Pas de lo­ge­ment abor­dable à l’es­pla­nade des Hauts-bois

Le Bulletin - - ACTUALITÉS - LOUIS-CHARLES POULIN louis-charles.poulin@tc.tc

MAS­SON-AN­GERS. Contrai­re­ment à ce qui avait été an­non­cé en mars 2016, il n’y au­ra pas de lo­ge­ment abor­dable dans le nou­veau pro­jet do­mi­ci­liaire Es­pla­nade des Hauts-bois de Mas­son-an­gers, tient à pré­ci­ser le conseiller du sec­teur Marc Car­rière.

«L’orien­ta­tion du pro­jet a quelque peu chan­gé, c’est un beau pro­jet qui se mixe bien avec les exis­tants. Ce qu’il est im­por­tant de sa­voir, c’est que le seul pro­mo­teur qui est de­meu­ré dans le dos­sier a pris une di­rec­tion dif­fé­rente et c’est pour­quoi il faut re­mettre les pen­dules à l’heure concer­nant ce qui a été an­non­cé en grande pompe le 15 mars 2016 par le maire», in­dique M. Car­rière qui se ré­jouit de l’ar­ri­vée pro­chaine de 136 nou­veaux lo­ge­ments au 831 che­min de Mon­tréal Ouest.

L’élu pré­cise avoir tra­vaillé d’ar­rache-pied dans ce dos­sier pour aug­men­ter la ca­pa­ci­té du ré­seau de pom­page afin de per­mettre ce dé­ve­lop­pe­ment ré­si­den­tiel. «Je sa­lue l’ar­ri­vée de ces lo­ge­ments-là qui vient à la suite de la le­vée du mo­ra­toire à An­gers. À Mas­son aus­si le mo­ra­toire est le­vé, puis­qu’on a un pro­jet pour res­tau­rer la pompe, et c’est en lien avec tout le tra­vail que j’ai fait pour res­tau­rer les postes de pom­page», se ré­jouit-il en pré­ci­sant que des chan­ge­ments de zo­nage ont été ac­cep­tés pour per­mettre le dé­ve­lop­pe­ment du sec­teur.

Ré­cem­ment, d’autres tra­vaux ont été réa­li­sés dans le sec­teur, de­vant l’école aux Quatre-vents, à l’in­ter­sec­tion des rues de Neuville et de l’her­mi­tage. Pour des rai­sons de sé­cu­ri­té, un pan­neau d’ar­rêt a aus­si été ins­tal­lé au coin des rues de la For­te­resse et de Neuville. «C’est fan­tas­tique», s’ex­clame M. Car­rière qui a éga­le­ment tra­vaillé sur un pro­jet pi­lote qui se­ra im­plan­té dans cinq écoles du ter­ri­toire, dont St-jean-de-bré­beuf à Mas­son, où la si­gna­li­sa­tion et le mar­quage ont été amé­lio­rés pour la sé­cu­ri­té des éco­liers. «J’ai hâte de voir les ré­sul­tats de ce pro­jet pi­lote-là, pour voir si on peut ins­tau­rer ça sur l’en­semble des écoles du ter­ri­toire.

Louis-charles Poulin) (Photo TC Media –

Le conseiller mu­ni­ci­pal, Marc Car­rière, à la sta­tion de pom­page d’an­gers.

Newspapers in French

Newspapers from Canada

© PressReader. All rights reserved.