Cinq en­droits où ad­mi­rer les cou­leurs de l’au­tomne

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - PRISCA BE­NOIT re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

PAY­SAGE. La Côte-de-beau­pré re­gorge de re­coins à vi­si­ter pen­dant le mois d’oc­tobre où ad­mi­rer le chan­ge­ment de sai­son. Voi­ci, d’est en ouest, cinq sug­ges­tions in­so­lites à dé­cou­vrir dans la ré­gion.

SAINT-TITE-DES-CAPS

Ceux qui ont dé­jà tour­né la tête vers l’ar­rière-pays en se ren­dant à Saint-tite-des-caps savent que le pa­no­ra­ma y est épous­tou­flant, avec vue sur les val­lées et les mon­tagnes. De­puis quelques se­maines, une sta­tion d’ob­ser­va­tion a été ins­tal­lée peu avant le noyau vil­la­geois de la mu­ni­ci­pa­li­té. C’est l’en­droit idéal pour s’ar­rê­ter quelques ins­tants et se res­sour­cer.

BEAU­PRÉ

Plu­sieurs adeptes de sports aqua­tiques ou de pêche connaissent la ri­vière Sainte-anne-du-nord, qui se mé­ta­mor­phose elle aus­si l’au­tomne ve­nu. Si vous avez la chance de vous rendre sur les berges de la ri­vière, vous dé­cou­vri­rez un pay­sage qui vous sor­ti­ra de votre train-train quo­ti­dien, c’est ga­ran­ti !

SAINTE-ANNE-DE-BEAU­PRÉ

Moins po­pu­laire que l’ave­nue Royale, la côte Sainte-anne n’est pas pour au­tant moins jo­lie. En la par­cou­rant de Beau­pré jus­qu’à l’ate­lier Pa­ré, vous au­rez la chance d’ob­ser­ver les mai­sons an­ciennes qui la bordent ain­si que les feuillages en­flam­més de l’île d’or­léans. Idéal pour une ba­lade en voi­ture à deux, en fa­mille ou en so­lo.

CH­TEAU-RI­CHER

Après quelques ki­lo­mètres à par­cou­rir la route Saint-achil­lée à Châ­teau-ri­cher, vous tom­be­rez sur une dé­cou­verte pour le moins sur­pre­nante : une vieille cha­pelle qui semble être fi­gée dans le temps. On ne peut qu’être sé­duit par ce pay­sage bu­co­lique, avec le son de la ri­vière qui Les po­pu­laires

- Le Mont-sainte-anne - Les chutes Mont­mo­ren­cy - La ré­serve fau­nique du Cap Tour­mente

- Le quai de Sainte-anne coule en ar­rière-scène. La route du re­tour vers le bou­le­vard Sainte-anne est aus­si bien jo­lie, sur­tout lorsque le fleuve s’ouvre à nous.

L’ANGE-GAR­DIEN

Inau­gu­ré l’été der­nier, on a dé­jà l’im­pres­sion que le parc ri­ve­rain Es­pace Fil­lion donne vue sur un nou­veau dé­cor de­puis que l’au­tomne s’est ins­tal­lé. En plus de la pas­se­relle qui s’avance sur le Saint-laurent, et dont le mur vi­tré nous donne l’im­pres­sion de flot­ter au-des­sus de l’eau, les ins­tal­la­tions y sont confor­tables, par­faites pour un dî­ner don­nant sur l’île d’or­léans ! Les al­ter­na­tifs

- Le comte de Rous­sy à L’ange-gar­dien - La ri­vière Sault-à-la-puce

de Châ­teau-ri­cher

- Les pas­se­relles du sen­tier Mes­ta­chi­bo - Le Trait-car­ré de Saint-joa­chim

- Le parc de l’anse à Boi­scha­tel

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.