Ga­ti­neau sou­haite ho­no­rer Her­vé Fi­lion

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - YAN­NICK BOUR­SIER yan­nick.bour­sier@tc.tc

CHEVAUX. La Ville de Ga­ti­neau n’en­tend pas lais­ser le nom d’her­vé Fi­lion tom­ber dans l’ou­bli à la suite du dé­cès de la lé­gende des courses de chevaux en juin der­nier.

Lors d’une ren­contre im­promp­tue avec des membres de sa fa­mille ven­dre­di der­nier, le maire Maxime Ped­neaud-jo­bin a sou­li­gné qu’un dos­sier était dé­jà en pré­pa­ra­tion pour que le nom d’her­vé Fi­lion soit re­con­nu par la Com­mis­sion de to­po­ny­mie.

Rien n’est en­core of­fi­ciel concer­nant la fa­çon que la Ville ho­no­re­ra l’homme, puis­qu’il faut at­tendre un an après la mort d’une per­son­na­li­té avant de pou­voir ap­po­ser son nom à une rue ou un édi­fice si on veut que la Com­mis­sion de to­po­ny­mie du Qué­bec re­con­naisse le nom.

Mais il ne semble pas que ce se­ra vers un nom de rue que la Ville se tour­ne­ra. En plus d’être plus com­pli­qué, parce que ça im­plique des chan­ge­ments d’adresse dans plu­sieurs cas, le maire ai­me­rait quelque chose de plus. Un parc ou une ins­tal­la­tion spor­tive pour­rait prendre le nom d’her­vé Fi­lion. Un mo­nu­ment se­rait aus­si en­vi­sa­geable. «On a le temps de ré­flé­chir.»

MÉ­CON­NU

Dans le monde des courses de chevaux, Her­vé Fi­lion est une vé­ri­table lé­gende qui est connu dans le monde en­tier, re­con­naît Maxime Ped­neaud-jo­bin. «Mais ici, il pour­rait être connu plus», a-t-il lan­cé.

C’est aus­si pour­quoi il ai­me­rait rendre hom­mage à l’homme, mais aus­si à la fa­mille Fi­lion au com­plet. Her­vé Fi­lion a fait rayon­ner Ga­ti­neau et l’ou­taouais dans son sport comme peu de gens.»

(Pho­to TC Me­dia –Ar­chives)

Maxime Ped­neaud-jo­bin sou­haite que la Ville re­con­naisse le tra­vail d’her­vé Fi­lion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.