Brun­cher au pro­fit de la Mai­son des gref­fés

Le Bulletin - - COMMUNAUTAIRE - LOUIS-CHARLES POU­LIN louis-charles.pou­lin@tc.tc

BRUNCH. Gref­fé du foie en 2015, Si­mon Ché­nier or­ga­nise son troi­sième évé­ne­ment au pro­fit de la Mai­son des Gref­fés Ly­na Cyr, soit un brunch-bé­né­fice au Do­maine de L’ange-gar­dien, ce 27 août à 10h30.

La Mai­son des gref­fés a ac­cueilli plus de 200 pa­tients et ac­com­pa­gna­teurs en pro­ve­nance de l’ou­taouais et plus de 2000 per­sonnes au to­tal l’an­née der­nière. Cet or­ga­nisme qui offre l’hé­ber­ge­ment aux per­sonnes des ré­gions éloi­gnées qui sont en at­tente d’une greffe d’or­gane ou qui re­viennent pour le sui­vi post­opé­ra­toire a hé­ber­gé Si­mon Ché­nier en 2015. Ce der­nier in­dique qu’il pré­voit re­mettre un to­tal de 10 000$ à la Mai­son des Gref­fés avec ses trois évé­ne­ments. S’il y a une chose qu’il sou­haite que les gens re­tiennent en ve­nant dé­jeu­ner, c’est l’im­por­tance de si­gner sa carte de don d’or­ganes et que la fa­mille res­pecte cette vo­lon­té lors du dé­cès du si­gna­taire. «Le plus gros pro­blème qu’on a, c’est que les conjoints ou conjointes s’op­posent. C’est im­por­tant de res­pec­ter la vo­lon­té de la per­sonne qui a si­gné sa carte», in­forme-t-il en pré­ci­sant que sa greffe lui a sau­vé la vie.

Après le brunch, M. Ché­nier in­vite les gens à se joindre à lui pour faire une pro­me­nade de mo­tos dans la Pe­tite-na­tion. «C’est une oc­ca­sion de se ras­sem­bler et de pro­fi­ter de la li­ber­té et de la vie», ex­plique M. Ché­nier. «Une des pre­mières choses que j’ai faite en sor­tant de l’hô­pi­tal, c’est de par­tir en mo­to. Je pe­sais juste 150 livres et j’avais de la dif­fi­cul­té à le­ver ma mo­to. Je l’ai échap­pée à quatre re­prises et je de­vais ap­pe­ler des amis pour qu’ils viennent m’ai­der à la re­le­ver», ra­conte ce­lui qui s’est ren­du jus­qu’à Van­cou­ver à mo­to l’an­née der­nière en re­ve­nant par les États-unis. «Quand je roule, je suis libre et je me sens bien. Je dis tou­jours : Mer­ci bon Dieu», confie ce­lui qui est très re­con­nais­sant d’avoir re­çu «le ca­deau de la vie» de la part de son don­neur.

Pour par­ti­ci­per au brunch, M. Ché­nier pré­fère que les gens le contactent à l’avance au 819 281-1071 ou au 819 281-5295 pour s’as­su­rer d’avoir une place. Il est ce­pen­dant pos­sible d’uni­que­ment se pré­sen­ter sur place di­manche. Le coût de l’ac­ti­vi­té est de 10$ pour les en­fants de 5 à 12 ans et de 20$ pour les adultes. Des prix de pré­sence se­ront ti­rés lors de l’évé­ne­ment.

(Pho­to TC Me­dia – Ar­chives)

Si­mon Ché­nier trouve im­por­tant d’amas­ser des sous pour la Mai­son des gref­fés qui l’a hé­ber­gé lors­qu’il a re­çu sa trans­plan­ta­tion.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.