Sub­ven­tion pour les conduites d’eau de L’ange-gar­dien

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS -

AQUEDUC. La mu­ni­ci­pa­li­té a re­çu une somme de plus de 360 000 $ pour la mo­der­ni­sa­tion de son aqueduc sur les rues de l’église et Gar­neau.

Après la sub­ven­tion du FEPTEU de 3,8 M$, L’ange-gar­dien a re­çu une se­conde somme de 361040$ du Pro­gramme d’in­fra­struc­tures Qué­bec-mu­ni­ci­pa­li­tés. Avec le com­plé­ment de fi­nan­ce­ment de la mu­ni­ci­pa­li­té, c’est plus de 540000$ qui se­ront in­ves­tis pour la mo­der­ni­sa­tion des ins­tal­la­tions. Au to­tal, ce sont près de 300m de conduites d’eau qui se­ront rem­pla­cés avec cette aide fi­nan­cière.

« Ces in­ves­tis­se­ments sont pri­mor­diaux pour le dé­ve­lop­pe­ment du­rable de nos mu­ni­ci­pa­li­tés»,croit­la­dé­pu­tée­de­char­le­voix-cô­tede-beau­pré, Ca­ro­line Si­mard, qui a an­non­cé l’in­ves­tis­se­ment au nom du gou­ver­ne­ment du Qué­bec.

La rue de l’église avait dé­jà fait par­ler d’elle par le pas­sé. Plu­sieurs ré­si­dents s’étaient plaints que leur eau avait une cou­leur jau­nâtre en rai­son de la stag­na­tion de l’eau au bout du cul-de-sac. Ré­sul­tat: plu­sieurs ont ta­ché vê­te­ments et bai­gnoires. La Ville fai­sait cou­ler l’eau de la borne-fon­taine à l’ex­tré­mi­té de la rue pour la faire cir­cu­ler, une so­lu­tion seule­ment pos­sible en été.

Le maire de L’ange-gar­dien, Pierre Le­fran­çois, ex­plique que les tra­vaux qui se­ront exé­cu­tés grâce à cette sub­ven­tion ne pou­vaient pas être in­clus dans le pro­gramme du FEPTEU, parce que ce der­nier est ré­ser­vé au rem­pla­ce­ment de conduits. «Nous, on avait be­soin d’ajou­ter des conduits à la rue de l’église, comme le rond-point au bout et le bou­clage, rap­porte-t-il. Ces in­fra­struc­tures qu’on ajoute vont per­mettre de ré­gler la pro­blé­ma­tique qu’on avait. »

Le cas de L’ange-gar­dien n’est pas unique, plu­sieurs mu­ni­ci­pa­li­tés, au­tant dans la cir­cons­crip­tion de Char­le­voix-côte-de-beau­pré qu’ailleurs au Qué­bec, sont vieillis­santes. Le sou­tien des dé­pu­tés lo­caux de­vient donc es­sen­tiel pour les villes dont les bud­gets ne sont pas ex­tra­va­gants. « Notre tra­vail, c’est de trou­ver le bon pro­gramme pour sub­ve­nir à leur be­soin », croit Ca­ro­line Si­mard. (P.B.)

(Pho­to TC Me­dia – Prisca Be­noit)

La rue de l’église connais­sait quelques pro­blèmes de tuyau­te­rie.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.