Pre­miers pas à l’in­ter­na­tio­nal pour Roxanne Ver­mette

L'Autre Voix - - SPORTS - PRISCA BE­NOIT re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

VÉ­LO DE MON­TAGNE. La vé­té­tiste de Saint-fer­réol-les-neiges s’est ren­due en Aus­tra­lie pour les Cham­pion­nats du monde ju­niors de vé­lo de mon­tagne où elle était la pre­mière Nord-amé­ri­caine à fran­chir la ligne d’ar­ri­vée.

Tout le long de sa sai­son, l’ob­jec­tif de Roxanne Ver­mette était de se qua­li­fier pour par­ti­ci­per à cette im­por­tante com­pé­ti­tion qui se te­nait le 7 sep­tembre, à Cairns en Aus­tra­lie. «Juste d’al­ler là-bas, c’était dé­jà une bonne ex­pé­rience, re­late-t-elle. Je n’avais pas vrai­ment d’ob­jec­tif en ar­ri­vant là-bas. »

De­vant ses per­for­mances de la sai­son pré­cé­dente, la jeune femme avait dé­jà une bonne idée de ce qu’elle al­lait être ca­pable de réa­li­ser cette an­née. C’est au Cham­pion­nat ca­na­dien de Can­more en Al­ber­ta qu’elle a re­çu son billet d’ac­cès aux cham­pion­nats mon­diaux, lors­qu’elle y a rem­por­té la pre­mière place dans sa ca­té­go­rie.

Sept jours avant sa com­pé­ti­tion, Roxanne Ver­mette est ar­ri­vée en sol aus­tra­lien. Le dé­ca­lage ho­raire de 14 heures ne lui a pas nui outre me­sure et, ra­pi­de­ment, elle a pu com­men­cer à s’échauf­fer en vue du grand jour. « J’ai rou­lé sur le par­cours deux jours avant la com­pé­ti­tion, ra­conte-t-elle. C’est vrai­ment un des meilleurs par­cours que j’ai fait. Il est beau­coup plus tech­nique et moi, j’adore ! »

La vé­té­tiste ne sa­vait pas trop où se si­tuer par rap­port aux autres com­pé­ti­trices, elle qui en était à sa pre­mière course à l’in­ter­na­tio­nal. « Pour une pre­mière an­née ju­nior, je suis vrai­ment très contente, mais main­te­nant, j’ai pu voir les autres filles et je sais que j’ai d’autres points sur les­quels je dois tra­vailler », croit celle qui est ar­ri­vée 16e au monde.

UNE ATH­LÈTE MULTIDISCIPLINAIRE

Comme plu­sieurs ath­lètes de la ré­gion, la jeune femme pra­tique éga­le­ment le ski de fond en hi­ver, ce qui l’a pé­na­li­sée pour le dé­but de la sai­son. « Je suis par­tie moins fort, mais je sa­vais que j’al­lais pro­gres­ser tout le long de ma sai­son. Vers la fin, aux Cham­pion­nats ca­na­diens qui étaient la der­nière qua­li­fi­ca­tion, j’ai réus­si à m’as­su­rer une place aux Cham­pion­nats du monde. »

N’em­pêche, le ski de fond peut être un en­traî­ne­ment as­sez com­plé­men­taire pour son vé­lo l’été ve­nu. «Ça tra­vaille beau­coup notre constance et tout ce qui en­toure l’ap­pa­reil car­dio-vas­cu­laire, re­marque-t-elle. Ça donne de bonnes bases pour l’été, mais c’est juste que c’est moins spé­ci­fique que le vé­lo. »

L’ath­lète de 16 ans es­time pos­sé­der de bonnes ha­bi­le­tés tech­niques pour son sport, en plus d’une en­du­rance et d’un men­tal fort. «Je suis ca­pable d’al­ler dé­pas­ser mes li­mites men­ta­le­ment et de me pous­ser très fort par moi-même. » Son ta­lon d’achille : les par­cours plats. « J’ai moins la chance de faire du vé­lo de route à cause du ski de fond », ex­plique-t-elle.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.