L’ES­SENCE COÛTE PLUS CHER À LACHUTE QU’À MONT­RÉAL

L'Argenteuil - - ACTUALITÉS - Jacques De­mers Pré­sident de la FQM

Lettre à l’édi­teur

Le Qué­bec vient de vivre une cam­pagne his­to­rique qui an­nonce plu­sieurs chan­ge­ments pour les gou­ver­ne­ments de proxi­mi­té que consti­tuent les mu­ni­ci­pa­li­tés et les mu­ni­ci­pa­li­tés ré­gio­nales de com­té (MRC).

Forte de ses quelque 1000 membres, la Fé­dé­ra­tion qué­bé­coise des mu­ni­ci­pa­li­tés (FQM) col­la­bo­re­ra avec le nou­veau gou­ver­ne­ment afin que les ré­gions, qui l’ont por­tée au pou­voir, voient un vé­ri­table chan­ge­ment. En ce sens, la FQM dé­sire rap­pe­ler des élé­ments de sa pla­te­forme, dont plu­sieurs ont fait non seule­ment l’ob­jet d’en­ga­ge­ments des chefs de par­tis po­li­tiques lors de notre congrès de sep­tembre der­nier, mais aus­si vé­ri­ta­ble­ment consen­sus dans toutes les ré­gions.

LA DÉCONCENTRATION

La cen­tra­li­sa­tion des ac­ti­vi­tés de l’État dans les grands centres s’ef­fec­tue dé­jà de­puis trop long­temps au dé­tri­ment des ré­gions. Moins de dé­ci­deurs, moins d’em­plois et fi­na­le­ment moins de ser­vices, sont le lot de nos com­mu­nau­tés, ru­rales comme ur­baines, les em­plois étant main­te­nant concen­trés dans quelques grands centres. Nos ci­toyens et les com­mu­nau­tés des ré­gions ont aus­si droit aux re­tom­bées po­si­tives de la pré­sence de l’État sur leur ter­ri­toire. C’est pour­quoi nous de­man­dons l’adop­tion d’une po­li­tique de déconcentration des ac­ti­vi­tés et le res­pect de la pro­messe de la créa­tion de 5000 em­plois dans les com­mu­nau­tés si­tuées hors des grandes ré­gions mé­tro­po­li­taines. Et pour évi­ter la ré­pé­ti­tion du pas­sé, nous sou­hai­tons éga­le­ment l’adop­tion du Ré­flexe ré­gion pour que les dé­ci­sions gou­ver­ne­men­tales soient ana­ly­sées en te­nant compte des im­pacts sur les ré­gions et du rôle des gou­ver­ne­ments de proxi­mi­té.

L’IM­MI­GRA­TION ET LA PÉ­NU­RIE DE MAIN-D’OEUVRE

Im­pos­sible de pas­ser sous si­lence les très pré­oc­cu­pantes ques­tions de la pé­nu­rie de la main-d’oeuvre et du vieillis­se­ment de la po­pu­la­tion qui af­fectent gran­de­ment les ré­gions. La so­lu­tion à cette si­tua­tion passe né­ces­sai­re­ment par une ré­gio­na­li­sa­tion de l’im­mi­gra­tion, et une im­pli­ca­tion ac­tive des MRC en ce do­maine per­met­trait à la fois la mise en place ra­pide de me­sures d’ac­cueil et d’in­té­gra­tion des im­mi­grants qué­bé­cois et un sou­tien vé­ri­table des com­mu­nau­tés et en­tre­prises si­tuées en ré­gions.

IN­TER­NET HAUTE VI­TESSE ET SER­VICES DE TÉ­LÉ­PHO­NIE CEL­LU­LAIRE

L’ac­cès à In­ter­net haute vi­tesse et à une cou­ver­ture cel­lu­laire de qualité a été le coeur des en­ga­ge­ments des par­tis po­li­tiques pour le pro­chain man­dat, dont ceux du nou­veau gou­ver­ne­ment. Nous en sommes ra­vis. Il est in­con­ce­vable que 340 000 foyers qué­bé­cois n’aient tou­jours pas ac­cès à une connexion digne du 21e siècle. Les mu­ni­ci­pa­li­tés s’at­tendent donc à des an­nonces ra­pides. Plu­sieurs MRC et mu­ni­ci­pa­li­tés membres de la FQM ont dé­jà fait preuve de lea­der­ship dans ce dos­sier et nous nous at­ten­dons aus­si à un ap­pui si­gni­fi­ca­tif du gou­ver­ne­ment en ce do­maine, en par­ti­cu­lier dans nos re­la­tions avec les four­nis­seurs et les en­tre­prises de té­lé­com­mu­ni­ca­tions.

Le nou­veau gou­ver­ne­ment a été élu par les ré­gions et nous sommes im­pa­tients de l’ac­com­pa­gner dans la réa­li­sa­tion de ses en­ga­ge­ments.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.