Où en est l’usine d’eau po­table de Sainte-anne-de-beau­pré ?

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - PRISCA BE­NOIT re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

IN­FRA­STRUC­TURE. Plu­sieurs ap­pels d’offres se concré­tisent, mon­trant que le pro­jet de mise sur pied avance pe­tit à pe­tit.

La se­maine der­nière, la Ville de Sainte-anne-de-beau­pré a clos des ap­pels d’offres pour la four­ni­ture d’un sys­tème de fil­tra­tion mem­bra­naire de pro­duc­tion, l’élé­ment qui sert à fil­trer l’eau. « C’est vrai­ment comme le coeur de l’usine d’épu­ra­tion», ex­plique le di­rec­teur gé­né­ral de la mu­ni­ci­pa­li­té, Fré­dé­ric Dro­let-ger­vais. Les ré­sul­tats de l’ou­ver­ture se­ront connus au cours des pro­chaines se­maines.

Les plans et de­vis conti­nuent eux aus­si d’avan­cer à bon rythme. « On est plus à 50 % de fait de ce cô­té-là », as­sure-t-il. Se­lon lui, si le rythme se main­tient, les tra­vaux de­vraient pou­voir com­men­cer au prin­temps 2018.

«On avait dé­jà pris les de­vants, même avant qu’on ob­tienne la confir­ma­tion de l’aide fi­nan­cière », rap­pelle M. Dro­let-ger­vais. La Ville avait dé­jà fait faire des re­le­vés géo­tech­niques et de l’ar­pen­tage pour trou­ver le nou­veau ter­rain de l’usine. L’ap­pel d’offres pour l’in­gé­nie­rie avait aus­si dé­jà été fait. « Au mo­ment où on a eu la confir­ma­tion de la sub­ven­tion comme telle, nous, on a confir­mé ces contrats-là, entre autres à l’in­gé­nieur », ren­ché­rit-il.

L’ap­pel d’offres pour l’ar­chi­tec­ture a aus­si été lan­cé. De­puis ce temps-là, le tra­vail se concentre prin­ci­pa­le­ment sur les plans et de­vis. « Ce n’est pas simple, convient M. Dro­let-ger­vais. C’est beau­coup de tra­vail.» D’autres études géo­tech­niques et d’ar­pen­tage ont été faites pour s’as­su­rer que tout était conforme.

Le coût pour le pro­jet to­tal est d’en­vi­ron 16 M$, dont 6 M$ est as­su­ré par la Ville, alors que le reste est re­çu en sub­ven­tion, du Fonds pour l’eau po­table et le trai­te­ment des eaux usées (FEPTEU). « Au dé­part, c’était la même ver­sion du pro­jet, sauf qu’on avait 9 M$ en sub­ven­tion à ce mo­ment-là. À tra­vers toutes les pé­ri­pé­ties, on a ga­gné un mil­lion en sub­ven­tion. »

De­puis une ving­taine d’an­nées, Sainte-anne-de-beau­pré sou­haite construire sa propre usine de trai­te­ment d’eau po­table. En plus de pou­voir des­ser­vir les ci­toyens qui n’ont tou­jours pas d’eau po­table et d’évi­ter de man­quer d’eau pen­dant les pé­riodes de sé­che­resse, la Ville pour­ra recommencer à se dé­ve­lop­per. « Le mi­nis­tère de l’en­vi­ron­ne­ment ne nous per­met­tait pas de le faire avec notre ca­pa­ci­té d’eau po­table que nous avons main­te­nant. »

(Pho­to de­po­sit­pho­tos.com)

La Ville veut que les tra­vaux soient com­plé­tés pour l’an­née 2019.

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

Après des an­nées à at­tendre, l’usine avait fi­na­le­ment été ac­cep­tée le prin­temps der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.