Une suite pour Be­noit Bou­chard

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - GEOFFRÉ SAM­SON re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

PO­LI­TIQUE. Le maire de Boi­scha­tel est l’un des trois nou­veaux élus du 5 no­vembre. Suc­ces­seur d’yves Ger­main, il mise sur la conti­nui­té.

De­puis son en­trée en poste, M. Bou­chard trouve que « ça va vite, mais que ça va bien ». Dé­jà un pre­mier bud­get a été adop­té, le nou­veau maire re­garde der­rière et est fier des réa­li­sa­tions dans sa mu­ni­ci­pa­li­té.

Avant d’être à la tête de la Ville, Be­noit Bou­chard oc­cu­pait le poste de conseiller de­puis quatre ans. Il s’oc­cu­pait des dos­siers des ma­tières ré­si­duelles, des pom­piers et de la sé­cu­ri­té rou­tière.

En ce qui a trait à la sé­cu­ri­té rou­tière. Il connaît la si­tua­tion sur la rue Mont­mo­ren­cy, un tron­çon de Boi­scha­tel qui avait sou­le­vé cer­taines in­quié­tudes au­près des ré­si­dents de l’ar­tère, l’au­tomne der­nier. La côte de l’église étant fer­mée à la cir­cu­la­tion, les vé­hi­cules bi­fur­quaient de­vant chez eux.

De­puis la réou­ver­ture de la côte, l’hô­tel de ville s’était don­né le man­dat de rou­ler le plus souvent pos­sible sur la rue Mont­mo­ren­cy pour re­mar­quer s’il y avait un chan­ge­ment à la cir­cu­la­tion.

Se­lon le maire, « le chan­ge­ment est ra­di­cal et il y a beau­coup moins d’acha­lan­dage. »

La mai­rie a même re­mis en place un co­mi­té consul­ta­tif afin de dis­cu­ter de la rue Mont­mo­ren­cy et d’autres rues.

D’autres pro­jets ont vu le jour en 2017. On y re­trouve la ré­fec­tion de la côte de l’église, l’usine de trai­te­ment d’eau, l’éco­centre et l’achat de l’aré­na.

« Ça fait beau­coup de choses en une an­née et il y en au­ra moins en 2018. »

2018

Le pre­mier man­dat du maire cette an­née est ce­lui du parc li­néaire dans le nord de Boi­scha­tel. Un sen­tier de 1,1 km si­tué entre la rue des Sa­phirs et des Ro­chers. Pour com­men­cer, il y au­ra une nou­velle pa­ti­noire et un cha­let à l’en­trée du parc.

« Avec la construc­tion de l’école pri­maire Bo­réal, on a plus de pa­ti­noire et de ter­rain de balle. On avait be­soin d’un nou­vel en­droit. »

Le maire et son équipe veulent s’as­su­rer que la pa­ti­noire se­ra prête pour l’hi­ver 2018. Aus­si, il y a le pro­jet d’un sen­tier pé­destre qui reste à dé­ve­lop­per. Au fil des an­nées, il y au­ra la pos­si­bi­li­té de créer un ter­rain de ten­nis, de bas­ket­ball ou d’autres aires de jeux et de sports se­lon les be­soins de la po­pu­la­tion.

Le maire ne peut pas pro­mettre que le cha­let se­ra prêt en 2018 et pour la pa­ti­noire, Boi­scha­tel dé­sire qu’elle serve uni­que­ment à des ac­ti­vi­tés ré­créa­tives et non aux groupes or­ga­ni­sés.

M. Bou­chard semble avoir par­ti­cu­liè­re­ment hâte à deux évé­ne­ments. Le pre­mier au­ra lieu en mai lorsque la mu­ni­ci­pa­li­té pren­dra pos­ses­sion de l’aré­na. En­suite, le mois d’août se­ra ce­lui de l’ou­ver­ture of­fi­cielle de l’usine de trai­te­ment d’eau po­table.

Se­lon M. Bou­chard. Le pro­jet de la pis­cine de l’ouest est tou­jours dans les car­tons, mais pré­cise qu’il doit être de con­cert avec les autres maires. Pour ce qui est d’une deuxième pis­cine dans l’est, il semble fa­vo­rable.

«Je com­prends la lo­gis­tique ter­ri­to­riale. Ad­ve­nant le cas qu’il n’y en a qu’une seule, il y au­ra tou­jours un ci­toyen qui se­ra loin. »

En­suite, même si la côte de l’église est rou­verte, la fi­ni­tion et l’amé­na­ge­ment dé­co­ra­tif se­ront com­plé­tés d’ici 2019.

Le der­nier pro­jet se­ra la pré­pa­ra­tion du cen­te­naire de Boi­scha­tel, pré­vu en 2020. Un co­mi­té a dé­jà été créé.

« Nous avons dé­jà une équipe de la mu­ni­ci­pa­li­té qui ras­semble des faits his­to­riques. Puis­qu’ils y sont de­meu­rés toute leur vie, ils connaissent l’his­toire de Boi­scha­tel. »

(Pho­to TC Me­dia – Geoffré Sam­son)

Be­noit Bou­chard a plein de pro­jets à réa­li­ser.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.