Une pas­se­relle se­mi-sub­mer­sible à la chute Mont­mo­ren­cy

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - JEAN CAR­RIER re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

TOU­RISME. Le Parc de la Chute-mont­mo­ren­cy fait peau neuve. Le pro­jet d’amé­na­ge­ment a été dé­voi­lé avec quatre amé­lio­ra­tions dont la pas­se­relle se­mi-sub­mer­sible qui vole la ve­dette. L’in­ves­tis­se­ment to­tal du pro­jet est de 14,8M$ et de­vrait com­men­cer à l’au­tomne pour se ter­mi­ner en 2021.

La struc­ture an­gu­lée de 150m qui tra­ver­se­ra le bas­sin per­met­tra à ceux qui n’ont pas peur de se mouiller de contem­pler la hau­teur de 83m de la mer­veille na­tu­relle de près. L’ac­cès à la pas­se­relle se­ra gra­tuit et elle pour­ra sup­por­ter un maxi­mum de 750 per­sonnes. Elle s’ajus­te­ra au­to­ma­ti­que­ment au ni­veau d’eau du bas­sin grâce à la sta­bi­li­sa­tion ap­por­tée par des bal­lasts de bé­ton. Du­rant l’hi­ver, la struc­ture se­ra en­le­vée, car elle pour­rait ne pas sup­por­ter le mou­ve­ment des glaces.

Luc Blan­chette, mi­nistre des Fo­rêts, de la Faune et des Parcs, as­sure que cette pas­se­relle est le meilleur pro­jet re­te­nu. «La pos­si­bi­li­té d’ame­ner un ba­teau de croi­sière a été re­gar­dée, mais le dé­ran­ge­ment de la faune du bas­sin fai­sait que c’était im­pos­sible. C’est un pro­jet por­teur pour le joyau na­tu­rel qui re­pré­sente la deuxième at­trac­tion en im­por­tance après le Vieux-qué­bec. »

Ca­ro­line Si­mard, dé­pu­tée de Char­le­voix-côte-de-beau­pré, s’est at­tar­dée sur le ca­rac­tère éco­no­mique du pro­jet. « Le pro­jet est sou­cieux de l’en­vi­ron­ne­ment et place la chute en va­leur. L’an­née der­nière, le site a vu 890000 tou­ristes dé­fi­ler et tout laisse croire qu’il y au­ra une aug­men­ta­tion des vi­sites une fois le pro­jet ter­mi­né. »

QUATRE SEC­TIONS DIS­TINCTES

Cette « Ex­pé­rience Chute » fe­ra par­tie d’un cir­cuit com­plet de quatre sec­tions sur un même ni­veau. La tra­verse contem­pla­tive élar­gie per­met­tra de désen­gor­ger le passage et don­ner un point de vue aux mar­cheurs. Le sen­tier mi­né­ral re­haus­se­ra la sec­tion est. Le trot­toir de bé­ton se­ra élar­gi, alors que l’es­ca­lier pour se rendre au pro­mon­toire se­ra dé­pla­cé. La pos­si­bi­li­té d’ob­ser­ver la chute du haut du pro­mon­toire conti­nue­ra d’être une réa­li­té. Du cô­té ouest, on éri­ge­ra un sen­tier na­ture en bois de 410m. Il pour­ra ac­cueillir les pê­cheurs sans au­cune dif­fi­cul­té.

PHASE DEUX DANS LE FU­TUR ?

Du pro­jet an­non­cé, rien n’a été pré­vu pour amé­lio­rer le bâ­ti­ment prin­ci­pal ou le sta­tion­ne­ment. Ray­mond Ber­nier, dé­pu­té de Mont­mo­ren­cy, sou­tient que ce­la pour­rait faire par­tie d’un se­cond pro­jet. « Le ter­rain a dé­jà été ache­té l’an­née der­nière et un parc avec des jeux d’eau pour­rait y être bâ­ti. » John Ma­ckay, pré­sident-di­rec­teur gé­né­ral de la Sé­paq, or­ga­nisme qui gère le site, s’est mon­tré prudent sur le su­jet. « L’an der­nier, l’ac­qui­si­tion du ter­rain a été faite au groupe Po­mer­leau pour la somme de 2,9 M$. Il y a des choses pré­vues pour ce ter­rain, mais on va com­men­cer par me­ner la phase un à terme. »

(Pho­to gra­cieu­se­té – image Graph Sy­ner­gie)

Le sen­tier mi­né­ral où mon­ter 60 fois l’es­ca­lier cor­res­pond à mon­ter le mont Ki­li­mand­ja­ro.

(Pho­to gra­cieu­se­té – image Graph Sy­ner­gie)

Le sen­tier na­ture en bois.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.