Un pied dans la science, un autre dans l’art

L'Autre Voix - - CULTURE - MO­NA LECHASSEUR re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

PEIN­TURE. Au fond d’un long cor­ri­dor du pa­villon Ca­seault de l’uni­ver­si­té La­val se cache un pe­tit bu­reau qui ren­ferme de grands tré­sors.

Ce bu­reau, c’e st ce­lui du Dr. Alain Viau, géo­graphe de for­ma­tion et ar­tiste peintre. Les murs de cet es­pace, ta­pis­sés à la fois de di­plômes uni­ver­si­taires et de toiles co­lo­rées, ré­vèlent sans équi­voque les deux pas­sions qui en­ri­chissent la vie de ce pro­fes­seur du dé­par­te­ment des sciences géo­ma­tiques.

Son mé­tier im­plique beau­coup de pré­ci­sion et de jus­tesse, lui qui est ame­né à dé­ve­lop­per, entre autres, des cir­cuits tou­ris­tiques et des ou­tils de car­to­gra­phie pour la va­lo­ri­sa­tion de la di­men­sion pa­tri­mo­niale de lieux. Les ou­tils peuvent ai­der les ar­tistes à mieux se po­si­tion­ner, par exemple.

Lors­qu’il s’ins­talle dans son ate­lier pour ne faire qu’un avec ses toiles, le lâ­cher prise créa­tif et l’ima­gi­na­tion prennent toute la place. L’idée de li­ber­té est im­por­tante, au­tant pour lui-même que pour les ama­teurs qui jettent leur re­gard sur ses oeuvres.

« Je peins de l’abs­trait et j’aime l’idée que les gens se sentent libres d’in­ter­pré­ter le mes­sage de mes toiles comme bon leur semble, ré­vèle l’ar­tiste membre du Cir­cuit des créa­teurs de la Côte-de-beau­pré. Il peut y avoir plu­sieurs si­gni­fi­ca­tions à une même toile, se­lon qui la re­garde. »

La na­ture lui sert bien dans ses deux pas­sions. En ce qui concerne ses oeuvres, l’homme puise son ins­pi­ra­tion dans la beau­té des pay­sages et des lieux na­tu­rels et la pro­jette avec des cou­leurs sur les toiles avec pa­tience et mi­nu­tie. Les pointes de ses pin­ceaux plongent dans la pein­ture par­fois acry­lique, par­fois à l’huile, et des élé­ments de la na­ture viennent or­ne­men­ter la créa­tion, comme des herbes, du sable et du bois.

« D’aus­si loin que je me sou­vienne, l’art a tou­jours fait par­tie de moi. En­fant, le des­sin était mon moyen d’ex­pres­sion. Je me suis tour­né plus tard vers la pein­ture pour avoir la pos­si­bi­li­té de jouer da­van­tage avec les tex­tures et les lu­mières. »

Les ama­teurs peuvent se rendre à son ate­lier, aux Ébou­le­ments. Ils peuvent aus­si vi­si­ter son site web ou la ga­le­rie d’art vir­tuelle de OFF Ga­le­rie dans la­quelle ses créa­tions sont pré­sen­tées.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.