ment pour nuire à Ca­na­da Car­bon et à mon en­tre­prise », a al­lé­gué le di­rec­teur gé­né­ral d’Uniroc, Da­vid Whis­sell, lors d’une confé­rence de presse qu’il a don­née le 29 oc­tobre der­nier au res­tau­rant Chez Lin­da à Gren­ville, avec Ste­ven Lau­zier, ges­tion­naire de pro­jets chez Ca­na­da Car­bon.

Les deux es­timent que le site pro­po­sé par la mu­ni­ci­pa­li­té est « in­ap­pro­prié pour des ac­ti­vi­tés ex­trac­tives » parce que la moi­tié se­rait agri­cole. Ils disent se ré­fé­rer ain­si à l’avis de la Mu­ni­ci­pa­li­té ré­gio­nale de com­té (MRC) d’Ar­gen­teuil qui, d’après eux, « sou­haite li­mi­ter les ex­trac­tions de res­sources mi­nières » à cet en­droit. M. Whis­sell et M. Lau­zier ont dé­crit le site comme étant « une zone ur­ba­ni­sée avec une den­si­té de po­pu­la­tion ».

LE PUITS DE GREN­VILLE EN DAN­GER ?

Se­lon eux, cette zone A-04 est aus­si si­tuée non loin du puits qui ap­pro­vi­sionne en eau po­table le vil­lage de Gren­ville, ce qui, à leurs yeux, pré­sente un risque pour la san­té des ré­si­dents.

« C’est le seul puits qui ali­mente toute la mu­ni­ci­pa­li­té de Gren­ville en eau po­table, et Dieu sait que la mu­ni­ci­pa­li­té a eu beau­coup de dif­fi­cul­tés par le pas­sé à s’ali­men­ter en eau po­table. Ils ont fait des re­cherches dans la par­tie nord et le seul site trou­vé était ce­lui-là. Là, main­te­nant, l’autre mu­ni­ci­pa­li­té, et pour nous c’est odieux, la mu­ni­ci­pa­li­té de Gren­ville-sur-la-Rouge vient per­mettre des car­rières à proxi­mi­té, des pro­jets mi­niers à proxi­mi­té du puits du vil­lage de Gren­ville », a tem­pê­té le di­rec­teur gé­né­ral d’Uniroc.

Les deux porte-pa­role ré­itèrent à la mu­ni­ci­pa­li­té leur ap­pel au dia­logue et lui sug­gèrent de « lais­ser leurs en­tre­prises res­pec­tives dans la zone AF-03 » où elles se trouvent pré­sen­te­ment.

POUR­SUITES

Pour rap­pel, Uniroc avait dé­po­sé une pour­suite contre la mu­ni­ci­pa­li­té de Gren­vil­le­sur-la-Rouge pour la somme de 9,5 M$ et Ca­na­da Car­bon pour 96 M$. Les deux en­tre­prises jurent qu’elles ne dé­mor­dront pas si la mu­ni­ci­pa­li­té ne les écoute pas et n’ac­cepte pas leur « main ten­due ».

« Les pour­suites sont réelles. Pré­sen­te­ment, c’est une épée de Da­mo­clès que la mu­ni­ci­pa­li­té de Gren­ville-sur-laRouge a au-des­sus de sa tête, la pé­ren­ni­té fi­nan­cière de la mu­ni­ci­pa­li­té est à risque. Il est clair que si on pour­suit, on a des pré­ten­tions, des avo­cats, on a des droits. En fin de compte, il y au­ra une dé­ci­sion des juges », ont aver­ti les confé­ren­ciers.

—pho­to Fré­dé­ric Hountondji

Ste­ven Lau­zier, ges­tion­naire de pro­jets chez Ca­na­da Car­bon et Da­vid Whis­sell, di­rec­teur gé­né­ral de l’en­tre­prise Uniroc.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.