Sté­pha­nie St-jean: vivre et chan­ter à toute al­lure

Un pre­mier al­bum pour la ga­gnante de La Voix 4

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - MA­RIE PIER LÉ­CUYER ma­rie­pier.le­cuyer@tc.tc

MU­SIQUE. De­puis un an, Sté­pha­nie St-jean vit un vé­ri­table tourbillon et conti­nue d’être sur un nuage, elle qui a main­te­nant un pre­mier al­bum en main, une tour­née en branle et le même plai­sir à chan­ter et al­ler à la ren­contre du pu­blic.

«Ça n’a pas vrai­ment re­des­cen­du», constate-t-elle, at­ta­blée dans un ca­fé de Ga­ti­neau.

«Je ne suis ja­mais re­des­cen­du de mon nuage, pour­suit la ga­gnante de La Voix 4. C’est tout le temps res­té un su­per gros tourbillon.»

Ce pre­mier al­bum, elle en est très fière, ad­met la prin­ci­pale in­té­res­sée, tout sou­rire à échan­ger sur cet opus au­quel ont col­la­bo­ré de nom­breux ar­tistes et au­teurs. Mi­chel Ri­vard (Si tu vou­lais), Da­niel Bélanger (Sur les trot­toirs), Fred For­tin (Lé­ger lé­ger) et plu­sieurs autres ont pris la plume pour écrire une chan­son à Sté­pha­nie St-jean.

Elle avait ré­di­gé sa «liste de sou­haits» des ar­tistes qu’elle af­fec­tionne par­ti­cu­liè­re­ment. Mais elle ad­met avoir été agréa­ble­ment sur­prise par la ré­ponse de ceux-ci et de «grands noms.» «Je suis gâ­tée pour­rie», lance-t-elle spon­ta­né­ment.

Ma­thieu Pro­ven­çal a quant à lui écrit ce qui est de­ve­nu le pre­mier ex­trait ra­dio de Sté­pha­nie St-jean, À toute al­lure. «C’est exac­te­ment ce que je vis», ex­plique-t-elle. Les deux ar­tistes se sont ren­con­trés peu de temps après la finale de La Voix. L’ami­tié s’est ra­pi­de­ment dé­ve­lop­pée et Ma­thieu a dé­ci­dé d’es­sayer d’écrire une chan­son pour Sté­pha­nie. «Il est tom­bé di­rect des­sus, c’est exac­te­ment ce que je vis de­puis la fin de La Voix.»

SE DÉ­VOI­LER

Sté­pha­nie St-jean a tou­jours été ou­verte avec son pu­blic. D’ailleurs, même les chan­sons qu’elle chan­tait à La Voix re­pré­sen­taient quelque chose pour elle.

Avec l’al­bum, elle a l’im­pres­sion de pré­sen­ter la deuxième par­tie de sa vie aux gens, image-t-elle. «C’est comme une deuxième tranche de vie que je donne à mon pu­blic.»

Il était donc im­por­tant pour l’ar­tiste de choi­sir des textes qui al­laient la tou­cher. Même si les textes n’ont pas été écrits par elle, elle a l’im­pres­sion qu’elle au­rait pu écrire ces mots elle-même. «Chaque chan­son ra­conte une par­tie de ma vie ou une idée que j’au­rais vou­lu com­po­ser moi-même», écrit-elle d’ailleurs dans le li­vret de cet al­bum réa­li­sé par Jesse Mc­cor­mack.

Il était donc in­con­tour­nable d’in­sé­rer le titre Ma chambre, écrit par Pierre La­pointe pour la finale de l’émis­sion, l’an der­nier. Et deux fois plu­tôt qu’une, alors qu’elle a une ver­sion se rap­pro­chant de ce qu’elle avait fait à La Voix et une autre plus in­time et acous­tique. «Il y a tel­le­ment de gens qui m’en re­parlent, il y a plein de monde qui me disent à quel point ça les a ai­dés à pas­ser un mo­ment dif­fi­cile qu’ils ont eu dans leur vie.»

D’ailleurs, ces té­moi­gnages du pu­blic la touche par­ti­cu­liè­re­ment. «Je suis une per­sonne hy­per sen­sible et em­pa­thique», ra­conte-t-elle.

«J’adore avoir un cô­té plus rap­pro­ché, plus per­sonne avec le pu­blic», pour­suit la ga­ti­noise d’ori­gine.

Et du même coup, elle a été sur­pris de voir à quel point qu’elle n’était pas tout seule à avoir vé­cu de tels mo­ments. «Ça t’adou­cis, mais ça fait mal de voir que plein de monde le vive.»

Elle en­cense aus­si le texte de Da­niel Bélanger, qui a écrit Sur les trot­toirs, un texte qu’elle com­pare au style de Ma chambre. «Il a su pré­sen­ter des mo­ments où tu te sens vul­né­rable et bles­sé et com­ment tu peux ar­ri­ver à gué­rir avec la na­ture.»

On peut aus­si en­tendre son cô­té plus rock, qu’elle a moins ex­ploi­té au concours té­lé­vi­sé, mais qu’elle a tou­jours af­fec­tion­né, avec le texte de Fred For­tin, Lé­ger lé­ger.

Et ques­tion de se rap­pe­ler de son pas­sage à La Voix, ceux qui écou­te­ront l’al­bum pour­ront aus­si en­tendre Oh hap­py day, qu’elle avait chan­té avec cho­rale.

EN SPEC­TACLE À GA­TI­NEAU

Dans quelques jours, elle mon­te­ra sur la scène de la Salle Odys­sée, le 31 mai, pour y pré­sen­ter son spec­tacle dans son pa­te­lin, elle qui a gran­di dans le sec­teur de Bu­ckin­gham.

Le tout se­ra d’au­tant plus spé­cial puisque ce se­ra le pre­mier spec­tacle de tour­née où elle pré­sen­te­ra ses chan­sons bien à elle. Il faut rap­pe­ler que sa tour­née a dé­bu­té en jan­vier. Mais dans les spec­tacles ayant pré­cé­dé le lan­ce­ment de l’al­bum, elle pré­sen­tait de grands suc­cès de la mu­sique et des chan­sons qu’elle af­fec­tionne par­ti­cu­liè­re­ment. Mais cette fois-ci, en plus d’un par­ty mu­si­cal, elle pré­sen­te­ra au pu­blic de son coin les chan­sons de son al­bum. «Ça va être une soi­rée vrai­ment spé­ciale.»

Quant à la suite des choses, elle rêve grand. «De­puis La Voix, ça a été une sorte de preuve qu’il n’y a rien d’im­pos­sible. (…) Après que tu as vé­cu un rêve d’en­fant qui se réa­lise, tu as l’im­pres­sion que plus rien n’est in­ac­ces­sible.» Elle vise donc le plus haut et rêve même de voir sa mu­sique voya­ger au­tour du monde.

(Pho­to: Gra­cieu­se­té - Jorge Ca­ma­rot­ti)

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.