En so­li­da­ri­té pour net­toyer Mas­son-angers

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POU­LIN louis-charles.pou­lin@tc.tc

NET­TOYAGE. La Grande cor­vée de la so­li­da­ri­té à Ga­ti­neau au­ra per­mis de ra­mas­ser l’en­semble des sacs de sable, uti­li­sés pour conte­nir l’eau lors de la crue prin­ta­nière, dans le sec­teur Mas­son-angers.

Une armée de bé­né­voles et de mi­li­taires s’est ren­due sur la rue du Ruis­seau et les che­mins du Quai et Fer-à-che­val afin de faire dis­pa­raître les sacs de sable des ter­rains des si­nis­trés des inon­da­tions. Des chaînes hu­maines étaient réa­li­sées pour le trans­port des sacs en bor­dure de la rue aux en­droits iden­ti­fiés par la Ville. Sol­dats des Forces ar­mées ca­na­diennes et bé­né­voles tra­vaillaient fort, di­manche ma­tin, lors du pas­sage du jour­nal Le Bul­le­tin. «Les ca­mions et les gars de l’armée sont avec nous et on est fiers de faire ça avec eux», ont men­tion­né Mo­nique et Mi­chel, deux bé­né­voles.

Au cours de la fin de se­maine, en­vi­ron 1000 bé­né­voles ont pris part à la Grande Cor­vée de so­li­da­ri­té sur l’en­semble du ter­ri­toire de la Ville de Ga­ti­neau, es­ti­mait le maire Maxime Ped­neaud-jo­bin ren­con­tré di­manche ma­tin sur la rue du Ruis­seau. «C’est de l’ou­vrage dur et je re­mer­cie les bé­né­voles parce que ce n’est pas fa­cile. Au cou­rant de la fin de se­maine, on va bien ap­pro­cher de 1000 bé­né­voles. Si on se com­pare à La­val qui sont 100 000 per­sonnes de plus que nous, ils ont seule­ment eu en­vi­ron 200 bé­né­voles. Je suis très fier de Ga­ti­neau, parce que les gens sont tou­jours au rendez-vous», sou­ligne M. Ped­neaud-jo­bin.

Pour par­ti­ci­per à ce net­toyage, les bé­né­voles de­vaient se rendre à l’un des points de ras­sem­ble­ment, iden­ti­fié par la mu­ni­ci­pa­li­té, pour être trans­por­tés en au­to­bus vers les en­droits ayant été inon­dés. Les ci­toyens de­vaient être âgés de 16 ans et plus et être en me­sure d’ef­fec­tuer du travail phy­sique. Rap­pe­lons que plus de 200 000 sacs de­vaient être ra­mas­sés au cou­rant de la fin de se­maine dans l’en­semble des sec­teurs inon­dés de la Ville de Ga­ti­neau. Il est pos­sible que la mu­ni­ci­pa­li­té or­ga­nise une autre jour­née de cor­vée bé­né­vole au be­soin.

Les si­nis­trés sont bien heu­reux de l’aide re­çue par la po­pu­la­tion. Ce­pen­dant, cette saga est loin d’être ter­mi­née pour si­nis­trés qui doivent ré­pa­rer les dom­mages cau­sés par les inon­da­tions. «Le pre­mier étage est fi­ni et on ouvre les murs pour em­pê­cher la moi­sis­sure. On n’a plus de meuble, puisque tous nos élec­tro­mé­na­gers sont fi­nis et j’ai même la ga­le­rie qui est par­tie. Dans la re­mise c’est tout à l’en­vers aus­si», dé­plore Ger­maine Lor­rain du che­min Fer-à-che­val. «C’est comme si on doit tout re­com­men­cer à neuf, mais à l’âge de 75 ans. Ce n’est pas évident», ajoute-t-elle.

(Pho­to TC Me­dia – Louis-charles Pou­lin)

Mi­li­taires et bé­né­voles ont ra­mas­sé les sacs de sable des ter­rains des si­nis­trés des inon­da­tions.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.