Des so­lu­tions pour la côte

Ac­ci­dent à Châ­teau-ri­cher

L'Autre Voix - - ACTUALITÉS - ÉMI­LIE PELLETIER re­dac­tion_­que­bec@tc.tc

TRANS­PORTS. Si l’heure était au net­toyage dans les jours sui­vant la chute d’un ca­mion-benne sur une mai­son à Châ­teau­ri­cher, le jeu­di 2 août der­nier, il n’en reste pas moins que des so­lu­tions sont main­te­nant en­vi­sa­gées pour rendre le sec­teur plus sé­cu­ri­taire.

Rap­pe­lons que c’est aux alen­tours de mi­di que l’in­ci­dent im­pli­quant le vé­hi­cule lourd a eu lieu, alors que le conduc­teur a né­go­cié une courbe ser­rée sur la côte de la Cha­pelle. C’est après avoir per­du le contrôle qu’il s’est écra­sé sur une ré­si­dence en bas du cap, dé­ver­sant du même coup son char­ge­ment de pous­sière de pierre.

Mal­gré l’as­pect spec­ta­cu­laire de l’ac­ci­dent, le chauf­feur n’a su­bi que des bles­sures mi­neures. Quant à la dame qui ha­bite le lo­ge­ment su­pé­rieur, elle a su­bi un choc ner­veux, sans tou­te­fois être bles­sée phy­si­que­ment, puis­qu’elle se trou­vait dans une pièce de la mai­son fai­sant face à l’ave­nue Royale, de l’autre cô­té du bâ­ti­ment. Après exa­men, les as­su­reurs ont clas­sé la ré­si­dence comme étant une perte to­tale.

Le ca­mion pu être ex­tir­pé de sa fâ­cheuse po­si­tion entre autres grâce à des pom­piers et à des em­ployés de la voi­rie, qui ont tra­vaillé jus­qu’aux pe­tites heures du ma­tin. Le len­de­main, une équipe a pour sa part pro­cé­dé à la ré­fec­tion du garde de sé­cu­ri­té, ar­ra­ché lors de l’im­pact. Le mi­nis­tère des Trans­ports (MTQ) a ef­fec­tué une ins­pec­tion des dom­mages faits au mu­ret de bé­ton, pro­prié­taire.

«Ça a été as­sez ra­pide, les opé­ra­tions étaient com­plé­tées ven­dre­di en fin d’après-mi­di, et ce, même si nous étions en pleine pé­riode des va­cances de la construc­tion», sou­ligne Fran­çois Re­naud, di­rec­teur gé­né­ral de la mu­ni­ci­pa­li­té de Châ­teau-ri­cher. struc­ture dont

EN­CORE PLUS DE VOYAGEMENT

il est

Dès le lun­di sui­vant, soit le 6 août, une réunion d’ur­gence été con­vo­quée entre l’ad­mi­nis­tra­tion mu­ni­ci­pale, la dé­pu­tée de Char­le­voix­côte-de-beau­pré, Ca­ro­line Si­mard, et la mi­nistre dé­lé­guée aux Trans­ports, Vé­ro­nyque Trem­blay.

Bien qu’il se ré­jouisse de cette col­la­bo­ra­tion pro­duc­tive avec le MTQ, M. Re­naud pour­suit en confiant que la si­tua­tion n’est pas près de se ré­sor­ber, alors que deux ponts se­ront re­faits sur la route de Saint-achil­lée l’an pro­chain. Force est de consta­ter que les poids lourds cir­cu­le­ront da­van­tage vers et en pro­ve­nance des car­rières prin­ci­pales et des sa­blières, si­tuées au nord du centre-ville de la mu­ni­ci­pa­li­té, les­quelles four­nissent la ma­jo­ri­té des tra­vaux pu­blics de la ré­gion de Qué­bec.

«On va éva­luer la si­tua­tion ac­tuelle et exa­mi­ner les al­ter­na­tives pour sé­cu­ri­ser à court terme, mais une chose est sûre, c’est que la ca­pa­ci­té por­tante ne fe­ra qu’aug­men­ter», pré­cise-t-il.

Des pour­par­lers se­raient pré­sen­te­ment en cours afin d’amé­na­ger une voie de contour­ne­ment, mais seule­ment si une aide fi­nan­cière gou­ver­ne­men­tale vient ap­puyer le pro­jet éva­lué à 8,5M$.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.